Activision attaqué en justice par un ancien dictateur

Activision Blizzard

On peut être un éditeur de jeu vidéo et se retrouver devant les tribunaux... pour des motifs totalement abracadabrantesques. Activision Blizzard est ainsi attaqué en justice par Manuel Noriega, ancien dictateur et meurtrier avéré... L'ancien maire de New York, Rudy Giuliani, est venu plaider la cause d'Activision Blizzard.

C’est une histoire totalement insolite, en plusieurs actes, qui se joue depuis quelques semaines à Los Angeles. Manuel Noriega avait lancé un procès contre Activision pour avoir intégré un personnage du nom de Noriega dans « Call of Duty : Black Ops II ». Pour obtenir un non-lieu, Rudy Giuliani se porte co-défendant aux côtés de Munger, Tolles & Olson LLP lors de l’audience qui se tiendra le 16 Octobre.

Nombreux sont les jeux vidéo de guerre à s’inspirer des gros événements de l’Histoire mais ceux-ci restent fictifs et de fait, scénarios comme personnages ne sont que pure invention. « Manuel Noriega n’est pas plus qu’un personnage accessoire dans ‘Call of Duty’ et ne mérite pas le moindre centime dans ce procès grotesque. […] Si l’accusation venait à gagner, ce procès mettrait fin entièrement au genre de la fiction historique », a déclaré l’ancien maire de New York.

Outre le caractère grotesque de cette action en justice de la part de Manuel Noriega, si celui-ci venait à gagner, les figures politiques et historiques, ainsi que leurs descendants, auraient droit de véto quant à leurs apparitions dans toute œuvre culturelle (jeux vidéo, films, séries, biographies… Espérons qu’il n’y ait aucune surprise.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Nombreux sont les jeux vidéo de guerre à s’inspirer des gros événements de l’Histoire mais ceux-ci restent fictifs »

    Hein ???? Juste un exemple : la seconde guerre mondiale c’est fictif ?????

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Zed68:

      Je ne me souviens pas dans mes livres d’Histoire avoir vu des robots géants piétiner les tranchées et commandés par Un scientifique nommé Maxis 😀

    2. Ce sont les scénarios des jeux vidéos qui sont fictifs pas les événements de l’Histoire.
      Quand on cite, c’est jusqu’au bout:
      « Nombreux sont les jeux vidéo de guerre à s’inspirer des gros événements de l’Histoire mais ceux-ci restent fictifs et de fait, scénarios comme personnages ne sont que pure invention »

    3. Ils s’inspirent de gros évènements historique sans toutefois ne faire que de l’histoire.

      Les Guerres Mondiales sont l’évènement principale, mais le jeu en lui-même reste une fiction. Une fiction peux très bien avoir des évènements qui se sont réellements passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité