Satya Nadella, le PDG de Microsoft, dérape en parlant du salaire des femmes

Satya Nadella

Satya Nadella, celui qui a remplacé Steve Ballmer à la tête de Microsoft il y a quelques mois de cela, vient de réaliser son premier faux pas, par un commentaire hautement déplacé sur le salaire de ses employées.

La chose est pour le moins inhabituelle : Satya Nadella, le « nouveau » PDG de Microsoft,  s’est fendu d’un mot excuse sur son compte Twitter personnel, après avoir fait un commentaire pour le moins déplacé sur les différences de salaires entre les hommes et les femmes. La bourde, glissée à l’occasion d’une conférence, a même fait l’objet d’un mémo interne chez Microsoft.

Le site Re/code a d’ailleurs publié ce mémo, dans lequel Nadella prend acte de cette erreur de parcours. Il a, lors d’une discussion avec Maria Klawe, la femme à la tête de Harvey Mudd – et accessoirement membre du conseil de MS – plus que maladroitement répondu à la question de cette dernière lorsqu’elle lui a demandé un conseil pour toutes les femmes qui hésitent à demander une augmentation. Voici ses mots :

« Ce n’est pas vraiment le fait de demander une augmentation, mais plutôt d’avoir foi dans le système qui vous offrira l’augmentation que vous méritez. […] Ceci est, je le pense, un « superpouvoir » que je crois que les femmes qui ne demandent pas pour une augmentation, ont. C’est le karma. »

Difficile de répondre plus à côté, en effet. Et de pousser les femmes à croire dans un système qui a tendance à payer les femmes 78% du salaire des hommes.

Tags :Via :readwrite
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 1) déjà on s’en fout car même avec 78 % du salaire de leur homologue masculin elles gagnent certainement 10 à 100 fois plus chez MS que la plupart d’entre nous,

    2) la traduction de ce qu’aurait dit Nadella est illisible, voire juste incompréhensible, une spécialité de la rédaction ici,

    3) faux problème de cadre sup US + traduction brouillonne des propos du CEO de MS = on s’en fout

  2.  » Et de pousser les femmes à croire dans un système qui a tendance à payer les femmes 78% du salaire des hommes. »
    Phrase incompréhensible…..

  3. Une étude (ou je ne sais quoi) à récemment démontré qu’aux Etats Unis les femmes avaient du mal à demander des augmentations, il parle de ça, et indique que les femmes chez Microsoft n’ont pas besoin de demander leur augmentation.
    Je vois pas en quoi c’est choquant, au contraire.

  4. «Ma réponse était mal formulée. Notre industrie doit réduire l’écart de salaire entre les femmes et les hommes pour qu’une augmentation ne soit pas nécessaire pour le combler.»
    Satya Nadella

    http://www.slate.fr/story/93189/patron-microsoft-femmes-augmentation

    C’est plus subtile ce qu’il a dit .
    N’empeche la réplique elle est sympa , si une femme vous embête vous lui dites :
    « Tu fais profile bas ma chérie , tu ne dis mot et alors tu obtiendras ce que que tu veux . « 

  5. l’article original est un peu plus clair (si vous comprenez l’anglais).
    Ensuite sur le coup du « Et de pousser les femmes à croire dans un système qui a tendance à payer les femmes 78% du salaire des hommes. », je ne sais pas d’où ça sort …

    Dans l’article on peut juste lire que les CEO (ex-PDG en France … Président du Conseil d’Administration) hommes gagnent en moyenne 73% de PLUS que les femmes pour les entreprises de la Silicon Valley, à formation égale.
    Et que pour les cadres avec un diplôme d’enseignement supérieur (Bachelor Degree), cet écart est de 40% de plus pour les hommes.

    Ce sont les plus gros écarts observés aux USA.

    Quant au propos de Satya, il explique que ce n’est pas aux femmes de demander une augmentation pour rattraper ces écarts mais aux entreprises de reconnaître la valeur des femmes en compensant ces écarts de salaires.

  6. Si même le CEO de Microsoft ne crois pas dans la propagande féministe, mais fascisme oblige il est obligé de se raviser, c’est bon signe.

    Le féminisme est une propagande insupportable de part sa violence sociale et irrationelle.

    L’écart de salaire entre hommes et femmes est un mythe (qu’évidemment ces fils de pute de journalistes diffusent comme tous les autres mensonges de propagande): c’est la moyenne des salaires de tous les hommes qui est en écart avec la moyenne des salaires de toutes les femmes, et ce tout simplement parce que les hommes étudient 10 fois plus longtemps dans des domaines 10 fois plus complexes, travaillent 10 fois plus, dans des domaines 10 fois plus complexes et dangereux, et entreprennent aussi 10 fois plus.

    1. Cet écart de salaire est bien réel … et on parle « à formation égale », c’est à dire qu’un homme et une femme de même âge, sortant de la même école avec le même diplôme ne se verront pas proposer le même salaire pour le même poste.

      Cela date du début du 20e siècle où la plupart des travaux étaient manuels. Un homme pouvant porter davantage de charge qu’une femme, ils étaient mieux payés car pouvaient charger davantage de marchandises dans le même laps de temps.

      Mais aujourd’hui, on a tous le cul vissé dans une chaise (surtout pour les gros salaires) et la différence de force physique n’a plus a entrer en considération. Or plus le salaire est élevé, plus l’écart (en %age) augmente.

      Concernant le féminisme, je le divise en deux partie … les revendications qui ont tout lieu d’être (respect des femmes, harcèlement sexuel, différences sociales etc …) et les revendication « fanatiques » (orthographe, égalité à tout prix, parité etc …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité