Oubliez le #celebgate, voici le #snappening ! Snapchat dans la tourmente

SnapChat

Difficile de ne pas avoir entendu parler de l'affaire du #celebgate tant la presse en a parlé. Cet épisode aura causé du tort à de nombreuses personnalités ainsi qu'à Apple, attaqué une fois encore pour des questions de sécurité. Aujourd'hui, un autre service du cloud en fait les frais, Snapchat. Le #snappening fait ses premières victimes...

Depuis son lancement en Septembre 2011, Snapchat aura fait un long chemin, en particulier en permettant à ses utilisateurs d’échanger des photos, détruites automatiquement après un certain temps. Seulement, cette fonctionnalité justement mise en avant peut parfois s’avérer être un handicap… Des applications tierces ont donc vu le jour pour assurer la pérennité de ces photos.

Parmi les nombreuses qui existent, Snapsave, d’autant plus prisée qu’elle ne déclenche aucune alarme lorsque quelqu’un sauvegarde un Snapchat. Seulement voilà, les serveurs mal sécurisés de Snapsave ont été victimes de pirates et plus de 200 000 photos compromettantes devraient être rendues public ce Dimanche.

L’application n’est actuellement plus disponible au téléchargement et si aucun membre de l’équipe n’a souhaité commenté l’affaire, Snapchat a tenu à faire une déclaration :

Nous pouvons certifier que les serveurs de Snapchat n’ont pas été pénétrés et que nous ne sommes pas la source de ces fuits. Les Snapchatters sont victimes des applications tierces qu’ils utilisent pour envoyer et recevoir des Snaps, une pratique que nous interdisons expressément dans nos Conditions Générales d’Utilisation parce qu’elles compromettent la sécurité des nos utilisateurs.

Nous surveillons activement l’App Store et le Play Store pour endiguer les applications tierces illégales et sommes parvenus à en faire supprimer de nombreuses.

Une preuve nouvelle, s’il en fallait, que le cloud, c’est bien, mais qu’il ne faut pas y confier sa vie, pas ses secrets les plus intimes tout du moins…

Tags :Via :Elite Daily
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Toutes ces histoires, ne sont que la résultante de l’utilisation des nouvelles technologies par les débiles et les imbéciles.
    L’alignement des acteurs de l’informatique sur cette médiocrité générale ne fait qu’abaisser le niveau d’année en année, et les pousse à sortir de mauvais produit.
    Pathétique humanité.

      1. Le problème ne vient pas de snapchat mais des applications tiers qui permet de sauvegarder les snaps que vous recevez, donc, qui est enregistré sur un serveur des applications en question.

        1. Le problème ne vient pas des applications tiers mais de snapchat qui NE PROTEGE PAS son réseau contre l’intrusion des applications tiers.

          Et ne nous voilons pas la face, il y a 1001 autres manière qui permettent techniquement de sauvegarder ces photos, les applis tiers c’est juste la solution la plus accessibles au grand public.

          Du coup le mineur qui l’utilise pour envoyer ses photos de cul, en pensant qu’elles s’autodétruiront par magie (comme dans Mission Impossible), sera bien troublé de les voir exposées sur le net.

  2. Aujourd’hui, un autre service du cloud en fait les frais, Snapchat.

    SnapChat n’a rien à voir avec le cloud. Merci de ne pas dire n’importe quoi.

  3. Le problème n’est pas le cloud, ni même le comportement des utilisateurs, mais le comportement des destinataires qui s’appuient sur un système tiers non sécurisé.
    Facile de se moquer de la sécurité de la vie privée des autres…

    Reste que Snapchat, malgré leurs belles paroles, n’a pas réussi à empêcher les photos d’être copiée par d’autres appli/système (ou même la copie d’écran, au moins au début). En clair, Bien que Snapchat se défende d’être à l’origine de la fuite, le simple fait que SnapSave réussisse à récupérer les photos est en soit, une brèche de leur système, ou, à minima, un preuve qu’ils sont incapables de défendre exhaustivement la confidentialité qu’il vendent.

    1. Il le savent bien, c’est pour ça qu’ils se couvrent dans les conditions d’utilisation.
      Tant pis pour ceux qui n’ont pas lu les 36000 pages avant de cliquer sur installer :p

  4. De 1) C’est pas celebgate (a part en france) c’est fappening;
    de 2) ca fait bien longtemps que snapchat est pointé du doigt pour conserver les messages envoyés par ses utilisateurs
    de 3) Snapchat a toujours été (et exclusivement?!) utilisé pour envoyer des photos de cul entre utilisateurs
    de 4) ce sont PRINCIPALEMENT des mineurs!!
    de 5) les applications tiers pour enregistrer le contenu de snapchat ont a peu près autant d’utilisateurs que l’app principale elle même.
    Et les gens continuent de s’offusquer….

  5. C’est vrai qu’il faut être crédule pour croire encore aujourd’hui qu’avec snapchat les photos seront détruites/irrécupérables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité