Vers la fin des DLC pour les jeux sur PS3 et Xbox 360 ?

Forza Horizon 2

La transition entre chaque génération de consoles est une chose plutôt étrange, les éditeurs essayant de tirer le maximum des joueurs. Et la situation n'est pas différente entre PS3/Xbox 360 et PS4/Xbox One. Si les jeux récents sortent souvent sur les deux générations, ce ne sera plus forcément le cas des DLC.

Ces fameux DLC, qui empoisonnent souvent le portefeuille des joueurs, offrent d’ordinaire de nouvelles fonctionnalités, de nouveaux accessoires, parfois même des missions/niveaux/quêtes entiers. Pourtant, certains éditeurs ont décidé de ne pas en proposer sur leurs jeux PS3/Xbox 360, alors que les versions PS4/Xbox One, elles, peuvent en profiter.

Le community manager de Forza Horizon 2, Brian Ekberg, a par exemple tenu à expliciter la chose :

Pour clarifier : nous sommes en train de planifier la sortie d’un DLC uniquement pour la version Xbox One de Forza Horizon 2. Et les récompenses de Forza Rewards ne sont disponibles que sur la version Xbox One de Forza Horizon 2. Cela signifie que les joueurs Xbox 360 ne recevront plus de crédits Forza Rewards ni de voitures.

Qui plus est, la progression sur la version 360 de Forza Horizon 2 n’est pas pris en compte dans votre score Tier Level sur Forza Rewards. Seule votre progression sur la version Xbox One de Forza Horizon 2 comptera pour votre Forza Score (et le Tier Level) dans Forza Rewards.

Plutôt violentes comme limitations, non ? Basiquement, cela signifie que vous jouerez « pour du beurre » sur Xbox 360, sans possibilité de recevoir de bonus en jeu.

Sur Diablo III, la situation est quasi-similaire. C’est la community manager Stephanie Johnson qui l’explique :

Il n’y a aucun plan pour assurer un support des patchs sur PS3 et Xbox 360 après lancement. […] Bien que nous aimerions proposer des mises à jour régulières sur les versions Xbox 360 et PS3, les différences entre générations sont telles que ce n’est pas faisable sans impacter notre capacité à proposer des mises à jour de qualité dans des délais raisonnables.

La messe est dite, même si difficile à avaler… Proposer le jeu sur les deux générations, pas de problème, mais un DLC, impossible… Étrange ! Reste maintenant à savoir si tous les éditeurs ont décidé de procéder ainsi mais si tel est le cas, il faudra malheureusement, pour certains, envisager sérieusement de remiser les « vieilles » consoles et, le cas échéant, investir dans les toutes dernières…

Tags :Via :Kotaku
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et ben ils ont voulus en bouffer du DLC ? Bien fait pour leurs tronche ! Quand on est capable d’acheter au prix fort de. s peintures pour un flingue ou une bagnole, ou des map ou des circuits, faut pas venir chialer quand les éditeurs décident de rajouter une poignée de gravier en plus.

    Les DLC sont la plus grosse arnaque ( avec les paiement in-app) du monde du jeu. A l’époque, tout les persos de soûl calibur été sur la galette, pareille pour les circuits de gran turismo.

    C’est pas très clair, mais j’me comprend.

      1. sur PC, on a jamais payer un patch ou du contenu supplementaire avant l’arrivé de ce système, mais sur console ca parait normal, bah qu’ils assument maintenant.

        1. non malheureusement, on est les premiers a avoir inventé cette merde. Et c’est a cause des MMORPGS ( world of warcraft pour le plus connu ).

          Et quand les serveurs privées sont apparus avec les boutique Online, ben on es un peu les précurseurs.

  2. Heuuu…. Vous pensez pas que ça donne un peu dans l’obsolescence programmée ?!?
    Avec la loi en préparation en France, et peut être un jour dans la Communauté Européenne, ce genre de marketing pourra être sanctionné, non ?

    1. Malgré que je ne sois pas du tout le client type des DLC (type=Abrutis) Je l’espère bien que cette pratique sera lourdement sanctionnée car elle pourrai en engendrer d’autres similaires. C’est indéniablement de l’obsolescence programmée.

  3. Moi je crois plutôt que le système des applications gratuites avec l’achat in app va se développer au jeux video sur consoles. Quand on voit les bénéfices que ça rapporte !!

    1. DLC = DownLoadable Content (contenu téléchargeable).
      Sous ce doux acronyme se cache en fait la pire invention qui soit pour le joueur … car on offre la possibilité aux éditeurs de mette en vente des jeux pas finis, auxquels il manque du contenu qu’on vous vend ensuite sous forme de DLC.

      Un peu comme si lorsque vous achetez une voiture, on vous vendait les 4eme et la 5eme vitesse en option 2 mois plus tard.

      Le système a tenté une percée sur PC via les kickstarter … l’éditeur tente une prévente béta, ramasse le pognon et le jeu est classé comme vendu … le reste du développement est ensuite lâché sous forme de patchs au bon vouloir de l’éditeur (qui a investi le reste du pognon dans un nouveau projet).
      Les joueurs en ont marre de se faire plumer pour du vent et des trucs pas finis. Les éditeurs sont vite identifiés (et les initiateurs du projet aussi) et le message passe … aujourd’hui, un éditeur comme Uber peut dire adieu à ses campagnes de financement participatif après un gros projet merdique (« Planetary Annihilation »)… la sauce ne prend plus (« Human Ressource » qui ne sera pas financé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité