Microsoft a créé un super clavier pour Android Wear !

Android Wear

Les smartwatchs sont des dispositifs encore bien jeunes qui sont loin de répondre à toutes les problématiques. Pour l'heure, les usages ne sont pas encore clairement définis, mais Microsoft Research pourrait bien avoir résolu une partie des soucis incombant aux SMS

L’idée développée par la firme est simple : elle consisterait à implanter un clavier analogique afin de repenser la façon dont nous communiquons grâce à ces appareils. En effet, s’il existe à l’heure actuelle quelques claviers conçus pour les montres intelligentes, ils sont loin d’être faciles à utiliser, du fait que les touches soient incroyablement minuscules. La solution la plus viable actuellement est sans doute la reconnaissance vocale, qui n’est pas encore au point et… on repassera pour la discrétion. D’ailleurs, tout le monde n’a pas nécessairement envie de parler à sa montre.

C’est pour cela que la solution de Microsoft est sympathique. Il s’agit d’offrir la possibilité d’écrire une à une, lettres, chiffres et Emojis. L’intérêt est d’utiliser toute la surface de l’écran, ce qui rend le clavier viable même sur les petites zones tactiles. Certains systèmes d’écriture peuvent être utilisés sans même regarder l’écran et le soft s’adapte à tous les formats de montres, même rondes.

Pour l’heure, le dispositif est encore loin d’être parfait. Il ne fonctionne pas sur les écrans de faible résolution et l’application ne tolère que les minuscules, sans parler du fait que ces interactions avec l’écran annihileraient la batterie. Mais nous n’en sommes qu’au prototype ! Patience !

Tags :Sources :microsoftVia :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Patience ! »

    aucune impatience, désolé pour vous.

    les smartwatches ne déclenchent aucune envie et leur utilité est loin d’être démontrée, surtout avec des concepts aussi peu inspirant.

    1. Je suis pas loin de partager ton avis, c’est pas demain qu’on me verra avec une smartwatch, mais à ta place je ne serais pas empli d’autant de certitudes : j’ai le souvenir du même type de discours pour les premiers portables (« c’est ridicule de parler dans la rue, et l’utilité est loin d’être démontrée, il y a des cabines partout et ça peut attendre d’être chez soi quand même »), pour les premiers smartphones (« mouais, un téléphone c’est fait pour TE-LE-PHO-NER ! »), puis pour les tablettes (« il n’y a aucune utilité, et sans clavier ça sera trop contraignant »).

  2. Je suis contre, le seul intérêt des smartwatches c’était justement de parler à son montre en mode K2000. Non c’est vrai, quitte à avoir l’air con avec un truc comme ça au poignet, autant avoir l’air con à fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité