Colon sur Mars ? Parfait pour mourir de faim (entre autres) !

Mars

Mars One a de vastes ambitions. Et bien que cela semble particulièrement précoce, l'idée serait d'envoyer des colons sur la planète rouge d'ici 2020. Bel effort ! Seulement, selon les scientifiques du MIT, la mission est vouée... à l'échec.

Dans le cadre du projet Mars One,initié par Gerard ‘t Hooft, prix Nobel de physique en 1999, une entreprise indépendante prévoit d’envoyer 4 personnes sur la planète Rouge dès 2023, puis 4 autres tous les deux ans jusqu’en 2033. L’aventure vers Mars sera diffusée du début à la fin à la télévision, sous forme de télé-réalité. Les chaînes de télévision financeront ainsi la mission, tandis que les téléspectateurs du monde entier pourront suivre la progression des astronautes. Seulement, en plus d’être un aller sans retour, il apparaît qu’il s’agirait ni plus ni moins que d’une mission suicide.

Des étudiants du MIT ont eu l’idée d’utiliser les informations publiques inhérentes à la mission pour développer un outil d’analyse. Grâce à la puissance de calcul et des données savamment organisées, ils ont pu déterminer un certain nombre de cas qui condamneraient la courageuse équipe à coup sûr.

Pour vous donner un exemple concret – et des plus parlant – l’apport calorique nécessaire aux astronautes a été mis en comparaison avec les stocks prévus pour la mission, et manque de chance, ils ne correspondent pas. Ce qui signifie tout simplement que les astronautes vont mourir de faim.

Mais ce n’est pas le seul problème. S’ils ne sont pas morts de faim, ils finiront asphyxiés. Joie. En effet, la technologie utilisée pour filtrer l’oxygène tout en conservant de l’azote et suffisamment de pression ne serait pas au point. S’ajoutent ensuite des questions démographiques : pour que la colonie soit viable, le groupe estime qu’il faudrait pas moins de 15 lancements de Falcon Heavy, ce qui engendrerait un coût de 4.5 milliards de dollars.

Pour le PDG de Mars One, Bas Lansdorp, toutes ces révélations sont évidemment calomnieuses et basées sur des données incomplètes. Il va de soi que les étudiants seraient ravis d’avoir plus d’informations pour parfaire leurs calculs. En attendant, pour qui veut être colon sur Mars, sachez que le MIT considère que vous y passez, soit à cause de la famine, soit à cause du manque d’oxygène. Enfin, si la fusée n’a pas explosée, que personne ne s’entre-tue ou pire…

Aliens

Tags :Sources :popsci
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « En attendant, pour qui veut être colon sur Mars, sachez que le MIT considère que vous y passer, … »

    Deuxième personne du pluriel … Gizmodo 3 points !!

    1. Attends encore quelques semaines, quand Ebola va arriver en Inde … vu la situation sanitaire et la densité de population sur place ça va être un véritable carnage. Et dans la foulée, la Chine est à portée de toux …

  2. « une entreprise indépendante prévoit d’envoyer 4 personnes sur la planète Rouge dès 2023 »

    Sachant qu’on sait tous que les gens n’y survivront pas, il s’agit d’un acte d’assassinat ?

  3. Non mais de toute façon ce projet dans l’état actuel n’est absolument pas viable. je vois pas comment on peut envoyer 4 humain sur Mars pour 6 milliard, alors que curiosity a nécéssité quasiment le même budget.

    Des prévisions budgétaire avait déjà été réalisé, elle s’alignait plutôt aux alentour des 100 milliard de $ minimum.

    1. vu les milliers de milliards de dollars que les USA « crées » chaque mois pour maintenir en vie Walstreet, je peux t’assurer que le problème du financement est un faux problème,

      Coloniser Mars par contre implique à terme un changement de paradigme et donc une redistribution des cartes, redistribution qui fera que peut être ceux qui sont aux manettes en ce moment ne le seront plus par la suite, d’où l’inertie sur le sujet et la multiplication de pseudos études pour mettre à mal ce projet d’exploration.

      1. La finance et les budgets publiques sont deux choses totalement différente. La NASA à estimer le coût d’un programme martien habité à 500 milliards de $ (et non pas 100 milliards). Je peux te certifier qu’aucun gouvernement, qu’il soit démocrate ou répliquant, n’acceptera d’allouer un tel budget à la NASA. A savoir : le budget 2015 de l’agence spatiale américaine a été amputé d’un milliards de $, passant de 18,5 à 17,5 milliards, par mesure d’économie.

        1. « La finance et les budgets publiques sont deux choses totalement différente. »

          c’est très interconnecté au contraire.

          c’est bien l’état US via sa banque centrale (prétendue indépendante) qui autorise le quantitative easing pour faire vivre sur perfusion wallstreet, qui n’est qu’une bulle spéculative géante prête à exploser.

  4. mouais c’est suicidaire mais pas plus que d’envoyer 4 caravelles découvrir un nouveau monde qui n’existe peut être pas en 1492.

    pas plus que d’envoyer un cosmonaute dans l’espace alors qu’on a seulement envoyer un chien au préalable.

    pas plus que d’envoyer des humains marcher sur la lune avec comme seul équipement électronique des ordinateurs à bandes magnétiques.

    Que les (pseudos) scientifiques du MIT restent bien au chaud dans leur confortable labo universitaire aseptisé et qu’ils laissent donc le reste de l’humanité faire ce qu’elle à toujours fait : explorer son environnement.

    Qu’il se demande également en quoi la somme ridicule de 4.5 milliard est un problème quand on en a donné 1000 milliards au banques européennes pour qu’elles ne le redistribuent pas comme elles sont sensées le faire.

    Par ailleurs la date de 2020-2025 pour les 1er humains sur Mars c’était déjà l’agenda prévu dans les 70 ‘s quand l’humanité avait encore un tant soit peu d’imagination et d’ambition et qu’elle n’était pas dirigée par des comptables pétochards et des pignoufs enfermés dans une logique de guerre sainte et d’asservissement de l’humain.

    1. Parce que c’est vrai c’était très utile d’aller sur la Lune aussi utile que la découverte de l’Amérique…

      A l’instant même où l’humain aura posé pied sur Mars le destin du monde aura changé… ON Y CROIS !!

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. C’était 3 caravelles qui voulaient atteindre les indes, le continent américain n’était pas prévu à la base 😉
      Pour être au MIT, ça demande quand même un minimum de compétences… Donc pseudo scientifique, peut être pas quand même.

      1. Merci pour la précision sur les 3 caravelles,

        Pour rentrer au MIT il faut surtout de l’argent (c’est le système US), le même argent qui est fabriqué de toute pièce par les gens qui n’ont aucun intérêt pour la conquête spatiale, pour qui c’est trop compliqué ou même risqué pour préserver leur hégémonie et qui trouve plus d’intérêt dans une bonne guerre colonialiste en Irak (un truc bien plan plan comme ils en ont l’habitude).

        Car la triste réalité c’est que wallstreet n’aime pas la nouveauté wallstreet aime avant tout la perspective assurée d’avoir de juteux bénéfices grâce à un projet certes peu novateur mais qui a déjà fait ses preuves.

        Bombarder des civils pour tout faire reconstruire par des sociétés et des capitaux US voilà ce qui est préféré à l’exploration spatiale. Et fournir des bourses a des pseudos scientifiques pour qu’ils vous pondent une étude bidon qui va convaincre le grand public du bien fondé d’ignorer la colonisation martienne c’est vraiment pas un souci pour ces gens là.

  5. si je pars coloniser Mars je serais un GROS colon sur la planète rouge.
    Mais si on manque de nourriture je vais me transformer en intestin grêle.
    bref ça va être la merde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité