Samsung prépare du WiFi qui traverse les murs à 4,6 Gbit/s pour 2015 !

WiFi

Samsung a de nombreuses ambitions, et pas uniquement en termes d'appareils - allant du micro-ondes aux smartphones, soit-dit en passant -. La firme compte bien filer un coup de boost au WiFi ! Pour ce faire, elle annonce un WiFi à 4,6 Gbit/s !

Le constructeur sud-coréen a annoncé avoir développé une technologie de communication sans fil permettant d’atteindre un débit de 4,6 Gbit/s (575 Mo/s), levant ainsi les barrières techniques de propagation propre au Wifi 802.11ad en 60 GHz.

Avec une telle vitesse, le transfert de film pourrait se faire en quelques secondes, même en HD et le fameux « buffering » du streaming ferait enfin partie de l’histoire ancienne. En effet, ce WiFi dépasserait de plus de 5 fois la vitesse qu’autorisent les meilleurs appareils électroniques 802.11n grand public du moment, et leurs 866 Mbit/s (108 Mo/s). Et ce n’est pas fini : on annonce également jusqu’à plus de 3 fois les 1300 Mbit/s de capacités maximales du 802.11ac.

Pour développer une telle technologie, Samsung est soutenu par la WiFi Alliance (dont les rangs sont gonflés par les Apple, Dell, Microsoft, Nokia, Sony, Texas Instruments, etc.) et utilise les hautes fréquences de la bande des 60 MHz. Concrètement, la société est parvenue à supprimer les interférences propres aux protocoles WiFi des générations précédentes (2,4 GHz et 5 GHz). S’ajoute une technologie permettant d’optimiser le signal en moins de 1/3000e de seconde en cas de changement dans l’environnement proche.

En d’autres termes (moins barbares), Samsung a réussi à annihiler la limite que représentait la portée du signal, une dizaine de mètres au maximum. Et effectivement, les fréquences actuelles peinaient à franchir les obstacles (murs, angles, etc.). Pour ne rien gâcher, le WiFi 60 GHz ne nécessite pas de licence d’exploitation, on attend donc les premiers appareils compatibles pour 2015, que ce soient des terminaux mobiles ou des objets connectés.

Impatient ?

Tags :Sources :macplus
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. oui enfin… bon le streaming, et autre restent quand meme limités par la bande passante du FAI et pas du reseau local…

    donc bon, l’histoire du buffering hein… enfin bref

    1. Oui enfin… le buffering moi il venait en wifi de la lecture de mes videos stockées sur un de mes nas de mon réseau local et pas de mon Fai.

      Donc bon l’histoire du buffering hein… elle est toujours d’actualité. Et oui j’ai du passer en ethernet pour palier à cela. On regarde pas tous des dvix SD en streaming.

  2. C’est 60 Ghz et pas 60 Mhz.

    Et avec une longueur d’onde si courte, ça ne passe pas très bien les murs (ça rebondit meme dessus) et c’est très sensibles aux interférences. L’article laisse penser l’inverse que les anciennes frequences, moins courtes, des anciennes normes wifi, étaient plus sujet à ce genre de problèmes, et qu’en passant à 60Ghz tout s’ameliore…

    Samsung dit:
    « Until now, there have been significant challenges in commercially adopting 60GHz Wi-Fi technology , as millimeter waves that travel by line-of-sight has weak penetration properties and is susceptible to path loss, resulting in poor signal and data performance. By leveraging millimeter-wave circuit design and high performance modem technologies and by developing wide-coverage beam-forming antenna, Samsung was able to successfully achieve the highest quality, commercially viable 60GHz Wi-Fi technology. »

    Donc ils disent juste qu’ils ont la moins pire des qualités dispo actuellement avec du 60Ghz. Disent pas que ça passe à travers les murs à 60Ghz.

  3. Etonament, j’ai vu cette info hier sur un autre site, qui disait au contraire que cette technologie ne traversait pas les murs, et n’était efficace que sur de très courtes distance, sans obstacle entre l’émetteur et le récepteur. Du coup ça limité vachement l’intérêt d’une telle technologie.

    1. ba non au contraire :)

      c’est une bonne techno, rapide et pratique… mais absolument pas du tout dans le cas cité ici ^^

      un lan, rapide, a courte distance, ouvert, et arreté par un simple mur. ca peut servir dans plein de cas.

  4. Bravo pour le contre sens dans cette article…

    Donc, la longueur d’onde est réduite, obligatoire si on veut augmenter le débit. ça signifie aussi que l’onde va davantage interagir avec nos cellules… Il me semble qu’il y a un pic d’absorbtion pour H2O dans cette zone… hummm ! Mais au moins ce sera avec notre wifi et pas celui du voisin.

  5. Effectivement, plus la fréquence d’une onde est élevée, et plus elle aura tendance à être limitée en propagation (à puissance initiale égale).
    C’est pour ça qu’on utilisait les grandes ondes pour émettre la radio et qu’on pouvait émettre de Londres vers Paris sans antenne relais.
    La FM utilise une bande plus courte (fréquence plus élevée) et les distances de réception s’en trouvent raccourcies.

    Pour le Wi-Fi, le principe reste le même … mais à 60GHz, je pense qu’une porte en bois ou un mur en béton devrait poser beaucoup de problèmes. Et un mur en béton armé, avec un maillage d’acier, ou une chape, vont être impossible à franchir.

    Quant à l’eau, je crois que les micro-onde utilisent une fréquence de 2,4GHz pour les faire vibrer … mais est-ce qu’à 60GHz ça a les même effets ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité