Mieux que le simple selfie, le selfie vidéo… avec un drone !

Selfie vidéo

On ne reviendra pas sur le phénomène de mode qu'est le selfie, tant il envahit notamment les réseaux sociaux. Si l'opération paraît simple, il n'en est rien, les habitué(e)s mettant parfois de longue minutes pour obtenir le cliché parfait. Mais mieux qu'un banal selfie photo, voici le selfie vidéo, réalisé avec un drone qui plus est !

Matt Benedetto avait envie de s’afficher (littéralement) sur les réseaux sociaux, mais il voulait aussi quelque chose d’original. C’est donc sur les falaises de North Beach, à Burlington, dans le Vermont, États-Unis, qu’il est allé se poser.

Et plutôt que de se mettre dos à la falaise et tomber bêtement, il sort son quadricopètre DJI Phantom 2 équipé d’une GoPro 3+, d’un système de fixation Zenmuse H2-3D et prend un selfie vidéo – ou une vidéo selfie, c’est selon – plutôt fantastique ! Au moins peut-on profiter du très beau paysage !

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. mieux que le « moi je », le « moi je » avec un drone

    moi je l’aime bien me photographier et me filmer : « regardez moi je !!! »

  2. Il manque encore un peu de logiciel pour que la réalisation de plans selfies de qualité soit attribuée à ces drônes, je veux dire en évitant que le sujet ne passe toute la vidéo à manipuler sa télécommande.
    Il faudrait concevoir un logiciel (tournant sur un ordinateur classique ou une tablette) permettant, pour commencer, d’indiquer la direction de la caméra sous l’hélico et son champ de vision. On choisirait ensuite décors et un avatar 3D du sujet à filmer placé dans ce décor (un truc standard facile à comprendre et à repérer dans les vidéos). Ce décor servirait de repère pour choisir des positions précises de l’hélico en l’air, puis des enchainements entre ces positions. On aurait en permanence une simulation de ce qui est pris en vidéo (on verrait donc l’avatar quand il est dans le champ). On aurait aussi la possibilité de simuler le vol, ou le film enregistré, sur ordinateur (pour vérification).
    Accessoirement, il faudrait pouvoir déclencher, à un moment quelconque du vol, la séquence correspondant à un certain scénario donné, ceci à partir du sol, pendant que l’hélico vole (idéalement avec un bracelet discret). Cette télécommande devrait pouvoir transmettre un numéro de scénario ainsi que la direction principale (10 scénarios, chacun selon 8 directions cardinales, une neuvième direction signifiant simplement qu’on choisit la « direction courante de l’hélicoptère au sujet »). Le bracelet transmettrait régulièrement (toutes les 10 secondes) ses coordonnées GPS à l’hélico, lequel pourrait donc mettre à jour la position du « sujet » et adapterait son vol pour toujours le suivre du regard (tout en respectant le scénario).
    Je sais que des trucs existent dans ce style, mais pas trop avec cette possibilité de définir et choisir le scénario librement (sans codage).
    Le scénario activé serait « modulé » par l’hélico en fonction de sa position au départ.
    Exemple : je me balade quelque part dans la nature, et j’ai une montre sur laquelle je demande au drone de partir « loin » vers le nord, puis, quand il y est, je lui demande de faire un passage à 5 m au-dessus de moi en venant du sud-est et en me gardant dans le champ (évidement, entre les deux séquences, il va falloir improviser un parcours … le type qui a le bracelet doit toujours anticiper les mouvements du drone évidement. S’il a un doute, un bouton doit lui permettre de stopper le drone et de le remettre à un endroit convenu (le scénario d’urgence et une séquence parmi d’autres).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité