Quand il ne peut plus accéder à vos données, le FBI… boude !

FBI

Le FBI est grognon, il boude. En effet, l'instance est fâchée contre Google et Apple à cause de l'intégration du chiffrement par défaut des smartphones et tablettes. Vexés, elle serait même prête à imposer un "backdoor" légale pour pouvoir farfouiller dans vos données personnelles, sous couvert, bien sur, de la lutte contre le terrorisme.

Le directeur du FBI, James B. Comey, a réaffirmé son opposition au chiffrement par défaut des smartphones, installé par des firmes comme Apple et Google, pour rassurer les usagers et maximiser le respect – le droit – à la vie privée.

Le but avoué étant bien sur de nous protéger des méchants terroristes et pas du tout d’avoir accès aux données confidentielles des hauts dirigeants de ce monde et de pouvoir discrètement surveiller la population. Non. Les relations entre technologies, confidentialité des données et sécurité publique ne doivent nuire à la sécurité.

« Un jour, des gens innocents se retrouveront pénalisés parce que nous, les forces de l’ordre, ne pourrons pas accéder à certains types de données ou d’informations, même avec une autorisation légale », a-déclaré alerté Comey.

D’après les services de renseignement américains, ils doivent obtenir un accès légal aux données. Ils accusent Google et Apple d’avoir fait un choix « marketing », pénalisant pour tous et les intiment maintenant de coopérer. Nous avons manifestement mis le doigt sur un point douloureux, car faute de coopération du secteur, le FBI pourrait jouer de son influence. Nous tendons donc vers l’adoption d’une nouvelle législation imposant aux entreprises de lui donner les moyens de contourner, en toute légalité, le chiffrement.

Tiens donc ! Apparemment, le FBI serait plutôt mauvais joueur…

Tags :Sources :brookings
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Accéder aux données pour la lutte contre le terrorisme, sur un plan légal, ok pourquoi pas.
    Le problème c’est qu’à priori, le FBI et d’autres n’ont pas l’air de prendre le temps de faire des demandes légales avant d’accéder aux données…
    Alors oui, sur le principe, les gens qui n’ont rien à se reprocher n’en ont rien à foutre, mais bon si j’ai envie d’envoyer un message coquin à ma femme, je n’ai pas envie que des gens devant leur écran se gaussent en les lisant.
    Certains diront que si je n’ai rien à me reprocher, je ne serai pas espionné. Peut-être mais comment en être sûr?

    1. Perso, je le suis et c’est un vrai cauchemard (je plaisante pas) mais je te rassure, il y a beaucoup de techniques pour détecter ça car l’incompétence c’est pas ce qui manque à notre gouv. !

    2. Je pense que la plupart des gens n’ont pas compris de quoi protège le chiffrement des terminaux, ce n’est pas pour ne pas être espionner par la nsa, puisque que ce ne sont pas les données qui transitent par le réseau qui sont chiffrés, mais le tel lui même. Il est donc protégé uniquement contre quelqu’un qui a un accès physique. En gros le FBI n’est pas contant parceque lors d’une arrestation, la personne interpellée n’aura qu’a éteindre son tel pour rendre toute extraction de donnée impossible.
      Bref, le chiffrement d’un disque dur de pc/ téléphone/tablette c’est avant tout pour protéger des voleurs ou des personnes ayant un accès physique…

  2. je trouve ça un peu égocentrique de croire que le FBI espionne chacun de nous. Ils en ont rien a foutre de savoir que vous avez twitter un post ou laissé un like sur un video. Au contraire c’est plutôt utile pour déjouer des attentats terroristes…

    1. Oui surtout que les gens ont tendance à confondre FBI et NSA qui ne font absolument pas le même boulot.

      La NSA espionne, le FBI travaille sur des enquêtes (pour résumer de façon grossière). Donc en THEORIE si la NSA peut espionner tout le monde et utiliser de sacrés Data warehouse pour organiser les infos, ce n’est pas le job du FBI qui ne va « espionner » que les suspects

  3. Comme si espionner nos appareils numériques pouvait éviter un attentat…

    Qu’ils arrêtent déjà de faire la guerre dans le monde pour protéger leurs intérêts économiques et il y aura moins de risques

  4. @ PIP
    je comprends ton argumentation et suis à la fois d’accord et pas d’accord.
    C’est un sujet vraiment clivant en fait cette histoire de protection des données personnelles.
    Personnellement, ça ne me dérange pas. Ce n’est même pas la question d’avoir ou non des choses à cacher, c’est simplement que je me dis que la probabilité que j’envoie un(e) message/photo coquin(e) à ma compagne et qu’il soit intercepté et qu’enfin je me retrouve en face d’un mec de la DGSE me semble plus que limitée, pour ne pas dire nulle.
    C’est un peu comme quand tu cherches un emploi, les méta données sont agrégées et on sélectionne les CV en fonctions de mots clés.
    Pour la lutte anti terroriste je suppose que les mots bombe, attentats, djihad … sont les mots les plus repérés.
    Enfin ce n’est que mon avis, peut être suis-je un bon con(citoyen) ? Mais le fait est que cela ne me gêne pas.

    1. Entièrement d’accord pour dire qu’il s’agisse d’un sujet clivant. Ce que je voulais ajouter c’est qu’il s’agit réellement d’une question de principe (à mon sens, -commun- j’en sais rien! :p).
      Je comprends que la probabilité d’être espionné, en tant que citoyen français est nulle, ou quasiment.
      Et puis déjouer les plans d’organisations projetant des attentats est une nécessité.
      Cependant, ce la pose un problème d’éthique important puisque la généralisation de ce genre de méthodes peut connaître des dérives si les contrôles ne sont pas rigoureux et si le cadre légal ne l’est pas non plus, (côté outre atlantique en tous cas, et peut être d’autres) comme on a pu le voir avec cette affaire de révélations de E. Snowden.
      Moi même je suis ambivalent sur la question, et j’ai du mal a me situer sur le principe de sécurité et le principe de vie privée.
      Je pense d’ailleurs (comme le dit Nunu plus bas) que si on était vraiment soucieux de notre vie privée, nous n’aurions pas de Gmail ni de compte Facebook!

      1. « Je comprends que la probabilité d’être espionné, en tant que citoyen français est nulle, ou quasiment. »

        LOL tu serais pas de la DGSI/E toi ? Tu tentes de rassurer les gens en leurs disant que c’est impossible mais lolol je le suis et je vois pas en quoi c’est improbable ou autre ? Rien que ça, je mettrais la barre de nulle à c’est possible ! Ce pays est un battleground des services secrets; un vrai bordel et la France est loin d’être compétente ! Suffit d’aller sur le deep-web et enjoy ! Soit-dit en passant si jamais tu rencontres un prétendu agent un jour la règle numéro 1: croire le contraire de ce qu’il te dit car dans tous les cas tous ce qu’il dira n’est que mensonges.

        Facebook et Gmail ne tuent pas ta vie privée, tout dépend de ce que tu en fais, la fréquence de connexions, le nombre de messages, de photos/vidéos et d’autres facteurs comme les recherches associés à ton compte, les données de localisation etc.

        Et l’autre qui se reproche rien et qui envois ses photos nu de lui… Bah écoute si tu te reproches rien c’est bien, mais si tu passes par MMS tu peux être sûr que ce sera conservé loooooongtemps avant d’être effacé donc j’imagine pas si ils veulent obtenir des informations confidentielles de toi, ils auront juste a agiter la photo au dessus de ta tête en la menaçant de la mettre sur le web.

        Bref les amis, la vie privée est un droit fondamental. Utilisez-le ! Pour bien commencer: Tor Browser, PGP/GPG, VPN, TrueCrypt, OTR etc.

        1. LOL oui attention d’ailleurs je viens de créer un fichier à ton nom :p
          Je disais que la probabilité d’être espionné en France était quasiment nulle, je voulais parler des services français, qui comme tu le dis, sont incompétents.
          Par exemple, Mohammed Merah était connu et soit disant surveillé par les services de protection du territoire français. Pourtant, il semble bien que rien n’ait été mis en oeuvre pour réussir à l’empêcher d’aller tuer des gens.
          Les agences gouvernementales américaines c’est à mon avis une toute autre chose.
          Pour en revenir à Google et Facebook, qui ne sont pas les seuls, il s’agit de règles tacites. Evidemment cela va de soi que ça dépend de ce que tu en fais. Je dirais que sur Facebook ce sont ses utilisateurs qui violent eux même leur vie privée. Par contre dans le cadre de Gmail, c’est différent, une boîte mail, dans l’esprit des gens, c’est privé.
          Message envoyé depuis google chrome (et merde).

  5. Le FBI se plaint surtout que les mecs de la CIA ne veulent pas partager leur PRISM.
    Il faut de toute façon beaucoup plus se soucier de la collecte de vos données par google et facebook que par le gouvernement ricain…

  6. Il vont trouver une autre solution que de parler de terrorisme vu que ca ne marche plus. Comme ils font pour le virus ebola ! Quand la menace terroriste ne marche pas pour rentrer dans un pays, il faut trouver autre chose cest tout.

  7. Si blabla tout ça. Que les gouvernements arrêtent de vendre des armes, et seulement la on pourra commencer à croire leurs bonnes intentions… Nan mais sérieux ils sont tellement mouillés dans des histoires de corruption

  8. Comme tout le traffic (drogues, armes, pedophilie…) passe par le darknet il était où l’interet de surveiller le web de monsieur et madame tout le monde ?

    A part fliquer les divergences d’opinion et surveiller la population « normale » la surveillance de la CIA (le FBI c’est pour les usa a priori) et autre services de renseignement ne servent a rien, pire ce sont les créateurs de chaos qui empèche l’humanité d’avancer et de progresser.

    Toutes les black ops et leur financement sont réalisés sur le darknet, c’est clairement du foutage de gueule de venir nous parler de notre sécurité alors qu’ils n’en ont rien a branler et que toutes ces agences savent parfaitement comment tout cela fonctionne et surtout comment remonter automatiquement une filière en suivant les flux monétaires.

    Ce qui avait été dénoncé avec clearstream et noyé pour les même raisons.

    La seule raison d’avoir un accès a votre vie privé c’est pour vous fliquer et tuer dans l’oeuf tout mouvement divergent voir réellement progressiste ( pas progressiste au sens du PS on s’entend).

    Le peuple est devenu le seul véritable danger pour ces institutions malades qui ont elle même organisées le terrorisme pour terroriser leur propre population.

  9. Si une backdoor est mis en place pour un gouvernement quelconque, sa découverte par des bad-hackers s’apparenterait à la recherche du saint graal.
    Car une fois découverte cette faille pourrait être utilisée pour vous pourrir la vie
    (virus, hack de mot de passe, utilisation du porte monnaie électronique ….)

  10. Mes amis mes amis… tout ceci n’est qu’une farce :-)
    Il s’agit juste d’une petite manipulation de com pour redorer l’image de Google et d’Apple sur leurs prétendus progrès en termes de sécurité ! Rien d’autre.
    FBI, NSA, Google, Apple, Microsoft = US.
    Ils ne se tirent jamais dans les pattes, au contraire, ils sont cul et chemise dans l’intérêt du business ET de l’hégémonie américaine sur le royaume de la data.

  11. A qui faire croire ça ?
    Z’ont qu’à se mettre d’accord avec la NSA qui espionne le monde entier .
    Y compris probablement ce site !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité