Amendes et radars : les solutions anti piratage de Canal +

Canal Plus

A l’occasion des Rencontres Cinématographiques de Dijon, Rodolphe Belmer, directeur général de Canal +, s’est exprimé sur le thème de la protection du cinéma et de la culture. Le message est clair : la lutte contre le piratage devrait être un objectif primordial pour les pouvoirs publics.

Rodolphe Belmer a marqué son profond mécontentement avec force d’arguments lors des Rencontres Cinématographiques de Dijon qui se sont déroulées cette année du 16 au 18 octobre. « Fléau », « Démagogie » de la part des internautes « frustrés », « vol », ou encore « sanction ». Voilà autant de mots clés qui seront revenus à la bouche du directeur de Canal + pour illustrer sa façon de voir les auteurs de téléchargement illégal.

Il a donc présenté ses solutions de lutte : des radars réseau et des amendes systématiques pour lutter contre la dépréciation de l’œuvre cinématographique.

« Depuis qu’il y a des radars automatiques sur les routes, il y a moins de morts. Mettons de tels radars sur les réseaux […]. »

Canal + fête ses trente ans, marqués par l’arrivée de Netflix en France, en concurrence directe de son offre « maison » CanalPlay. Aucun chiffre officiel n’est encore paru concernant l’arrivée de Netflix en France et les offres d’essai fausseraient de toute façon les résultats.

Reste que ce nouveau concurrent représente, face aux offres de streaming déjà en place en France, un adversaire de plus dans la bataille qui les oppose pour attirer toujours plus d’abonnés.

Tags :Via :Nextinpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avant je téléchargeais des Go de musique puis sont arrivés deezer et spotify depuis pas un seul mp3 piraté et je paye mon abo tous les mois. Tant qu’il n’y aura rien de comparable pour les contenus vidéos sans devoir s’abonner à 10 plateformes différentes avec un service bien naze comparé au board torrent ddl etc, c’est inutile.
    Plutôt que de sanctionner pourquoi ne pas concurrencer? Il y a aussi les lois qui mettent les barrières, alors commençons par là et arrêtons de croire au Père noël avec des réflexions débiles du genre « radar réseau » mais de quoi tu parles gus? Ca me fait penser aux gars du marketing avec leurs idées soi-disant « super top » mais en fait mec ça marchera jamais.

  2. les mecs se chient dessus clairement , c est fini le temps ou canal + avais X abonnement car il existais 6 chaine en france ,maintenant si tu offre de la merde , tu récolte de la merde

    et comme il parle de cinéma , une place de ciné c est au grand minimum 7€ dans les campagnes reculée + l’ essence pour voir un film qui peut etre un navet avec une grosse bande annonce ,
    pour prendre les exemples intouchables et les chti ont pas eu besoin de pleurer pour leur film

  3. quand j’enregistrais sur une cassette audio la radio ça ne gêner apparemment personne , qd j’énregistrais un film a la tv sur une cassette vhs et en plus on me « donner » les jaquettes dans mon programme tv . Personne n’était choqué . Maintenant on me fait des reproches……..

    1. C’est vrai! J’avais oublié les jackettes dans programmes tv!

      Maintenant il faut voir une différence: une cassette audio ou vhs, c’est des copies uniques, plus tu la reproduit plus la qualité disparait. Alors qu’en numérique, si tu trafique pas ta première génération, tu as une copie parfaite à l’infini… C’était d’ailleurs le principe de la seconde génération des k7 DAT avec le copy-bit, on pouvait copier un CD sur une DAT, mais la DAT ne pouvait pas être dupliquée sur une autre DAT.

  4. Apparemment, Monsieur Rodolphe Belmer ne connaît pas ( ou préfère oublier ) le droit à la copie privé (article L.122-5 du Code de Propriété Intellectuelle) qui autorise une personne à reproduire une oeuvre pour son usage privé ( en famille ou avec des amis ) dès lors que celle-ci a été diffusée par n’importe quel moyen.
    Le problème actuel n’est pas tant le pauvre bougre qui télécharge un film ou une série ( parce que sa ligne ADSL est merdique et que tenter de regarder en streaming reviendrait à essayer de faire rouler une voiture avec des roues carrées ) pour pouvoir le regarder tranquillement, quand il le veut, plutôt que de suivre le dictat des diffusions et déprogrammations imposés par les chaînes, mais plutôt le profiteur qui va vendre des milliers de copies illégales pour se faire de l’argent.
    Ça me fatigue que les professionnels de l’audiovisuel et du 7em art ne cesse de pleurer sur leur soi-disant perte due au téléchargement afin de forcer les pouvoirs publics à mettre dans le même sac les utilisateurs de la copie privé et fraudeurs! Plutôt que de geindre, qu’ils proposent des services accessibles (pécuniairement parlant)! Après tout, la télévision et le cinéma ont été inventé pour divertir les gens et non remplir les poches de quelques-uns!

  5. Déjà ils s’engraisse sur le dos du consommateur après il pleur sur le téléchargement illégal et les décrypt ! MDR

    Revois plutôt à la baisse ton niveau de vie qui permettra de donner un peu plus la possibilité au gens de prendre un abo C+ !!! au lieu de vouloir taper sur la gueule du consommateur qui te fais vivre! On tourne pas rond dans cette société !

    A force de toujours vouloir demander plus, vous finirez tous par avoir moins un jour ! Surtout avec un contenue plus que médiocre sur canal + !!!! si c’est pour avoir les même merde qui passe sur TF1 ou M6 (et autre chaine dérivé TNT) à quoi ça sert de payer Canal + ! Faut arrêter de prendre les conso pour des pigeons !

    A quand le FREE de la vidéo ? Je pense que ça en fera réfléchir plus d’un…

    cdlt

    1. Tu pourrais me donner des exemples de  » merdes qui passe sur TF1 ou M6  » et qui passent sur Canal Plus s’il te plaît ? Abonné depuis 12 ans, je n’en vois pas !

      1. tf1 secret story, 50 min inside , toute les emission de cuisine
        m6 rising star , le truc de shopping avec « ma chérie  » cordula machin , cousu main ,
        canal : le before du grand journal , le grand journal par rapport a avant

        et je passe toute les séries de toute les chaines cité

        1. Oui mais ça ne répond pas à la question qui était : « Quelles merde du style de ce que TF1 et M6 tu peux retrouver sur Canal Plus ? »
          Il n’y en a pas des émissions de ce genre.
          Pour le Before et le Grand Journal, ce sont des émissions en clair, donc financées par la pub. Et je ne regarde pas ces deux programmes !

  6. Les commentaires de cet article résument à eux seuls le niveau intellectuel de l’armée de mongoliens qui peuplent l’internet et notre beau pays.

    Et vas y que je te donne mon avis décérébré, et vas y que je te raconte ma vie de merde en prenant la médiocrité de ma vie comme un exemple universel ou une base de raisonnement solide.

    Le détail c’est que le Monsieur de Canal+ ne parle pas de la chaîne (des chaînes) Canal+ mais de Canal + en tant que producteur cinématographique. Vu le niveau du lectorat, personne n’a compris.

    PS: J’adore les discours démagogique qui consistent à dire que le cinéma et la télé ne produisent que des merdes que personne ne veut voir et que donc ça justifie leur piratage. In fine, vous estimez avoir le droit de télécharger de la merde puisque c’est de la merde. C’est bon la merde?

    1. Heureusement que tu es là pour remettre toutes ces brebis galeuses dans le droit chemin, Môôôsieur le donneur de leçons.
      Allez, redescend de tes talons hauts…

    2. L’Internet de France ? marrant ce concept de frontières sur Internet …

      Sinon moi je gueulerais plutôt sur le fait que plutôt que de réagir et de s’adapter, les mecs qui bouffent le pognon à la pelle préfèrent sanctionner plutôt que d’innover.
      Pourtant le panel de solutions qui s’offre à ce gros … est plutôt large … mais comme tous les abrutis de la musique, on rejette la faute sur les particuliers. C’est tellement plus facile tu comprends, il n’y a pas à réfléchir …
      Si ce mec se posait 2 secondes la question, il comprendrait que le consommateur est modelé par ce qu’on lui offre. Pas de solution plus pratique ou plus flexible que le piratage et surtout à un coût modeste ? hé ben y a pas à chercher, le particulier il préfère pirater.
      Tu lui offres un système simple, pas cher et où il trouve tout ce qu’il veut légalement, ben la majorité va choisir la légalité et la tranquillité … c’est con hein ?

  7. J’avoue que le hors sujet fleurit plutôt bien ici…

    Le piratage des films est de moins en moins présent car les offres du type netflix sont de plus en plus présents. Le problème, c’est que Rodolphe Belmer ne veut pas être tributaire de plate-formes dont il n’est pas propriétaire. Il préfère combattre les formes de piratage plutôt que d’adapter son offre canalplay pour s’aligner sur le business model des offres tout compris, dont il ne peut pas garantir le fonctionnement sur Canal Play en dépit des nombreux challenges de redistribution aux différents ayants-droits des oeuvres que canal+ produit.

    N’oublions pas toutes ces études qui montrent que les plus gros pirates, sont également les plus gros consommateurs de média en terme de budget annuel, bien, bien devant la moyenne des consommateurs d’oeuvres télé-visuelles et cinématographiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité