Une Audi RS7 autonome atteint les 240 km/h !

Audi RS7

S'il est si difficile d'adopter les voitures autonomes, c'est certainement aussi parce que le conducteur doit confier le contrôle du véhicule à un autre, pas humain qui plus est, un savant assemblage de matériel et de logiciels. Se laisser conduire à vitesse normale a déjà de quoi en effrayer plus d'un, mais à près de 240 km/h sur circuit... c'est autre chose !

Et c’est pourtant ce qu’a réalisé Audi tout récemment en Allemagne avec une version spéciale, et autonome, de sa RS7. Le constructeur allemand peut ainsi « facilement » se vanter d’avoir la voiture autonome la plus rapide du monde. Avec ses 240 km/h sur circuit, difficile de tenir la comparaison…

La technologie utilisée, elle, fait toujours appel à de nombreuses caméras 3D, à un GPS et à tout un tas de logiciels spécialement conçus pour ce genre d’exploit. Fort heureusement, nous ne devrions pas voir ce genre de véhicule débarquer sur nos routes de sitôt, mais si vous voulez voir ce que cela fait d’être à la place du passager dans cette voiture, regardez la vidéo ci-dessous !

Tags :Via :Ubergizmo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Rien conte l’article (pour une fois ça change)… mais alors le contenu oh pfiouuuuu…

    Quel est l’intérêt des voitures rapides et puissantes ??? Bah les conduire tiens !! Donc ok on progresse vers la voiture intelligente, mais le plaisir de conduire on le balance dans les toilettes et on tire la chasse là.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Pas forcément… à partir du moment où TOUT le parc automobile est automatisé, on pourrait se permettre de se déplacer à de plus grandes vitesses que celles imposées actuellement puisque le risque d’accidents est minimisé. (je pense à la fameuse scène de « I, Robot »)

      1. Entièrement d’accord. Sauf en ville bien sûr!
        Par contre pour que TOUT le parc de voiture soit automatisé il va falloir un paquet d’années!

      2. Oui plus vite… sans conduire soi -même… donc sans plaisir.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Perso, je prend aucun plaisir à conduire le matin encore endormi pour aller au boulot… Je préférerai largement m’allonger dans un siège confortable, fermer les yeux et écouter tranquillement la musique… Ou avoir un petit poste de travail ou poser mon ordinateur et mettre ce temps à profit… Ou retourner mon siège et papoter joyeusement autour d’un petit verre avec mes passagers…

          Tout ça va prendre beaucoup de temps à se mettre en place, mais je pense que c’est une vrai révolution des transports qui arrive… Actuellement aller d’un point A à un point B c’est du temps perdu… Avec ces technologies ce temps pourra être mi à profit, les véhicules tel que nous les connaissons pourrons évoluer vers de vrai pièces à vivre.

          A coté de ça, les gains en vitesse, énergie, et sécurité pourrait être colossaux. Une machine est bien plus précise, rapide et moins imprévisible qu’un humain… Elles pourraient s’agencer en sorte de train de voitures et ainsi limiter les frottements de l’air, les limites de vitesse n’auront plus lieu d’être, temps de réaction à un feu rouge instantané, elles tiendrons compte de leur environnement et des autres véhicules (calculs prédictif pour limiter les freinages et accélérations)… Tellement de choses deviendront possible.

          Ceux qui veulent ressentir le plaisir de la conduite n’aurons qu’à aller conduire sur circuit ou sur des routes prévu à cet effet… Ca lancera un nouveau business.

          A mon avis cette utopie ne verra pas le jour avant une bonne centaine d’année ^^ Mais le progrès et la technologie iront forcément dans ce sens… Et personnellement j’ai hâte de voir ça.

    2. L’intérêt, c’est que si la technologie fonctionne à cette vitesse là, elle fonctionnera aussi aux vitesses « normales ».
      Quand à l’intérêt de conduire soi même, il sera aussi dépassé et socialement hors norme dans pas longtemps que l’intérêt de tuer « son » lion pendant un safari en Afrique. ( haaa, le plaisir d’avoir le fauve au bout du viseur,etc… )

      @spadice : feu rouge, pourquoi faire ?.. plus de trottoir, plus de ces grillages et poteaux agressifs pour empecher les voitures de stationner n’importe où, plus de taxis avec conducteur inside (ahhh enfin.. ), transports en communs automatisés ( bus…) ….

  2. Il pourrait être intéressant de comparer les temps au tour de la voiture autonome avec ceux d’un pilote conduisant la même voiture, juste par curiosité.

  3. j’avais pas lu le message en entier.
    mais un pilote pourra aller plus vite, la, la voiture sans pilote reste sage.

    c’est juste la technologie que l’on trouve deja dans les Audi mais un peu plus poussé/ plus rapide.

    1. J’imagine qu’en l’état un pilote chevronné ira plus vite. Simplement par curiosité, voir l’écart entre les deux. Et puis avec des améliorations logicielles pointues pour faire que la voiture aille le plus vite possible en courbe, je me dis que ça pourrait être possible que les deux se tirent la bourre!
      D’autant que la voiture autonome a un avantage certain : les 80 Kg du conducteur en moins, enfin, en admettant que le matériel supplémentaire (caméras, motorisation de la direction, etc…) ne lui fasse pas prendre trop d’embonpoint.

      1. Pour ma part, il est clair qu’à limitations de vitesse équivalentes, la voiture automatisée sera toujours gagnante sur un pilote puisque par définition l’ordinateur ne fera aucune erreur de pilotage, prendra toujours la trajectoire la plus efficace, etc.

  4. @ SPADICE:

    Je suis d’accord avec ton point de vue mais le probleme est et restera humain. il y aura toujours des petits malins pour éssayer de pirater ce systeme et crer des accidents et/ou des bouchons.

    Pour communiquer les unes avec les autres, les voitures autonome aurons besoins d’un reseau, c’est la que se trouve la faille.

    L’evolution humaine semble etre une voie sans issue, les humains deviennent de plus en plus crétin. A l’image du film « Idiocracy » !

  5. @spadice, donc ton idéal c’est qu’on devient déjà des robots et on va encore mettre à profit nos temps de trajets pour encore plus travailler, et toujours plus et encore plus….

    Désolé mais moi je préfère dans ce cas précis me réveiller plus tôt, pour déjeuner tranquillement et prendre ma voiture et rouler… Après c’est la différence entre les personnes pour qui l’automobile n’est qu’un moyen de locomotion et les autres qui aiment conduire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité