Téléviseurs Loewe : gros son et ultra haute définition

TV Loewe Connect UHD

Références dans le haut de gamme automobile, les constructeurs allemands peuvent ils également s'imposer dans l'univers audiovisuel ? C'est en tout cas le pari de Loewe, une marque bientôt centenaire (90 ans) et qui dévoile sa dernière génération de téléviseurs connectés. Après une année difficile, marquée par une recapitalisation et l'arrivée de nouveaux actionnaires, Loewe a profité de l'IFA de Hanovre, pour dévoiler en septembre dernier une toute nouvelle gamme de téléviseurs. Basée sur la plate-forme SL300 (un nom de Mercedes !), cette nouvelle gamme généralise la ultra haute définition, le double tuner, la connectivité, l'interactivité avec Loewe OS sans oublier de puissants hauts parleurs.

Ultra Haute Définition

Près de 10 ans après l’adoption de la FullHD, Loewe opte en effet pour la « Ultra Haute Définition » (UHD) et ses 3840 lignes de 2160 pixels. La barre des 4000 lignes n’est pas atteinte mais cela se rapproche des définitions 4K, revendiquées par d’autres constructeurs. Tous les nouveaux téléviseurs Loewe sont par ailleurs compatibles avec la norme de compression H.265, pour les futurs programmes UHD diffusés par la fibre ou le satellite, et disposent d’une connectique HDMI 2.0, ce qui devrait leur permettre de lire des programmes UHD, encore trop rares, mais qui devraient se démocratiser dans les prochaines années.

Double Tuner

Contrairement à des téléviseurs ordinaires, la nouvelle gamme Loewe dispose d’un double tuner et d’une compatibilité avec la TNT, le câble ou le satellite ce qui permet de se passer de disgracieux boitiers externes. Le double Tuner offre également de nombreux avantages comme le zapping quasi-instantané (1 seconde), le contrôle du direct, l’enregistrement (disque dur en option) ou le déport sur un second écran comme un smartphone ou une tablette.

Loewe OS

La nouvelle plate-forme Loewe fait également la part belle à l’interactivité et à la connectivité, en proposant notamment l’environnement Loewe OS. Au même titre que d’autres Smart TV, les utilisateurs peuvent ainsi transformer leur téléviseur en centrale multimédia (fonctions magnétoscope, contrôle périphériques audio) mais également accéder à tout un univers de services en ligne (applications, radios, jeux, etc…). On peut par exemple accéder à un bouquet de podcasts,  à une version optimisée de Facebook mais le nombre d’applications est toutefois limité et on ne retrouve pas celles de Apple ou Google, engagés il est vrais dans le développement de leurs propres solutions de  SmartTV.

Du Gros Son

Loewe a également fait un gros effort côté son avec une gamme équipée de haut parleur d’une puissance allant de 40 (finition ART) à 80 watts (finition Connect).  Même si les cinéphiles disposent de toute la connectivité nécessaire pour brancher un système HomeCinema ou un caisson de basse complémentaire, une telle puissance audio est suffisante pour un usage ordinaire et permet de se passer des disgracieuses barres de son que l’on retrouve souvent sous des téléviseurs coréens certes très fins mais quelque peu silencieux.

Un bon rapport qualité prix !

La gamme Loewe est « premium », avec des tarifs qui débutent à 1490 euros (Art 40 de 101 cm de diagonale) et atteint jusqu’à 3390 euros (Connect 55 de 140 cm de diagonale) ce qui est près de 3 fois supérieurs à l’entrée de gamme chinois et coréen. Alors pourquoi mettre un mois de salaire dans un téléviseur ? Nous avons retenu 3 arguments pas si absurdes que ça :

La qualité allemande

Comme dirait Claudia Schiffer : « c’est une allemande » et les téléviseurs Loewe sont un peu les Mercedes du secteur. Le constructeur ne fait pas de compromis sur la qualité de l’image et du son, choisit les meilleurs matériaux et assemble ses téléviseurs en Europe. La « deutsche Qualität » a un prix !

La compacité

Même si les téléviseurs Loewe ne sont pas aussi fins que certains modèles coréens, nous avons particulièrement apprécié la présence de décodeurs TV intégrés, permettant par exemple de se passer d’un boitier satellite ou numéricable. Avec leurs puissants hauts parleurs qui permettent également de faire l’impasse sur une barre de son, c’est la possibilité de simplifier son espace TV, en accrochant par exemple son téléviseur au mur, et ainsi de libérer de l’espace au sol. Et cet argument de la compacité n’est pas négligeable pour les personnes disposant d’un petit appartement, à la recherche de précieux mètres carrés.

Se faire plaisir

Enfin rappelons que les Français regardent en moyenne la télévision plus de 3 heures par jour. En admettant que l’on consacre 1 euro par jour à son loisir préféré, un modèle comme le Loewe ART 40 peut être amorti en 5 ans. Un investissement non négligeable en temps de crise mais après tout, le plaisir est également un moyen de lutter conte la sinistrose !

 

 

Mark HUESGES « C’est un nouveau départ pour Loewe »

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité