L’iPad se vend moins, parce qu’il est « immortel »

iPad Air 2

Hier, Apple a annoncé les traditionnels résultats trimestriels... Des bénéfices en hausse, des ventes d'iPhone en hausse, des ventes de Mac en hausse et des ventes d'iPad, en berne, pour rester polie. D'aucuns commencent déjà à croire à la disparition de l'iPad alors qu'en réalité, ils ne sont pas du tout en train de mourir. Au contraire, ils seraient plutôt "immortels".

Premier point important, ce n’est pas qu’Apple ne vend plus du tout d’iPad, il s’en est d’ailleurs écoulé pas moins de 12,3 millions au cours de l’été. Toutefois, cela représente effectivement une baisse de 13% en comparaison de l’an passé. La chute est d’autant plus visible que la croissance des ventes d’iPhone et Mac explose. En revanche, ne mettons pas la charrue avant les boeufs, n’allons pas enterrer trop vite les tablettes de la pomme.

Il y a une différence flagrante entre ces appareils et leurs voisins de gamme. A moins d’être un « early adopter » ou un « fanboy », quiconque a acheté un iPad au cours des deux dernières années (et demi) n’a aucune raison de dépenser tant d’argent pour remplacer son appareil. Si tant est qu’il possède un écran Retina et que la dalle n’est pas brisée, cela ne vaut pas un tel investissement. Certes, ces produits évoluent d’années en années, pourtant les dispositifs ayant deux ans fonctionnent encore parfaitement et profitent des dernières applications du store. Même le vieil iPad 2 supporte iOS 8, bien qu’il rame un tantinet, il est tout a fait fonctionnel.

Il suffit de se demander quelle nouvelle fonctionnalité vous donnerait réellement envie de dépenser au moins 500 euros, et ce entre l’iPad et l’iPad 3. Plus fin ? Il l’est déjà assez. Plus puissant ? Il vous donne satisfaction. Touch ID ? Vraiment, 500 euros pour Touch ID ? Dans tous les cas, vous ne jouer pas régulièrement avec ces fonctions pour qu’elles vous manquent, ou alors, il est préférable d’investir dans un iPhone, pas une tablette qui reste sagement à la maison.

Et c’est encore pire avec l’iPad Mini, littéralement cannibalisé par l’iPhone 6 Plus. La dernière version n’a pour seul attrait sur l’ancienne que d’être de couleur or et de profiter de TouchID. Sans doute avez-vous envie de jouer avec les toutes dernières versions, mais peu seront ceux à sauter ce cap pour un remplacement. Les premières moutures d’iPad ne sont pas obsolètes. En fait, ce sont les nouveaux usagers iPad qui seront les plus susceptibles de craquer pour l’iPad Air 2, et ils ne font pas légion.

Les gens – en majorité – préféreront mettre à jour leur téléphone tous les deux ans. Concernant les MacBooks, il n’y a qu’à songer à l’armée d’étudiants qui comptent s’en équiper pour la rentrée, ou qui demanderont un somptueux cadeau de Noël. Pour ce qui est de votre iPad,  vous le conserverez jusqu’à obsolescence, pour le transformer en livre de recettes (et il y a encore de la marge).

A ceux qui doutent de cette théorie, même Tim Cook corrobore cette hypothèse.

« Ce que vous devez voir, c’est que les gens s’accrochent plus à leur iPad qu’à leur téléphone. Nous sommes sur ce secteur depuis seulement 4 ans, nous ne connaissons pas encore le cycle du produit ».

Personne ne remet en question l’utilité des grandes tablettes, et elles ne sont pas prêtes d’être mises au placard. C’est un second écran ludique, transportable et doté d’une belle durée de vie, il n’est donc pas question de les reléguer au second plan. Tout ceci pour dire que les rumeurs concernant une éventuelle mort de l’iPad ont été grandement exagérées. Il est endurant. C’est tout.

Tags :Sources :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sauf que depuis IOS 7 un ipad 3 ça ram à mort et avec les ralentis que je ressent sous iOS 8 avec un iPad Air, j’imagine que ce n’est pas terrible sur un iPad 4.

    Donc l’iPad est loins d’être immortel, au contraire c’est de pire en pire depuis iOS 7, aujourd’hui si on a pas le denier modèle, adieu la fluidité.

    1. Il est clair que l’obsolescence du logiciel est la raison n°1 aujourd’hui pour changer de smartphone ou de tablette chez Apple.
      Et on sait qu’un iMachin est mis à jour gratuitement pendant 3 ans minimum, parfois 4. Ce qui est de très loin le meilleur suivi logiciel actuel. Ce qui l’est moins c’est qu’après 3 mises à jour de l’OS, certains modèles souffrent bien plus que d’autres de la lenteur de leur hardware.

      Donc quand ils prétendent ne pas connaître le cycle du produit c’est moitié vrai : certains clients exaspérés par les petites lenteurs de leur tablette la changeront tous les 3 ans. D’autres s’en satisferont et la feront durer 10 ans… le temps que la batterie rende l’âme.

      1. Ton commentaire m’a fait bien rire, va faire un tour chez android, si tu change pas tous les 2 ans pour un modèle assez élevé en gamme et ben tu l’as profond.
        Moi j’ai toujours mon 5 et il fonctionne comme au premier jour.
        L’obsolescence logicielle n’est pas que chez Apple, si t’es pas content, rien ne t’empêche d’aller ailleurs. Mais tu reviendra sûrement.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. Ou sinon tu t’orientes sur la gamme nexus et t’as le même suivi et sans l’obsolescence programmée, c’est même mieux a chaque mise a jour ! Et tu paie 2 fois moins cher.
          Et la c’est la pomme qui te la met bien profond !

        2. Sauf que sur android, les appli fonctionnent même avec une version très ancienne (2.3 par exemple) alors que sur IOS, tu l’as dans l’os car il faut absolument une version récente d’ios. Exemple les ipad 1 qui fonctionnent très bien mais sans applications à mettre dessus car ios trop vieux.

      2. Il n’empêche que tous les clients qui ont acheté un iPad pour sa fluidité exemplaire l’ont dans l’os et sont obligés de changer d’iPad ou de crèmerie (désagréable dans les deux cas).

        Surtout qu’en cas de problème, la restauration via un ordinateur oblige la mise à jour, qu’on le veuille ou non.

  2. ]@MisterC

    j’ai un ipad 4 et l’ios 6, 7 et 8 fonctionne tres bien, sous ios 8 j’ai un petit bug par rapport a la sim 3g qui me dit qu’elle n’est pas installée, ce qui est vrai je n’ai pas d’abonnement, mais ce rappel est vraiment le seul bug reperé.

    1. Si un jour tu as l’occasion de voir tourner un vieil iPad sous iOS 6, tu n’en reviendras pas.

      Ma sœur a un iPad 2 sous iOS6 qu’elle n’a pas le droit de mettre à jour à cause de son travail et franchement c’est une fusée, tout est tellement fluide !

      Mon iPad Air sous iOS8 de son côté a méchamment tendance à afficher des lags depuis toujours (pire avec IOS8) donc ton iPad 4 en souffre forcement, soit tu ne les vois pas, soit tu n’as pas envie de les voir.

      PS : Ce n’est pas mon iPad Air qui a un problème, Le SAV me l’a déjà échangé.

        1. J’ai également un iPad air et un iPhone 6 et je constate beaucoup moins de lags sur l’iPhone (mais c’était déjà le cas sur mon vielle iPhone 5 que je viens de revendre).

          Je pense que l’iPhone est beaucoup mieux traité au niveau de l’optimisation (ou le choix du A7 plutôt qu’une déclinaison A7X était une erreur pour la résolution de l’écran de l’iPad).

  3. Ça se vend moins parce que les clients potentiels savent bien que les batteries durent de moins en moins longtemps à chaque nouveau modèle…

    1. Non, en réalité ça se vend moins parce que la clientèle intelligente qui achetais Apple il y a 10 ans était 10 fois plus intelligents mais aussi en place que les fanboy arrivistes d’aujourd’hui dont je suis prêt à parier que le QI est inférieur au possesseurs de n’importe quelle autre marque.

      Ensuite, parce que l’iPad, n’a jamais eu aucun utilité étant donné que ce n’est pas transportable dans la poche d’un côté, de l’autre que ça n’est pas un ordinateur qui vaille le coup qu’on le transporte, ou encore que cela ne remplisse aucune des promesses des tablettes qui à l’origine devait remplacer les livres (avec la même netteté mat qu’une page, comme le font les e-book), les tablettes graphiques ou les carnets pour écrire.

  4. C’est plus simplement pas le même public, et c’est une situation comparable pour toutes les tablettes. Apple n’est pas une exception.

    Dans les faits une tablette est à peu près la même chose qu’un ordinateur portable « classique ». Il est normal que le cycle des produits soient identiques.

    1. C’est vrai. La tablette en soi, n’a jamais été une révolution, et en réalité il n’a jamais cannibalisé le marché que ce soit des smartphone ou des ordinateurs puisqu’une infime parti un peu con l’utilise comme ordi.

      Justement le but et la promesse de la tablette depuis 50 ans c’était que cela remplace les livres avec la même clarté de papier mat, que l’on puisse dessiner et écrire dessus comme une tablette graphique ou un carnet, sans aucun lag et avec la précision d’un stylo/crayon. Ca serait d’ailleurs extrêmement facile à implémenter puisque Wacom le fait depuis longtemps.

      La tablette n’a pas non plus remplacé l’ordinateur, surtout avec iPad puisque l’OS est celle d’un mobile et donc très limité, et même les OS comme Windows ou Chrome en plus d’être limité de toute façon en puissante, remplace très difficile l’interface clavier-souris. Au pire, ce sont et ce seront des écrans auxiliaires pour des PC hybride, en attendant d’avoir du vrai e-paper tactile précis et vu le train d’innovation chez Apple, c’est pas sûr eux qu’il faut compter.

  5. Apple n’a que 34% des parts de marché des tablettes et cette part ne cesse d’être grugée depuis deux ans…

    À tous les pseudos chroniqueurs techno de la planète, cessez de dire que les tablettes de Apple sont celles qui se vendent le plus au monde. C’EST FAUX !

    1. Les journalistes sont là pour mentir, convaincre et faire acheter (peu importe le domaine). Bien sûr que c’est faux.

      D’ailleurs tous les chiffres communiqués par Apple sont « faux » puisqu’ils n’ont jamais communiqué les véritables ventes de chaque occurrence des appareils (en réalité l’iPhone 5 à vendu énormément plus que l’iPhone 5S ou 5C, et sûrement, malgré son départ, que les iPhone 6 et 6+). Il me semble d’ailleurs qu’il est illégal pour une entreprise privé publique (sur les marché) de ne pas communiquer ces chiffres mais ils ont dû trouver une faille légale.

    2. 34% de parts de marché avec un seul produit, l’iPad.

      Donc oui, qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas, l’ipad est la tablette la plus vendu et ça se confirme à chaque nouvelle génération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité