De fausses flammes LED sur nos poêles pour indiquer la température

flammes LED poêle

Aussi pratiques que puissent-être les plaques à induction, elles rendent difficile l'interprétation de la température. Difficile en effet de savoir si une poêle est très chaude ou pas, si le feu est fort ou pas. Samsung a réfléchi au problème et propose une solution à base de LEDs du plus bel effet.

C’est dans sa nouvelle cuisinière (plaque à induction/four) « Chef Collection Induction Slide-in Range » que le constructeur sud-coréen a décidé d’intégrer sa nouvelle technologie, la Virtual Flame Technology. Comme son nom l’indique, il s’agit d’une flamme virtuelle à base de LEDs intégrée sous le verre de la plaque et qui vient se refléter sur le bas de la poêle ou de la casserole en train de chauffer. La couleur et l’intensité renseignent immédiatement sur la puissance du feu. Plutôt sympathique, non ?

Le four propose aussi une fonctionnalité plutôt intéressante. Avec sa cloison amovible, il est possible de le séparer en deux sections bien distinctes et d’appliquer deux températures différentes pour deux cuissons différentes. Et bien évidemment, les odeurs ne sont pas mélangées. Une sorte d’amélioration de ce qui existe déjà dans certains grands fours.

Cela dit, vous vous en doutez certainement, pour profiter de ces technologies modernes, il faudra en payer le prix fort, la « Chef Collection Induction Slide-in Range » est disponible dès à présent pour quelques 3 700$ (3 000€).

flammes LED poêle

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Oups, la casserole est trop grande, on voit rien.
    Oups, la casserole est trop petite , on voit rien.

    Remarquez, à ce prix, on achète les casseroles sur mesure pile au diamètre pour avoir le bel effet.

    Et pour Noël il y a un MOD blanc et rouge ?

  2. Samsung s’est fait un devoir de transformer les foyers du monde entier aux couleurs de leur logo. Pour rappel, les leds bleues sont dangereuses pour la rétine car elles affichent une partie du spectre ultra-violet.

  3. « elles rendent difficile l’interprétation de la température. Difficile en effet de savoir si une poêle est très chaude ou pas, si le feu est fort ou pas. »
    Bah de mon point de vue, c’est quand même plus simple de comprendre où on en est de 1 à 10 que de devoir interpréter la taille d’une flamme…
    Quelle grande idée, merci Samsung.

  4. Infos de l’ANSES

    En 2010 une étude de l’Anses (l’Agence nationale française de sécurité sanitaire), dirigée par Francine Behar-Cohen, a mis en lumière les risques sanitaires des LED grand public. «Nos essais se basaient sur la norme européenne de sécurité photobiologique, qui évalue le risque toxique pour la rétine selon l’intensité de la lumière et sa distance des yeux», explique-t-elle.

    Sur une échelle de 0 à 3 (risque élevé), les experts ont constaté qu’une majorité des neuf produits testés était sans risque ou à risque faible, mais trois présentaient un risque de niveau 2 (risque modéré). Cela lors d’une durée limite d’exposition d’au mieux quelques dizaines de secondes. Un résultat inquiétant quand on sait que les éclairages traditionnels à usage domestique ne doivent pas dépasser le groupe de risque 1.

    1. En éclairage direct … j’ai des éclairages leds bleues chez moi, mais ils éclairent soit une surface mat (donc peu réfléchissante) soit ils sont planqués derrière des vitres teintés et donc sans danger.

      C’est sûr que sur la cuisinière Samsung, avec des ustensiles en inox, ça doit pas beaucoup atténuer la puissance des leds.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité