Et si un bijou permettait à votre corps de recharger votre téléphone ?

Bijou recharge téléphone

Non, ce que vous voyez ci-dessus n'est pas un parasite extraterrestre prêt à s'accrocher à votre corps pour ne plus jamais le lâcher ! En réalité, il s'agit de designs d'une collection de bijoux censés être implantés dans votre corps et vous permettre de recharger directement votre smartphone...

Parce que nos téléphones d’aujourd’hui sont bien à la peine dès qu’on leur demande de tenir plus d’une journée et que la révolution dans les batteries ne pointe toujours pas le bout de son nez, Naomi Kizhner, étudiante isréalienne, a imaginé ces étranges « bijoux ». Et s’ils s’implantent directement sous votre peau, c’est pour collecter l’énergie naturelle de votre corps et la transformer en source d’alimentation pour votre téléphone.

Et parce qu’il en faut pour tous les goûts, Naomi Kizhner a imaginé trois bijoux différents. Le « Blinker », qui se porte sur le nez, le « E-Pulse », en haut du dos, et le « Blood Bridge », à l’intérieur de votre avant-bras, les trois puisant directement dans vos veines… Et c’est bien là tout l’intérêt de ce projet Energy Addicts, à mi-chemin entre projet d’art et expérimentation sociale :

« Je voulais explorer l’approche post-humaniste qui voit le corps humain comme une ressource… Serons-nous prêts à sacrifier nos corps pour produire davantage d’énergie ? Ma seule intention est d’ouvrir le débat. »

La question est donc posée, oseriez-vous porter un tel appareil pour produire l’énergie si salvatrice pour votre précieux smartphone ?

Bijou recharge téléphone

Tags :Via :Elite Daily
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Naomi Kizhner, étudiante isréalienne, a imaginé ces étranges « bijoux ». Et s’ils s’implantent directement sous votre peau, c’est pour collecter l’énergie naturelle de votre corps et la transformer en source d’alimentation pour votre téléphone. »

    Le seul débat que ça ouvre c’est sur celui de savoir si on veut ouvrir un camp de concentration global pour se livrer à toutes les expérimentations imaginés par les sociopathes dégénérés qui sont au pouvoir.

    Mon corps n’est pas une pile au service de mon téléphone, d’avance merci. (et non je ne veux pas servir de combustible pour alimenter des machines (matrix nous y voilà)

    De mon coté, y’a pas de débat à ouvrir :

    le corps est un sanctuaire, pas le nouveau territoire d’exploration et de jeu des Menguele du XXIème siècle et autres taré(e)s transhumanistes qui veulent vous greffer un code barre et une adresse IP à chaque individus.

    1. Je ne trouve pas du tout cette innovation « dégénérée », je me verrais très bien l’utiliser sans être « esclave » de mon téléphone car c’est mon CHOIX, or un esclave ne choisit pas sa condition.
      Cette étudiante apporte une solution innovante pour recharger son téléphone sans électricité, donc gratuitement ! Et je ne suis pas le seul à penser ça…

    1. Dans ce cas, l’exemple est un peu extrême… le but est de faire le buzz pour ouvrir le débat à un plus large public, et visiblement ça marche.

      je te rappelle l’ampoule que débattre ce n’est pas imposer sa vision des choses, Débattre c’est parler, exposer des arguments pour et contre… et laisser libre choix à chacun de se faire sa propre idée. Je n’vois pas s’qui pourrai y avoir de mal à débattre de quoi que ce soit, interdire un débat, j’appelle ça de la censure… Et la censure va à l’encontre de la liberté.

      Ton corps est un Temple, libre à toi, moi l’idée ne me choque pas particulièrement. Par contre j’ai tendance à penser que le « rendement » d’un être biologique est déjà très bon, s’qui pourrai vouloir dire que exploiter de l’énergie la dedans pourrai emmener à priver une cellule de cette énergie et l’empêcher de remplir la fonction qu’elle occupait précédemment, dans cette condition je trouverai ça problématique… Néanmoins je ne suis absolument pas sûr ça. La chose pourrai être intéressante s’il on arrive à valoriser des pertes.

      L’idée d’introduire quelque chose dans le corps rebute un peu, mais on peut très bien imaginer des systèmes non intrusif, s’qui me fait penser à cela : https://www.youtube.com/watch?v=zCGTNArwJ0s
      Un petit moteur Stirling alimenté par la différence de température entre le main et la température ambiante.

      Ce genre de système, intégré dans un pantalon, qui permettrai de recharger le téléphone quand il est dans la poche… pourquoi pas ?? Néanmoins je préfère penser à des applications plus vitales, alimentation de pacemaker, de capteur surveillant la santé de malades etc etc…

      Pour moi ces idées sont séduisantes et simplifierai certainement la vie de pas mal de personnes, alors qu’on ne vienne pas dire que ce genre de débat est inutile ou interdit !

  2. Il faudrait d’abord qu’elle bosse sur le moyen technique qui permettrait de collecter cette « énergie naturelle ».
    Pour l’instant ce ne sont que des babioles sans utilité autre qu’esthétique*

    * les goûts et les couleurs…

  3. Je pense que le débat reste tout de même intéressant.
    Aujourd’hui nous sommes en pleine crise énergétique, et notre corps a un formidable potentiel pour produire de l’énergie. Nous avons en nous un moteur bien plus efficace en terme de carburant consommé / énergie délivrée. Un moteur dont l’efficacité dépasse celle de nos moteurs électriques les plus performants.
    Nous dispersons bien de l’énergie inutilement… Cette énergie peut être récupérée, et utilisée. A une personne, cela ne représente pas grand chose, mais au niveau mondial, ce serait énorme !

    Je n’aime pas l’idée de « recharger nos smartphones » : un smartphone est un objet commercial dont notre vision aujourd’hui est très péjorative, car ils représentent une sorte de cellule, des menottes, on ne peut pas s’en passer et pourtant on aimerait vivre sans, au fond.

    J’en conclu que le débat est à ouvrir. La porte du smartphone était la mauvaise porte pour y parvenir de mon point de vue, mais l’idée est à exploiter, je suis certain qu’une personne trouvera un jour une idée qui mettra tout le monde d’accord !

    1. « Nous dispersons bien de l’énergie inutilement… Cette énergie peut être récupérée, et utilisée »

      Comment ???

      A part dans la science fiction (ex: matrix) je n’ai pas encore vu un procédé permettant de collecter de l’énergie d’être vivants en quantité exploitable.

      1. C’est le but du débat, l’artiste ici a donné un exemple, une idée. Nous n’en somme pas encore capable d’exploiter cette énergie, mais si un jour nous le somme, alors il faudra être prêt à l’accepter ou à le refuser ! C’est un peu comme le dont d’organe… On a pas envie de le faire, et pourtant on y « perdrait » rien car ce sont des choses dont nous en avons pas (plus) besoin, mais d’autres peut-être que si !

        1. « Nous dispersons bien de l’énergie inutilement » en ouvrant des débats stérils sur des choses qui n’existent pas par exemple?

  4. Aujourd’hui on a bien des lampes de poche à manivelle, des vélos, etc. Ce sont déjà des dispositifs qui utilisent l’énergie que l’on produit. Ces dispositifs utiliseront directement cette énergie au lieu de la conversion en énergie mécanique des objets que je cite avant, donc plus efficaces.

    1. sauf que jusqu’a preuve du contraire c’est toi qui décide de tourner la manivelle, une sangsue elle se contrefout de savoir si tu es d’accord ou non, elle te suce le sang jusqu’a la lie si il le faut,

      tant qu’a faire autant rajouter un compteur comme ça les pauvre pourront se faire vampiriser et les riches auront le droit de dire non

      1. @lampoule jusqu’à preuve de contraire c’est toi qui décides de ce que tu portes comme vêtements ou de ce que tu mets comme bijoux non? A moins que ce ne soit ta mère qui t’habille encore?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité