Plus de 10 000 cas d’infections par Ebola, près de 5 000 morts !

Ebola

Nous vous faisions il y a peu un petit état des lieux du virus Ebola. Aujourd'hui, l'Organisation Mondiale de la Santé publie de nouveaux chiffres concernant les cas d'infections répertoriés. Et sans surprise malheureusement, l'épidémie continue de se propager.

À l’heure actuelle, ce sont pas moins de 10 141 cas d’infections – en comptant aussi les suspicions – qui ont été constatés en Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement en Guinée, au Liberia et au Sierra Leone. Des malades ont même été identifiés en Espagne et aux Etats-Unis. Et sur ces 10 000 cas, 4 922 se sont révélés mortels… Avec ce nouveau comptage, cela porte à environ 200 le nombre de nouveaux cas depuis le précédent rapport, établi seulement quatre jours auparavant. Et les médecins de l’OMS ne sont bien évidemment pas en sécurité, 450 d’entre eux auraient déjà été infectés.

Mais si ces chiffres sont déjà plutôt importants, ils pourraient être bien en deçà de la réalité, les populations de ces pays d’Afrique étant généralement très retirées et souvent apeurées à la simple vue d’étrangers et/ou d’un centre de soin.

Il est donc urgent d’agir pour endiguer l’épidémie, ce à quoi participent de nombreux gouvernements, notamment en fournissant de l’équipement dans les pays les plus touchés. « La vitesse est capitale dans cette crise de l’Ebola. Des agences comme le Programme Alimentaire Mondial (PAM) ou l’OMS travaillent heure après heure pour faire du virus la priorité de chacun » déclarait ainsi récemment Denise Brown, directrice régionale de l’organisme d’aide alimentaire de l’ONU en Afrique de l’Ouest…

Tags :Via :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 50% de taux de décès … c’est énorme. Quand je vois les infographies pour relativiser l’Ebola face au palud parce que ce dernier fait beaucoup plus de morts … certes mais si on laisse Ebola se propager, le palud aura l’air d’un simple rhume à côté.

  2. Il ne faudrait pas plutôt parler de « pandémie » dans ce cas là ?
    A la différence d’une épidémie qui est confinée à une petite zone géographique, la pandémie concerne une large zone géographique (Afrique, Espagne, US, …)

  3. Par contre c’est toujours en curatif que l’humanité agit, l’Ebola n’est pas sortie de nul pars ,cet virus existe depuis longtemps, des groupes entier de Gorille par exemple ont été décimé, je ne donne pas cet exemple par hasard, car la pluspars du temps c’est les braconiers qui ramènent Ebola dans les villes suite au contact de leur prises ( infecté par le virus)…

    C’est maintenant la priorité numéros une, mais ca a toujours été le risque numéros un.

    1. Bonjour

      @FTW
      Effectivement, tant que cela reste confiné à l’Afrique cela ne m’affole pas du tout :-)
      Ce que je crains c’est qu’à cause de l’incompétence de nos dirigeants à prendre les bonnes décisions et à l’incompétence des africains à régler la plupart de leurs problèmes cette saloperie de virus débarque en France et en Europe !!!
      La maladie en Afrique joue un rôle de régulateur démographique tout comme la famine et les guerres.
      Les africains sont trop nombreux et leur démographie est hallucinante.
      Personne n’a intérêt à ce que la population africaine triple dans les 50 prochaines années.
      J’ai déjà donné la solution pour venir à bout d’Ebola.
      Mais cela choque les bobos gauchos.
      Ils préfèrent que les français meurent par solidarité que de vaincre la maladie…
      Dormez tranquillement, le PS veille sur vous :-(

      A+

      Olivier

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. Ç’est étonnant que les … soient aussi relax au sujet d’Ebola.

        Si Ebola n’est pas vite endiguée et que la mort se propage partout en Afrique, devinez où les 900 millions africains viendront se réfugier… Chez vous!

        Et ne pensez pas que pas la sortie de Schengen, de l’UE ou même la construction d’un grand mur à Marseille avec des gardes armés, pourront stopper ces hordes d’Hommes fuyant la mort.

        Alors pensez à faire un don à Médecin Sans Frontière 😉

        Tom.

        1. Bonjour

          @Tom
          Médecin sans frontière, c’est pas ceux qui vont en Afrique, se font contaminer et importe cette saloperie de virus chez nous ?
          Ils peuvent rêver pour que je les finance !!!
          Et que font-ils en Afrique puisque qu’il n’existe pas de traitement contre Ebola ???
          Ebola se traite avec la quarantaine et l’armée, pas avec des médecins contamineurs !
          Et pour info la France a besoin d’argent pour soigner ses malades.
          Nous n’avons pas d’argent pour nous soigner mais nous en aurions pour soigner des africains ??? Cherchez l’erreur !
          De nombreux français ne se font plus ou mal soignés parce que plus rien n’est remboursé ! Revoyons nos priorités !

          A+

          Olivier

  4. Je vois tout le monde s’en inquiéter, sans réellement connaitre.
    Même si sa reste un gros « virus » car pour 90 % des gros cas sévère, c’est le décès. Cependant se n’est pas comme la grippe Ebola ne s’attrapent que par contact direct ou bien par fluide corporel ( sang, salive, transpiration…)
    Par exemple vous êtes dans un avion, si quelqu’un a deux siège de vous à Ebola mais ne vous vomi pas dessous ou quoi que ce soit vous avez pas à vous en faire, contrairement à une grippe ou la il y aurais des risques.
    Donc bon certes sa peut faire peur, du moins sa me feras peur, Uniquement si et les scientifiques ne mettent pas cette hypothèse de cotés, que Ebola évolue et puisse se transmettre par les airs, dans ce cas on pourras crier à la catastrophes, mais pour l’instant rester dans votre trin trin matinal sans vous faire de soucis 😉
    Peace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité