Larguée, elle passe une semaine complète au KFC !

KFC

Face à une trop grande détresse émotionnelle, l'être humain à tendance à se morfondre, et surtout à se goinfrer, idéalement vautré dans un canapé. Cette jeune chinoise de 26 ans a pris ce concept un peu trop au pied de la lettre. Après s'être faite larguer par son petit-ami, elle a passé une semaine complète au KFC, à manger des ailes de poulet.

Sous couvert d’avoir « besoin de temps pour penser », elle a donc fait une retraite dans un lieu où elle n’avait pas de souvenir de ce garçon… Au KFC du coin de la rue.

« Je n’avais pas prévu de rester longtemps, je voulais juste des ailes de poulet. Mais une fois arrivée, j’ai commencé à manger, je ne voulais pas retourner dans mon appartement parce qu’il était plein de souvenirs de lui. Je suis donc restée »

Le restaurant étant ouvert 24h/24, le personnel ne s’est aperçu de sa présence qu’après trois jours. Lorsqu’ils sont allés l’interpeller pour comprendre la situation, elle a simplement expliqué qu’elle voulait juste du temps et a ensuite demandé une autre boîte d’ailes de poulet, avec des frites supplémentaires. Comme elle ne faisait de mal à personne et qu’elle payait ses commandes, ils l’ont laissée séjourner.

Une seule chose aurait pu la déloger de sa chaise (et ce n’est pas le romantique retour de son ex). Les journalistes ont commencé à apparaître et à poser des questions, elle a fini par décréter qu’elle en avait soupé du poulet frit. Ce qui, en tout et pour tout, lui aura pris toute une semaine… C’est à vous dégoûter du poulet, ou des hommes, c’est selon.

KFC

testing / Shutterstock.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et après une semaine, elle doit sentir bon la cocotte. Une semaine sans se laver, sans changer de fringues, là c’est sur ni son ex ni un autre n’aura envie de l’approcher.

    1. à la limite pour se laver, il y a des toilettes dans les KFC..
      et puis pour les fringues, elle a surement de la famille et des amies pour y remédier. tout le monde n’est pas nolife.

      par contre une semaine dans un KFC, avec l’odeur de friture en alternance avec le vomi des mômes, l’odeur corporelles des client(e)s qui se négligent et les produits nettoyants… badass la chinoise ^^’

      elle devrait déposer un brevet, car ça pourrait donner des idées d’émission de tv réalité.

  2. « C’est à vous dégoûter du poulet, ou des hommes, c’est selon. »
    Je ne comprends pas la fin de l’article…
    C’est un fait divers… OK, mais l’article ne discrédite ni le poulet ni les hommes! Hormis que la rédactrice est une femme s’étant mise à la place de la fameuse jeune femme…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité