Voler en drone près d’un stade est passible de prison !

Drone

Auparavant, faire voler un drone était un loisir divertissant. Désormais, c'est une pratique qui pourrait bien vous envoyer en prison.

La FAA est en train de tout faire pour réglementer l’usage des drones et à ce titre, considère souvent ces engins volants comme des avions sans pilote et avions télécommandés. Ils sont bien souvent assujettis aux même règles et n’ont désormais plus le droit de s’approcher des endroits contenant plus de 30 000 personnes.

Il faut savoir qu’une heure avant et une heure après un évènement, les avions ne sont pas autorisés à voler au dessus d’un stade ou d’un hippodrome, et même à proximité, à une distance de 5 kilomètres environ. La raison est simple, suite aux attentats du 11 septembre, les stades ont été classés comme  « espaces aériens de défense nationale« .

Question de sécurité, et ce n’est pas insensé, un incident est déjà survenu lors d’un match entre la Serbie et l’Albanie. Le drone ne portait qu’un drapeau, mais cela aurait pu être un engin explosif. Cela reste dommage pour les vidéos prises au coeur de l’action…

Quoi qu’il en soit, quiconque sortira des sentiers battus pourra désormais se voir sanctionné d’une amende, voir d’une peine de prison. Si vous voulez un conseil, mieux vaut se remettre au cerf-volant.

Tags :Sources :theverge
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. les stades ont été classés comme « espaces aériens de défense nationale« .

    non ont dit Z.I.T. et sans guillemets.

    (Zone d’Interdiction Temporaire)

    mais je poil de culte

  2. La Federal Aviation Administration donc…!
    Ca serait bien de préciser « aux Etats-Unis » car les règlementations ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre.
    Mais bon j’imagine que c’est du Google Translate (bah oui, pourquoi s’emmerder ?)

  3. L’utilisation des drônes est déjà réglementée en France, avec une corrélation entre son poids et les distances de navigabilité avec les agglomérations, rassemblements, manifestations, etc.

    L’exploitation de certains drône (fonction de son poids et de son utilisation) et soumise à certaines restrictions (de l’autorisation de la prefecture à l’obligation de détention d’une licence de pilotage.)

  4. « VOLER EN DRONE PRÈS D’UN STADE »

    On ne vole pas en drone, on fait voler un drone. (ou alors on est très très très petit et léger… non en fait c’est pas possible.)

  5. C’est de fait interdis en France un drone doit se tenir à l’écart sur une distance de 30m vertical du drone de toute personne non concernée par le tournage. Par ailleurs les règles de l’air posent des altitudes minimales de survol pour les rassemblement de personnes, altitudes qu’un drone ne peu atteindre puisqu’il est réglementairement limité a 150m donc nouvelle interdiction de fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité