Les robots pourraient menacer 3 millions d’emplois d’ici 2025

Robot

S'ils montrent aujourd'hui de formidables aptitudes, et ce dans tous les domaines, les robots n'ont pas encore véritablement été implantés dans nos vies quotidiennes ou dans notre travail. Pourtant, d'ici 2025, ce sont quelques 3 millions d'emplois qui pourraient être menacés en France.

Selon les résultats d’une étude du cabinet spécialisé Roland Berger publiés dans le « Journal du dimanche », la robotisation des tâches, y compris dans des emplois dits qualifiés, pourrait concerner plus de trois millions de postes. Et tous les secteurs, ou presque, seraient touchés. Seules l’éducation, la santé et la culture seraient épargnées.

Dans cette société ainsi modernisée, le taux de chômage en France serait de 18% de la population active – contre moins de 10% actuellement -. Selon Hakim El Karoui, qui a mené l’étude, « la robotisation pourrait être aux cols blancs ce que la mondialisation fut aux cols bleus. Elle va toucher les classes moyennes, y compris les classes moyennes supérieures. »

Tout ne serait pas noir pour autant puisque les gains de productivité ainsi dégagés pousseraient les entreprises privées à investir davantage. Les ménages, eux, gagneraient en pouvoir d’achat. Et plus largement, cette robotisation du pays est un enjeu de compétitivité. La France compte seulement 34 500 robots en service actuellement, contre 62 000 en Italie et 150 000 en Allemagne…

Tags :Via :Le Figaro
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. ouais et il parrait que la machine moteur pourrait occasionner de grosses perte d’emploi chez les fileuses d’usine de tissus, chez les paysans et chez les éleveur de chevaux s’ils sont remplacer par ce qu’ils appellent des « automobiles »…mdr
    Chaque avancé technologique a occasionné une transformation radicale de la société…ca s’appel une révolution industriel, si vous êtes aller jusqu’en 5ème vous avez du en entendre parler non?

      1. Venant d’un ex-conseiller de Raffarin, on va pas lui demander d’être lucide sur l’avenir.

        Ces robots, ils vont pas apparaître d’eux-mêmes, et ça va filer du boulot à des milliers d’ingénieurs pour les créer. Il suffit de voir les effectifs d’Aldebaran Robotics, près de 300 personnes là ou ils étaient une dizaine en 2006.

        Quand il faudra les réparer, il faudra bien du monde aussi….

        Il y a dans ce domaine de la place pour des dizaines et des dizaines d’entreprises , rien qu’en France, encore faut-il accepter de se remettre en question

        1. c’est sûrement impossible de voir un robot en réparer un autre. ou de voir en concevoir d’autre. je crois que tu sous estime énormément l’intelligence artificielle.
          a tu déja entendu parler de la singularité technologique. lorsqu’un pc domestique en dessous de 1000$ sera aussi puissant que tout les cerveaux humain réunie. c’est pour 2045.

        2. @strada pix

          je n’ai pas dit qu’ils se répareraient eux-mêmes, j’ai même dit le contraire.

          Quant à l’intelligence d’un robot, rien n’oblige à l’intégrer. Une intelligence partagée sera bien plus efficace et rentable. Les mauvais esprits auront vite fait de reconnaître Skynet, moi j’y vois un Wikipedia pour robots, une base de connaissance à la portée de tous.

        3. C’est sur, mais si tu compare le nombre d’embauches entre l’automatisation avec tout ce qu’il y autour (les ingénieurs et réparateurs comme tu l’as dis) et la société actuelle où les humains font encore le boulot tout seuls avec leur petites mimines, alors tu verras un sacré gouffre entre les deux.

          Imaginons une usine qui emploi 5 personnes par poste de production, et qui contient 70 poste, tu les remplace par trois ingénieurs pour toutes les machines (qui ne serviront lus a rien après la conception), et 8 réparateurs (vu qu’il n’y a pas de panne tout les jours, il y a quelques astreintes mais sinon ils sont en mi-temps)… au final ça fait chier, et c’est pas parce que t’as passé la 5eme et que tu sais ce qu’est une révolution industrielle qu’il faut s’en contenter en faisant le malin dans un commentaire pour faire comme le tout venant qui s’amuse a cracher à la gueule d’un blog qu’il continue de lire :)

  2. a quoi va ressembler le monde du travail en 2025 2030 ?
    – SMARTAXI un abonnement mensuel a Xkm pour avoir une voiture a 4 place (voiture sans volant) qui passe te prendre et va te porter n’importe ou et qui prend des gens en passant ou un micro détour si possible qui te fait donc sauver sur ton kilométrage mensuel grâce au covoiturage. c’est  »out » d’avoir sa voiture en 2030 avec les coûts d’achat, des pneus, de l’entretient, frein, assurance, plaque etc. en même temps adieux chauffeur de taxi humain.

    – review et test sur internet. oui ça va tuer des emplois. je sais pas pour vous mais si je magazine pour une télé je regarde sur le net et arrivée au magasin j’en sais plus que les vendeurs. Déja que ça fait généralement pitié en connaissance dans les magasin parfois.

    -production a la chaine. c’est plus un coup dur pour les travailleurs chinois, mais c’est certain que ça va avoir aussi des répercussion.

    – smart shipping. 24h sur 24 et 7 jour sur 7 d’est camions drones vont parcourir les 4 coins de la planète pour livré de plus en plus pour des client ou c’est plus intéressant et facile d’acheter en ligne. Gros coup pour les magasin aussi qui ne peuvent simplement pas rivalisé en prix la plupart du temps.

    -épicerie et autre commerce nfc. tu prend un caddie avec tes sacs réutilisables et tu prend ce que tu veux tu le fou direct dans le sac et en partant un petite écran sais déja ce que tu a pris et te de mande de validé la facture en passant le petit smart bracelet nfc et hop déja parti dans ton smarTaxi. c’est du boulot d’emballeur et de caissière en moins. Je sais pas si des robot placeur de stock dans les étalage sera prêt mais j’ai bien peur que si ça existe pas en 2030 c’est pas loin de l’être.
    qui sais encore pire ton smart réfrigérateur va simplement commander ce qui manque et ça arrive chez toi par auto drone.

    -centre d’impression 3d ou impression a la maison. cela peu avoir des impacts sur pas mal de produit fabriquer.

    -fast food automatisé. pas besoin d’en dire plus.

    Mais le pire de tout ! (moi perso j’attend cette révolution)
    c’est la réalité virtuelle / et augmenter
    Ce truc va changer vos vie. comme avec un mélange de second life et sims. votre  »vous » virtuelle va prendre de plus en plus d’importance dans vos vie. Vous allez vous teindre les cheveux comme vous en aviez toujours rêver ou le beau tatouage qui bouge sur votre épaule. ou bien a quoi bon dépenser des millier de dollars dans un maison que seul vous et quelque amis proche et famille vont voir quand dans la VR vous pouvez avoir un vrai palace. changer la déco chaque jour si ça vous plait. A quoi bon se payer un voyage de pluie dans le sud a 1000$ quand tu peux te téléporter (virtuellement) a cuba avec tes amis en attendant le souper. Même chose pour la BMW que tu a toujours rêver avoir sauf que tu a tout ce que tu veux dans la VR. pourquoi se payer une motoneige dans la vrai vie quand dans la vr tu peux en faire toute l’année et pourquoi pas sur le mont evrest, de toute façon tu ne manquera jamais d’essence, tu ne brisera jamais ta motoneige ou tu ne risque pas d’être blesser. écouter le match de foot sur ma grosse 120 pouce dans mon salon virtuelle avec mes ami qui ne reste même pas dans ma ville. l’abandon des objets physiques va donner un gros coup a l’économie. certain disent que la vr est limité mais ce que vous avez vue n’est que l’age de pierre de la VR.

    tout ces chose va rapidement tuer le marché du travail. j’ai vraiment hâte en 2030 pour voir.

    1. omg je vient de me relire. je sais que je suis vraiment pas bon en français, mais  »d’est » vraiment désolé je fais ce que je peux selon mes connaissance de la matière que j’avais le plus de misère a l’école et c’est encore le cas.

  3. Sophismes économiques, par pitié Gizmodo ne faites pas d’économie …
    Les machines créaient toujours plus d’emplois qu’elles en détruisent (destruction créatrice, etc ..)
    Attention l’imprimerie a détruit les emplois des moines copistes !
    Un peu de sérieux.

  4. Il faudra être ingénieur au minimum, ceux qui n’auront pas les capacités, le gout des études ou tous les glandeurs en herbe (il y en a un paquet), se retrouveront dans les 18% de laissés pour compte.

    1. Pour toi si on est pas ingénieur c’est qu’on à pas pu y arriver? Y’a pourtant plein de gens qui n’ont tout simplement pas envie d’être ingénieur… En tout cas j’espère que l’avenir ne sera pas rempli de gens étroits d’esprit comme toi.

  5. Cela va dans le bon sens. Le but de l’humanité ne serait il pas de libérer l’humain du travail obligatoire ? Reste à inventer une société qui ne soit pas basé que sur la valeur travail… Et là, y’a du boulot…

  6. Ca fait longtemps que les robots remplacent les humains à des postes de plus en plus évolués. Le travail (celui qu’on fait parce qu’on doit manger) doit disparaître, mais c’est une honte que l’on est pas déjà ammorcé une compensation financière pour les gens qui ont été remplacés par un système automatisé.

  7. La baisse des coûts pour les ménages… Si es actif sont exclus du travail ça n’a pas de sens!

    Quant a l’argument de la destruction créatrice d’emploi, faut surtout trouver des débouchés pour cette production…

    La transition sera rude c’est sur!

  8. Faites en sorte de forcer vos enfants a se diriger vers des metiers d’ingénérie (robotique/informatique/energetique) si vous ne voulez pas que ceux ci galere toute leurs vie. Perso, je l’ai senti venir. Apres une licence eco gestion j’ai bien reflechi et je me suis réorienté a 24 ans vers des etudes poste bac d’ingénieur informatique. Choix tres difficile a prendre que j’ai mis 6 mois a avaler car recommencer a 0 ses études c’est tres difficile psychologiquement. Mais je suis sûr que ca va payer et que je ne risquerai pas d’etre au chomage contrairement a beaucoup d’amis proches qui viennent de finir leurs études longues en commerce/finance/marketing etc et qui pensent avoir la vie devant eux, malgré eux..

    1. Mais n’importe quoi sérieux ce qui faut pas attendre, a ton avis qui va faire les pubs pour ces robots justement ? Les mecs qui travaillent au marketing ! Qui va s’occuper de les vendre ? Les mecs du commerce ! Qui va s’occuper de gérer les alliances entre entreprise, les moyens d’évolution des entreprises ? Les mecs de la finance ! Donc oui ils ont encore de l’avenir !

      Et moi j’attend de voir les robots plombier, électricien, maçon, chauffagiste… Sérieux faut arrêter les conneries !

      1. Pour moi d’ici 20 ans toutes ces professions seront gérés à terme par des progiciels d’IA qui communiqueront entre elles sur du hardware quantique.
        Cela coûtera BEAUCOUP moins cher aux entreprise et sera bien plus efficace
        J’espère quand même avoir tord.

        1. Les IAs seront capable de créer des logiciels et de se réparer bien avant qu’elles ne soient capable de vendre de manière efficace ou d’être créative… (c’est simple de copier des concepts marketing c’est autre chose de les créer…)
          A moyen terme il ne restera que des créatifs, dans tous les domaines. En gros les idées, le plus difficile à conceptualiser informatiquement. L’informaticien créateur de code n’existera plus, le financier souffrira effectivement bien qu’il y aura probablement des postes de « facilitateurs », faut bien des gens pour « discuter » avec une machine et lui donner les paramètres de calcul. En marketing avant qu’une machine sache arbitrer entre les bons outils, calculer les budgets pour les outils de communications ou de ventes, l’informaticien sera devenu un ancien métier dont on parlera dans les musées. Je ne parle même pas de la com (publicité), des écrivains (des algorithmes sur comment choisir les mots ne suffit pas pour écrire un livre) et tous les métiers 100% créatifs qui seront à plus long terme effectivement les seuls métiers à l’abri encore un moment.

      2. mais renseigne toi avant de parler avec des poncifs
        les robots macons sont en test (volant et roulant)
        les imprimantes 3d de maison aussi
        les maisons sont préassemblées en usine
        il y a des robots vignerons
        la ferme des 1000 vaches
        des robots serveur et cuisinier en chine
        des robots vendeurs au japon
        des robots caissiers en supermarché Fr
        des robots à la place de gardien de prisons en corée
        des charriots robots chez porche
        des robots peintres chez ferrari
        des robots chez ikea

        tous les emplois de main d’oeuvre sont en phase de robotisation
        et la liste est DEJA (!!!) tres longue

    2. Tes gamins vont avoir du boulot au début, jusqu’à ce que l’IA soit capable de concevoir elle même les programmes et les robots et pour beaucoup moins cher que tes bambins. Du coup après ça sera chômage comme tout le monde mon p’tit 😉

  9. Damestra 1. L’automatisation des postes ne profite qu’aux patrons et au capital. Pourtant, en théorie si les humains créent des robots pour remplacer les humains, c’est pour que les humains n’aient plus à bosser, non ?

    1. C’est parce que notre modèle économique est basé sur la valeur du travail … on n’est rémunéré que par un travail fourni, que ce soit de la fabrication d’objet, du service ou des réalisations artistiques.
      Si on se dirige vers un monde où l’essentiel du travail est effectué par des machines, on va supprimer le seul mode de revenu de l’humain.
      Comment remodeler la société pour prendre en compte ce changement ? Ce sera une des grandes questions de l’avenir, mais ce n’est pas avec une classe politique dirigeante tournée vers elle-même et totalement déconnectée des réalités, constamment occupée à se demander comment elle pourra conserver ses revenus et ses privilèges, que la réponse viendra.

      Au vu de notre société actuelle, on va tirer sur la corde le plus possible, les entreprises chercheront le profit maximum et le chômage explosera. On essaiera de conserver le plus longtemps possible le modèle actuel vieillissant et qui sera alors totalement archaïque et inadapté, on aura 10 millions de fonctionnaires payés à ne rien faire et 8 ou 10 millions de chômeurs.
      Les manifestations et les grèves seront incessantes et on aura peut-être droit à une révolution.

  10. « Et moi j’attend de voir les robots plombier, électricien, maçon, chauffagiste… Sérieux faut arrêter les conneries ! »

    C’est complètement useless.
    Les futures maisons seront des boites préconstruites, si il y a un problème, ils changeront ta maison lol
    En fait ils les impriment à la chaine sur d’immenses imprimantes mobiles necessitant de la matiere premiere recoltée par des robots dans des mines.
    Le seul hic c’est de devoir déménager les affaires stoquées dans le « mobile-ier changeable » mais heureusement ils ont pensé à tout : En fait le sol restera toujours le même sol. Il faudra simplement vider les meubles fournis et les poser sur le sol. Une machine volante arrive et change vos murs, votre toit, l’electricité et la plomberie incorporée ect…
    Résultat, un petit soucis de plomberie ? Vous videz vos placards, vous appelez Maison SAV assistance et dans les 10 minutes un engin volant change votre dôme.

    Non vraiment, si on cherche bien on peut même prédire 7 milliards de chômeurs.

    La question c’est que feront-nous ?
    L’homme a besoin de se sentir utile or la société le rend de plus en plus inutile. Certains comme moi s’en frottent les mains car c’est se libérer de l’esclavagisme que l’on subit depuis des millénaires mais il faut voir ce qu’ils nous prepareront à la place pour nous occuper.
    Avec du pessimisme on pourrait penser qu’ils se debarasseront de nous puisqu’on est plus vraiment utile. Ils garderont simplement des elites. D’un autre côté notre imprévisibilité et notre creativité pourrait peut etre porter un interet car un monde ou tout est prévisible et sécurisé et qui n’est plus créatif est un monde froid, endormi et ennuyeux à mourir.
    Ainsi, nous resteront individuellement des saltimbanques pour saltimbanques pendant que des explorateurs exploreront les fruits de la nature spaciale.

    1. Non mais ta vraiment cru que 7 milliard de personne aller vivre du jour a l’autre dans des maison préconstruites ?? Ou tu loges les gens des immeubles au juste ? Non franchement c’est ton idée qui est useless !
      Ensuite rien que pour 10% de chomage en france c’est la merde, tu crois vraiment que le gouvernement laissera 7 milliard de personne a chomer ??
      Et tu crois que c’est robot seront moins chère qu’un vrai salarier ? Rien que le prix de l’achat du robot, l’entretien, les mises a jours, l’équipe d’entretien, … tout ca, ca a un prix et bien plus chère qu’un humain !

      1. Un peu d’imagination voyons.
        Il faut voir ces maisons comme des sortes de boites. On peut très bien imaginer une tour avec des boites qui se changent sur les côtés.
        « tu crois vraiment que le gouvernement laissera 7 milliard de personne a chomer ?? »
        Il a interet oui ! Mais chomer ne veut pas dire qu’on touchera du chomage.
        En fait, on ne touchera rien puisque le necessaire vital sera fourni. Après si tu es un artiste ou que tu gagnes au loto, ou que tu travailles pour les machines (maintenance, creation, ect en tant que fonctionnaire , tu aura le droit d’avoir plus que les autres 😉

        « Rien que le prix de l’achat du robot, l’entretien, les mises a jours, l’équipe d’entretien, … tout ca, ca a un prix et bien plus chère qu’un humain ! »
        Ah oui ? Alors pourquoi les entreprises investissent dans les machines ? Pour nous embeter et nous mettre au chomage ? Voyons, reflechis un peu, les machines sont plus performantes que nous, elles ne reclament pas de salaire, elles font tout ce qu’on leur demande si elles sont programmées pour, c’est vraiment des salariés parfait et c’est pour celà que l’homme, c’est devenu useless.
        Mais n’ai pas peur l’argent ne disparaitra jamais car l’argent c’est simplement la valeur des choses. La valeurs de ce que fait un robot peut etre réduite à zero ! oui je dis bien gratuit ! donc pas d’inquietudes à avoir même si tu ne sais pas comment gagner de l’argent tu pourra survivre avec le bien commun 😉

        1. « tu crois vraiment que le gouvernement laissera 7 milliard de personne a chomer ?? »

          les gouvernements n’ont jamais trouvé la solution autre que le retrait de droits acquis à coups de grèves

      2. Contrairement à Doureveur je ne me lancerais pas sur une projection de ce à quoi ressemblera une maison ou un appartement dans le futur tant c’est dépendant des goûts et de l’évolution de nos habitudes. Néanmoins je suis en accord avec lui sur beaucoup de choses…
        Le prix de l’achat, l’entretien, tout ça n’est que plusieurs définitions de ce qu’on nomme le coût de la main d’oeuvre et la rémunération du capital (qui n’est dans l’absolu que l’épargne obtenue en travaillant et donne le droit à une main d’oeuvre ). Si les machines font « tout » (ce qui n’est pas près d’arriver). Ces questions n’existent plus, les machines réparent les machines, les machines fabriquent des machines, les machine ramassent les matériaux nécessaires à la fabrication des machines.
        Tu parles du chômage d’aujourd’hui, mais il n’a rien à voir. Aujourd’hui des gens travaillent pour générer une production et la vendre. Toi quand tu l’acquiert dans travailler tu captes une partie de leur production. Le chômage par du principe que tu as cotiser, donc épargner de l’argent en comptant sur un système type assurance pour obtenir un salaire (un droit à main d’oeuvre). Certaines personnes (à tort ou raison je ne juge pas) considèrent que les chômeurs sont des parasites, qu’ils captent donc une part de leur travaille (en percevant une allocation qu’ils paient avec leur charge et donc leur travail).
        Là où je veux en venir, c’est que dans un monde entièrement robotisé à moins que le robot apprennes la fatigue, la lassitude et tout autre chose qui peuvent rendre le travail (certains) désagréable, les robots fabriqueront sans problème toute la production et ce de manière quasi gratuite (le robot extrait les MP et le carburant, il fabrique les matériaux, les assemblent en produit fini et les vends). Les robots se fabriquant eux même bah le cout de production approche 0. La où le bat blesse c’est la pénurie de matière première… on à encore quelques décennies pour trouver la solution

  11. Les révolutions industrielles ont toujours provoquées des bouleversements, mais en fin de compte ça a permit à la société d’évoluer et de muter les emplois du secteur impacté vers un notre (agriculture->industries->services tertiaires->divertissements…). La masse salariale (avec les chômeurs) trouveront d’autres activités (et c’est tant mieux). C’est malheureux à dire, mais c’est par les chocs que la société résous les problèmes en urgence. Je ne pense pas que nos leaders prépareront le terrain, surtout dans la conjoncture actuelle. Cependant, je souhaite sincèrement que la France fasse partie des pionniers, car plus vite ont intègrera cela, moins dure sera la transition.
    Aux détracteurs de la robotique, le chômage ne se résoudra que par une compétitivité accrue et une productivité de qualité. Refuser les nouvelles technologies c’est arriérer un pays dans un monde où la compétition ne fait pas de cadeau. La France a toujours eu un taux de chômage fort (en moyenne 8% je crois) à cause de notre marché du travail qui est ainsi fait, alors que certains de nos voisins nordiques c’est 4-5% (ils disent plein emploi, mais avec emplois sous payés). Pour dire que le chômage existera toujours, mais ce n’est pas une fatalité.
    Je sais que pour beaucoup, les chômeurs le vivent comme une injustice, et je crois que c’est vrai, car la société doit permettre à tout un chacun d’accéder à un travail et donc ne pas mettre au banc une frange de la population.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité