Retraité de League of Legends, il gagne aujourd’hui 800 000$ par an grâce au streaming

Wei "CaoMei" Han-Dong

Si vous suivez un peu l'actualité eSport, vous n'êtes désormais plus choqué d'apprendre que la discipline génère des sommes faramineuses, les plus grandes stars de la scène mondiale pouvant facilement gagner plusieurs centaines de milliers de dollars par an. Jeune retraité de League of Legends, "CaoMei" gagne aujourd'hui plus de 800 000$ par an simplement en streamant ses parties...

Le magazine chinois Portrait (article en chinois, et en anglais sur ongamers) publiait récemment un article sur l’une des plus grandes stars du MOBA League of Legends (LoL), Wei « CaoMei » Han-Dong. Lorsqu’il était « apprenti joueur professionnel » en 2011, le garçon ne gagnait que 491$ (393€) par mois. Aujourd’hui, il a pris sa retraite et s’est lancé dans le streaming.

En retransmettant ainsi sur Internet ses parties, en les commentant, en discutant avec son public, CaoMei gagne aujourd’hui plus de 800 000$ (640 000€) par an. Plutôt pas mal, non ? Et selon l’article du magazine, il n’est pas le seul. De nombreux compétiteurs, chinois ou non d’ailleurs, ont décidé de faire la même chose. De quoi couler quelques jours heureux, tout en jouant aux jeux vidéo. Avouez qu’on a déjà connu pire…

Tags :Via :Kotaku
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ils ne sont que quelques élus à pouvoir vivre de leur passion … n’allez pas faire croire à tout le monde qu’on peut (correctement) gagner sa vie avec l’eSport.
    C’est comme tous les sports autres que le foot. Les meilleurs sont riches à millions mais la grosse majorité n’en vit pas.
    Au golf par exemple, seuls les 100 meilleurs joueurs français arrivent à en vivre, et je crois que c’est pareil pour le tennis…

  2. Impressionnant… mais pas très durable vu que chaque année déverse ses flots de gamers qui sont poussés dehors par des jeunots avec de meilleurs réflexes psychomoteurs (apparemment à 25 ans on est un papy dans ce milieu). Ceci dit en quelques années il a le temps de voir venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité