Le réchauffement climatique condamnera définitivement certaines zones de la planète !

Réchauffement climatique

Un groupe d'experts de l'ONU, missionnés pour une étude de cinq ans, vient de publier un rapport visant à évaluer le changement climatique mondial. Comme on pouvait s'y attendre, les nouvelles sont mauvaises.

L’influence de l’être humain sur le système climatique est évidente, si l’on en croit les experts de l’IPCC (Intergovernmental Panel on Climate Change). Les changements climatiques récents ont engendré des répercussions à grande échelle sur les systèmes humains et naturels. Au point qu’en 2100, les températures élevées et l’humidité vont compromettre l’agriculture, la possibilité même de pouvoir travailler à l’extérieur dans certaines zones est évoquée et l’acidification des océans va continuer à faire des ravages sur la vie marine. Même si nous arrêtions de suite d’utiliser les énergies fossiles, ces effets affecteront la planète pour des siècles.

Le cinquième rapport de 116 pages de ces experts a pour but de déterminer la cause, l’impact et les solutions possibles à ce phénomène. A bien des égards, ce rapport rejoint les conclusions du précédent datant de 2007. Toutefois les auteurs sont nettement plus alarmistes qu’à l’époque.

Le tout n’est pas de pointer les dérives, si les scientifiques poursuivent leur mission de compréhension, ils doivent désormais passer le relais aux politiques. Dès 2015, une conférence sera organisée à Paris, sous l’égide des Nations Unies, pour traiter de ces changements climatiques et de leurs conséquences. Si délicate soit cette question, il faudra alors trouver une solution universelle pour endiguer les dommages que nous sommes en train de faire subir à la Terre. Des solutions existent, il s’agit maintenant de rapidement les mettre en place pour, si ce n’est empêcher le mal, au moins minimiser les dégâts.

Vous pouvez lire le rapport complet, et tous ses détails consternants, sur le site de l’IPCC.

Tags :Sources :ipccVia :theguardian
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Si délicate soit cette question, il faudra alors trouver une solution universelle pour endiguer les dommages que nous sommes en train de faire subir à la Terre. »

    mission délicate certes mais aucune solutions « universelle » à espérer mais bien un cas par cas que les adorateurs du NOM et autre système impérialiste global ne comprennent pas.

    Vu les spécificités culturelles disséminées partout sur la Terre, Il n’y aucune universalité en matière de solution , le problème des chinois ne peut être résolu avec la solution bonne pour les français, etc etc …

    bref toujours la même marotte globalisante et pétrie d’universalisme dégoulinant de surréalisme fascisant que l’on nous impose tout en « nous » culpabilisant alors que l’on sait depuis longtemps que la part de responsabilité des ménages en matière de pollution est minime par apport a celle de l’industrie et surtout de la finance.

    les quantitative easing réalisés aux USA, au Japons ou encore en Europe, n’ont pas été injectés dans l’économie réelle, ni même dans des projets de dépollution ou des systèmes écologiques mais ont servis directement à faire gonfler la même bulle financière qui a nous a déjà éclater à la gueule en 2008.

    Et ça le peuple n’a pas son mot à dire là dessus, mais on l’englobe quand même dans la case « responsable » juste pour le culpabiliser un peu plus (histoire de lui remettre la tête sous l’eau, on sait jamais il pourrait reprendre son souffle un instant)

    1. J’ai toujours aimé les discours comme ça : y’a tellement de mots compliqués que personne n’y comprend rien, mais comme c’est vaguement contestataire, on +1…

      1. Oui, une théorie du complot avec une pincée d’altermondialisme.
        C’est rigolo comme le sujet de l’écologie remue plus que les autres les idées sociales des trente glorieuses.

        Une société écolo, pourquoi pas, mais ça ne sera jamais une solution aux problèmes sociaux.
        Le communisme, pourquoi pas, mais ça ne sera jamais une solution aux problèmes d’environnement.

        Ce sont deux sujets différents, c’est enfantin et dangereux de rassembler les problèmes et de croire que ça peut en faire une solution.

      2. faut s’acheter une culture mon gars, parce que non seulement c’est très compréhensible mais en plus l’usage de ces mots (compliqués seulement pour les 3 brèles qui ont nazés ce com’) rend le message particulièrement précis.

  2. Les Etats se donnent bonne conscience avec ces pseudos sommets sur le Changement Climatique (non pas réchauffement car le réchauffement n’est pas global) … mais de l’autre côté on continue à exploiter de nouvelles source d’énergie fossiles (Gaz de Schiste) plutôt que d’investir dans la recherche d’une vraie énergie renouvelable et propre (enfin, moins crade quoi).
    Pas les panneau solaires ou les éoliennes, qui ne sont que de la poudre au yeux pour plaire aux écolos. Des moyens de production qui sont tributaires de la météo et incapables d’assurer une alimentation continue en énergie ne pourront pas prendre sérieusement le relais de l’existant.

    Et pourtant, le nucléaire reste un des moyens les moins impactant sur le Climat … certes ce n’est pas la solution idéale, mais non, les écolos ont décidé unilatéralement que « c’est pas bien », alors il faut tout arréter, sans même savoir par quoi on va remplacer ces centrales (par d’autres centrales disait Ségolène, qui n’a pas dû bien comprendre le problème je crois).

        1. @alan : c’est ça, l’énergie libre…
          Et pendant qu’on y est, apprenons aussi à dompter les licornes et les dragons.

    1. Tu dis que les panneaux solaires sont de la poudre aux yeux ? Et juste avant tu vantes les mérites des éoliennes .. Je ne peux pas accepter que tu puisses dire une chose pareil… C’est surréaliste !
      Les éoliennes ont un rendement des plus merdiques alors qu’avec un panneau solaire de bonne qualité tu peux avoir de l’énergie à revendre! Les régions ensoleillées devraient toutes en être pourvu. Même sous les nuages un bon panneau te rapportera toujours d’avantage qu’une éolienne, même digne de ce nom ! Je t’invite à te renseigner !

  3. « Quand le dernier arbre aura été abattu – Quand la dernière rivière aura été empoisonnée – Quand le dernier poisson aura été péché – Alors on s’apercevra que l’argent ne se mange pas. »

    Proverbe indien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité