L’université de Surrey, beta testeur de la 5G Huawei

Huawei

Quand on vous dit que Huawei a la ferme intention de dominer le monde de la téléphonie, ce ne sont pas des paroles en l'air. Après avoir sorti un smartphone doté de leur propre puce octocore, le Honor 6, Huawei vient d'investir 5 millions de livres dans son centre de Guildford en Angleterre. Et ce dans le but de transformer un campus universitaire en banc d’essai dédié à la 5G.

Cinq millions de livres sterling pour la 5G, c’est un investissement impressionnant qui corrobore la stratégie de conquête européenne des chinois de Huawei.  Le 5G Innovation Centre (5GIC) de Guildford en Angleterre, en partenariat avec l’université de Surrey, est entièrement dédié au réseau mobile de prochaine génération.

Ce n’est qu’un premier investissement, une première pierre à l’édifice, puisque le géant souhaite par la suite placer 600 millions de dollars (480 millions d’euros) dans le développement de la 5G. Pour l’heure, tout sera prévu pour le 5GIC, des prototypes, en passant par la validation des standards et même des tests d’interopérabilité entre les différents équipements.

« Il sera progressivement mis à jour avec l’émergence de la technologie 5G, afin de pouvoir explorer la nouvelle vague d’applications et de services », indique le professeur Rahim Tafazolli, responsable du 5GIC, au sein d’un communiqué.

La 5G est appelée à offrir des débits compris entre 1 et 10 Gbit/s par terminal et ceux qui en bénéficieront en avant-première seront les 17 000 étudiants de l’université de Surrey !

360b / Shutterstock.com

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité