Les premières images de Rosetta et Philae !

Philae

La matinée d'aujourd'hui a marqué un des moments les plus excitants de la conquête spatiale depuis de  nombreuses années.  L’agence spatiale européenne et le CNES comptaient poser Philae, un robot-laboratoire sur la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko. Le petit fait encore son chemin, mais il est d'ores et déjà en mesure d'envoyer des photos jusqu'à la Terre.

Pour les férus d’espace, Rosetta et Philae disposent tous les deux de comptes Twitter anthropomorphes afin de raconter leur séparation. Ils discutent d’une façon absolument adorable, ce qui est une excellente occasion de partager quelques clichés presque venus d’un autre temps.

.@philae2014’s first postcard just after separation – it’s of me! #CometLanding Credit: ESA/Rosetta/Philae/CIVA pic.twitter.com/OXJwGunL3V

— ESA Rosetta Mission (@ESA_Rosetta) 12 Novembre 2014

Bien sur, tout ceci n’a pour seul but que de nous divertir et nous mettre l’eau à la bouche, la mission de ce duo va bien au-delà de quelques photos et boutades sur Twitter… Impatients ?

It’s me… landing on a comet & feeling good! MT @ESA_Rosetta: I see you too! #CometLandingpic.twitter.com/DjU0J1Ey4H

— Philae Lander (@Philae2014) 12 Novembre 2014

philae rosetta

Tags :Sources :Philae2014
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pour le coup vous êtes pas très sympa, l’article ne traite pas du projet dans son ensemble, Norédine pourra donc nous sortir un bel article sans créer de Doublon….

  2. Il y a eu d’autres images de la descente mais nous avons tous attendu la vision panoramique et nous ne l’avons pas eu.
    Une nouvelle expression est née :
    « – On ne va pas attendre le panorama de philae ! »

    Ils voulaient faire quelque chose en direct, aussi interessant que la marche sur la lune mais ils ont eu plein de problèmes techniques : A croire qu’il est plus facile de poser une sonde sur Philae sans aucun problemes que de faire du direct sans aucun problemes.

    Resultat, 4h d’attente pour avoir deux images pendant l’aterrissage et rien après.
    Si ça se trouve ils l’ont crachée.
    D’ailleurs chose etonnante : lorsqu’en direct ils ont joué la carte de l’annonce officielle de l’atterissage, le voyant sur l’ecran de control « touch down » n’etait pas en vert ! Il est devenu vert presque une demie heure apres alors que la sonde etait posée depuis une heure et qu’ils etaient deja en train de download le panorama soit disant.

    Bref, direct ennuyeux et louche.
    Ils vont trier ce qu’ils veulent qu’on voit et ce qu’ils ne veulent pas qu’on voit comme d’habitude et on aura trois timbres posts floutés et photoshopés dans plus de 24h.

    Ce n’est pas normal que les medias doivent attendre 3h pour avoir une image alors qu’on a vu des types la visionner sur un ecran 3h auparavant. Meme le commentateur etait frustré. A la fin il en avait marre et il a mis la pression pour qu’on ai au moins l’image qu’on a vu qu’ils regardaient et ceux qui repondaient disaient : non on a rien vu nous non plus euh… hummm changeons de conversation… bref
    C’est bien les contribuables qui payent la conquete spatiale ? Alors a quand une vraie conquete spatiale en direct avec des données en direct ? Faudra-t-il attendre que des organismes privés le fassent ?

    1. Il faut prendre en compte que l’objectif de la journée n’était pas de fournir aux journalistes une image d’une comète à 28 minutes-lumière de chez eux, mais bien de d’atterrir dessus. En prenant en compte que des problèmes sont survenus lors de cet atterrissage, les journalistes n’étaient pas la priorité des scientifiques…
      De plus, les journalistes ont aussi tendance à déformer ce qu’ils entendent pour le sensationnel de la chose… (ESA : nous allons avoir une image bientôt pour comprendre ce qu’il se passe => Journaliste : L’ESA vas diffuser le panoramique historique de atterrissage parfait et miraculeux de Philae)

      Et il ne faut pas oublier que le contribuable ne gaspille pas son argent, il investit dans la recherche.

      1. « Et il ne faut pas oublier que le contribuable ne gaspille pas son argent, il investit dans la recherche »

        La recherche d’investissements oui.
        Si leur budget n’etait pas d’etat, on aurait sans doute des directs vraiment directs mais ou il faudrait payer pour voir. Ce serait sans doute pire mais au moins on aurait des fuites en semi-direct.
        Là ils jouent la politique façon nasa : On ne vous montre que ce qu’on veut et quand on veut.
        On a dejà de plus en plus de mal à differencier le vrai de la vue artiste tellement certaines photo 3D sont realistes alors si ils ne font pas du direct, ils perdent en credibilité. Rien ne nous dit qu’ils ne font pas du holywood.
        Et même un direct pourrait etre préparé à l’avance mais bon…
        Quand je vois qu’ils utilisent tous des systemes instables comme Window… J’en ai même vu un sur XP qui n’est même plus mis à jour par crosoft. Ca me laisse dubitatif quant à la réalité des faits. J’invite des amis et on fait la même scène si voulez, on applaudit tous au même moment et basta.
        Ce n’est pas come ça que j’imagine la conquete spatiale.
        La conquete spaciale commencera reellement quand tout particulier pourra envoyer son microsattelite dans l’espace : un sattelite de la taille d’un smartphone qui pourrait etre envoyé par ballon jusqu’à 70km et qui deplora ses panneau et avancera (certe plus lentement que les gros) mais plus surement vers les cieux inconnus.

        1. Je maintiens la théorie de l’investissement dans la recherche, je t’invite à lire cet article pour connaitre les bénéfices que nous réalisons en finançant ces activités :

          http://www.gizmodo.fr/2013/11/24/pourquoi-investir-argent-conquete-spatiale.html

          Si vous développez un système d’exploitation sans faille et avec lequel tous les logiciels ultra complexes de l’ESA puissent fonctionner, écrivez leur, ils seront intéressés.

          Quant à la théorie du complot, c’est votre avis.
          Au passage, quelque soit l’objet qu’on envoi à 70km de haut avec un ballon, il va retomber aussi net, de plus, dans l’espace, la vitesse n’est pas sujette à la masse (au contraire de l’accélération) donc un microsatélite irait aussi vite qu’un « gros » (sur la même orbite)

  3. « Si vous développez un système d’exploitation sans faille et avec lequel tous les logiciels ultra complexes de l’ESA puissent fonctionner, écrivez leur, ils seront intéressés. »

    L’Os existe déjà (linux), quant aux logiciels ce sont eux qui les ont fait programmer pour Win, ils ont donc le code pour les porter.

    « Quant à la théorie du complot, c’est votre avis.
    Au passage, quelque soit l’objet qu’on envoi à 70km de haut avec un ballon, il va retomber aussi net, de plus, dans l’espace, la vitesse n’est pas sujette à la masse (au contraire de l’accélération) donc un microsatélite irait aussi vite qu’un « gros » (sur la même orbite) »

    La possibilité d’un complot possible renvoit à l’idée que nous pouvons etre manipulés car seul une elite à accès à cet univers. Si tout un chacun y a le droit, il n’y a pas de complot possible.
    On sait bien que de tous temps, les elites mineures au pouvoir ont mentis aux masses.
    Mais ça y est la photo est arrivée aujourd’hui. Comme la nasa, une photo de 3 pixels sur 2 pour etre sur qu’on ne va pas trop zoomer et voir des choses que des scientifiques avec 30 ans d’xp n’ont pas vu. Ce serait la honte n’est-ce pas ? Déjà quand un internaute du niveau collège lambda découvre une curiosité géologique sur google earth, ça ennerve un peu les scientifiques, c’est qu’ils ont peur de se faire depasser par plus bête qu’eux 😉

    Concernant les microsat, non ils ne peuvent pas aller aussi vite rapidement car ils sont plus petit et fonctionnent avec des petites piles et des petits panneau. Donc ils ont une acceleration très lente. Et qui dit acceleration lente dit freinage lent. Donc mieux vaudra ne pas aller aussi vite que les gros. Et puis les gros n’aimeraient pas ça : Un sattelite de 10cm qui collisionne un gros à 400km c’est comme une balle d’ak47 dans le machin.
    Mais croyez-vous qu’ils nous laisseraient etablir des plans de vols ? j’en doute, il faudra le faire de manière pirate en « do it yourself » car pour le moment c’est leur espace.

    1. Le problème de Linux c’est qu’il est beaucoup moins démocratisé que Windows, un tel changement impliquerait que toute la filière scientifique de pointe fasse une transitions qui prendrait beaucoup de temps et d’argent pour un bénéfice assez mince.

      L’idée de la manipulation des masses est crédible à une certaine échèle, mais il n’est pas encore concevable de donner à chacun la possibilité d’envoyer des objets dans l’espace, technologiquement et par non-préparation de l’humanité (nous ne sommes tous que de grands enfants à qui un montre un jouet trop développé pour nous). La première chose qui serait faite serait d’y envoyer des bombes et des armes…

      Pour les photos, nous en avons plusieurs, mais un peu difficiles à trouver je vous l’accorde. La qualité n’est pas au top, mais respectable pour un engin qui ne dispose que de 2 « cartes » de mémoire de 16Mb pour l’ensemble des données acquises.
      Pour le coté frustration des scientifiques doublés par un collégien, je ne peu que les comprendre (j’aurais sans doute la même réaction dans un tel cas).

      Pour en revenir aux microsatélites, s’ils sont plus petits, ils sont moins lourd :) Il faudrait voir le rapport poids/puissance pour trancher. Et une fois en orbite, quelque soit le corps (donc son volume ou son poids) si l’orbite est la même, la vitesse l’est également (au même point dans le cas d’orbites non-circulaires).

Répondre à troll Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité