Comparaison de la taille de la comète 67P avec les vaisseaux de science-fiction

etoile noire

Soyez prévenus, vous allez certainement manger de la comète et du Philae pendant un bon moment. L'histoire est passionnante, mais il est difficile de se rendre compte de l'ampleur de la chose. Littéralement. Christopher Becke, un professeur de physique en secondaire, a fait cette comparaison exceptionnelle permettant de visualiser la taille de la comète 67P / Churyumov-Gerasimenko !

Tant d’années de travail et de coopération européenne pour qu’un rover touche enfin le sol d’une comète… Mais justement, quelle est la taille exacte de cette roche ? Quoi de mieux que de l’accoler aux plus célèbres vaisseaux spatiaux pour prendre la pleine mesure de ses dimensions, voici 67P à côté des navires de Star Trek, Star Wars, Firefly et Battlestar Galactica. Finalement, elle n’est pas si colossale ? Nous préférons penser que ces appareils de science-fiction ont été imaginés trop gros.

67P 3 67P 2 67P

Poursuivons l’aventure,  l’ESA a comparé la taille de la comète à diverses villes européennes. Imaginez qu’un jour une chose de cette taille nous tombe dessus… Ca donne froid dans le dos !

Rome amsterdam london madrid paris

Tags :Sources :BeckePhysicsbeckephysics
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Imaginez qu’un jour une chose de cette taille nous tombe dessus… Ca donne froid dans le dos !
    ou pas..! en fait, cette comète est tellement peu dense, qu’elle pourrait flotter à la surface de l’eau…du coups j’imagine que notre atmosphère n’en ferait qu’une bouchée et même si elle arrivait à atteindre le sol les dégats seraient moindres..! :-)

    1. Réflexion intéressante, mais il faut aussi prendre en compte que par rapport à la terre, la comète aurait une vitesse de l’ordre de la dizaine de kilomètres par seconde…
      A cette vitesse là, la couche dense de l’atmosphère serait traversée en moins de 2 secondes (et encore, je vois très large).
      De plus, avec une telle vitesse, l’énergie cinétique développée au moment du choc ferait quand même très mal… (comme une balle en caoutchouc, c’est mou mais pas quand c’est tiré au fusil).

      Mais de toute manière la question ne se pose même pas, car un tel corps serait disloqué par les forces de marée avant de nous atteindre (par contre, tout les petits morceaux créés sont pour nous après ça…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité