Un concept de vélo « Impossible » tenant dans un sac à dos sur Kickstarter

Impossible Bike

Les vélos pliables se démocratisent ces dernières années. Ils répondent à des besoins très citadins et au manque de place de leurs utilisateurs. Et si le vélo électrique tente de percer lui aussi, les deux concepts une fois associés débouchent sur des modèles relativement imposants. Un concept Kickstarer semble pourtant avoir réussi "l’impossible".

Impossible, c’est le nom de ce vélo présenté actuellement dans le cadre d’une campagne Kickstarter. Ce vélo est électrique et pliable, mais sa particularité repose surtout sur son aspect ultra compact une fois plié. Il mesure moins de 45 centimètres de hauteur dès lors qu’il est recroquevillé. La promesse de ses créateurs est de proposer aux futurs utilisateurs de cet appareil de le transporter dans un simple sac à dos lorsqu’ils ne feront pas de vélo.

Impossible déplié

Pesant onze kilos, le vélo « Impossible » embarque une batterie capable de lui assurer une autonomie de 45 minutes environ dans le cadre d’une utilisation prolongée à la vitesse maximum de 20 km/h.

« Impossible » a d’ores et déjà su conquérir ses prochains utilisateurs. Ses créateurs qui souhaitaient rassembler 50 000 dollars sont ainsi à la tête d’une cagnotte de près de 90 000 dollars actuellement.

On vous laisse découvrir le concept en vidéo.

Tags :Via :Cnet
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. C’est exactement ce que j’allais dire. Un véhicule qui roule à 20km/h sans freins n’est pas prêt d’arriver dans notre société ^^’
      Sans lumière, non plus d’ailleurs 😉

  1. Friant de nouveautés, je dois avouer qu’un « vélo » sans pédales et sans freins j’ai du mal (pas de confort), même pliable (pas de lumières, passe encore…). Cela m’intéresse que l’on m’en dise plus sur le business model; je discuterais volontiers options sur le business plan !

  2. C’est super cool comme concept (pour me faire souvent tirer mon vélo, ça me foutrait la trique de pouvoir en mettre un direct dans mon sac à dos
    Par contre quelques points qui m’empêchent de mettre 450$ :
    – 45 minutes d’autonomie c’est vraiment peu, faudrait au moins 1h30 pour être pépère, là j’ai de quoi faire l’aller retour à la fac pas plus.. ça limite un peu, ou alors ça met sans arrêt dans la pression de trouver une prise, c’est relou
    – Les pneus c’est un standard précis ? ça aurait été cool de savoir
    – Plutôt qu’un stretch goal qui rajoute un GPS (inutile parce qu’avec 45 minutes de trajet dans tous le cas tu va pas bien loin) ça aurait été sympa de rendre la bête plus confortable
    – C’est pas vraiment un vélo surtout, je suis pas ingénieur mais ça doit bien être possible de mettre des pédales quoi. Je suis pas prêt pour un vélo sans pédales

  3. Bon okay y’a pas de pédales, mais après tout, on s’en fout c’est un vélo électrique !!
    Non plus sérieusement, y’a des freins. Déjà, y’a forcement un bouton on/off pour le moteur, donc tu le met sur off et tu t’arrête tout seul.
    Secundo, vous avez vu la fin de la vidéo ? Le mec il s’arrête pas avec ses pieds hein, je sais pas ou il est mais y’a un frein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité