Quand le King s’attaque au rock, les Bubblies créent un OVNI

Bubblies Saga, The King of Bubble Pop.

Il y a quelques mois de ça, les Bubblies, un groupe de rock toulousain a reçu une lettre menaçante de King. (Pas Elvis, mais le célèbre éditeur du jeu vidéo Candy Crush Saga). Ils reprochaient au groupe (qui existe depuis plus de 20 ans) d’induire les consommateurs en erreur quand ils recherchent le jeu Bubble Witch saga (édité par King). Après plusieurs mois de bataille, beaucoup d’argent et de temps perdu, le groupe toulousain a eu gain de cause et a pu conserver son nom de scène. Et aujourd’hui, après avoir récupéré des forces, l’heure de la revanche a sonné.

Les Bubblies sont un groupe de rock qui aime innover. Par exemple, récemment, ils s’étaient fait remarquer avec leur concert silencieux. D’ailleurs, depuis plusieurs années, ils éditent même des petits jeux vidéo. Cette fois, afin de se venger de King, ils ont décidé de sortir un jeu vidéo intitulé Bubblies Saga, The King of Bubble Pop. Un titre qui devrait énormément plaire à King.

Quand le joueur termine un tableau, il libère un titre de l’album des Bubblies. Il y a 10 niveaux, donc 10 titres à libérer. Et comme dans tous les bons jeux vidéo et tous les bons albums, il y a des bonus.

Pour résumer, afin de narguer King, le petit groupe toulousain a décidé de sortir son nouvel album dans un jeu vidéo d’éclatage de bulles. Pour ceux qui se posent la question, le jeu sera en open-source et l’album sera en Creative Commons, ce qui signifie qu’il sera accessible librement et que vous pouvez donner ce que vous voulez pour jouer ou l’écouter.

Pour l’instant, l’album-jeu-vidéo-concept n’existe pas encore. La musique existe, mais le jeu n’est pas développé. Les Bubblies ont donc lancé une campagne de financement participatif pour que ce jeu puisse voir le jour. Si l’idée vous plait et que vous voulez la voir se réaliser, vous avez jusqu’à mi-décembre pour participer. Rock n’roll !

Tags :Sources :Ulule
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ca me rend dingue ce genre de pratiques. Le groupe existe depuis 20 ans, mais non, une toute jeune entreprise avec les dents qui rayent le bitume se permet de les menacer… encore heureux qu’ils aient obtenu gain de cause.
    Et j’espère sincèrement que leur jeu pourra voir le jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité