Suède, vers un label antisexisme sur les jeux vidéo ?

sexisme

Les jeux vidéo sont fustigés pour de nombreux maux parmi lesquels le sexisme figure en bonne position. A défaut de pouvoir endiguer ce phénomène, une association suédoise réfléchit à instaurer une note de sexisme sur les jeux vidéo. Une initiative louable visant à garantir l'égalité des sexes et la diversité des genres.

La suggestion n’est pas un simple caillou dans la mare puisque l’organisation professionnelle de l’industrie du jeu Dataspelsbranchen, a reçu une subvention de 272 000 couronnes (environ 36 543 euros) transmise par l’agence de l’innovation financée par le gouvernement Suédois. L’idée est de mettre au point un standard, une norme permettant d’apposer un label antisexiste sur les jaquettes de jeux vidéo.

Dataspelsbranchen travaillera avec plusieurs développeurs afin d’analyser la façon dont les jeux suédois dépeignent les personnages féminins et les questions de genre. Pour ce faire, ils comptent s’inspirer du test de Bechdel, un test qui vise à démontrer par l’absurde à quel point certains films, livres et autres œuvres scénarisées sont centrés sur le genre masculin des personnages. Les producteurs faisant preuve de bonne volonté ne seraient pas lésés, en effet, ceux qui auront favorisé l’égalité et la diversité recevront une sorte de certification à utiliser à des fins marketing.

Si les jeux vidéo ne sont que fiction, ils peuvent également être une forme d’expression culturelle permettant d’éduquer contre le sexisme. Une initiative qui est une première mondiale et que l’on ne peut que féliciter, en espérant qu’elle inspire d’autres pays !

Tags :Sources :slashdot
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et pourquoi juste les jeux vidéo ? pourquoi pas sur les paquets de clope, les rasoirs, les montres, le parfum, les fringues, le cinéma, la musique, les émissions de télé, les bars, les boîtes de nuit (entrée gratuite pour les filles ! poum prend ton logo sexiste) les restaurants … et puis à l’entrée des sociétés aussi, sur les petites annonces pour du boulot …

    Sérieusement je ne crois pas que ça change grand chose au comportement des consommateurs, déjà qu’il se foutent royalement du logo PEGI. Ça permettra juste de mieux cibler le public …

    1. c’est clair que ça fait rire d’imposer cela aux jeux vidéos quand les livres, cinéma, musique n’ont aucunes contraintes & pourtant y aurait matière si on se penchait sur la question :p mais le jeu vidéo c’est le grand méchant loup de notre époque & encore bon nombre de personne n’y voit que un amusement puéril sans aucun intérêt :p

  2. Les jeux videos sont ni plus ni moins du cinéma interactif, le sexisme existe encore dans certains films et il continuera a exister dans certains jeux c’est un espece de genre similaire au machisme.
    Ce n’est pas pour ça que nous l’appliquons tous dans la vie de tous les jours… M’enfin…

  3. Ça va trop loin tout ça, c’est juste de la surenchère.

    Ça me rappelle le récent ramdam qu’avait suscité la chemise d’un scientifique ayant participé au projet Philae, je reste scandalisé par tant de bêtise au nom du sexisme.

    Pourquoi Axe avec ses pubs très suggestives ne s’est pas encore attiré les foudres de quelqu’un ?

    C’est cliché mais, les camionneurs avec leurs affiches coquines accrochées dans leurs camions vont bientôt finir en taule pour ça ?

    1. C’est juste vraiment dégradant, je comprends pas pourquoi c’est si dur à comprendre… Axe et tout les autres ont déjà eu leurs plaintes t’en fait pas

  4. Bonjour

    Je cite : « ceux qui auront favorisé l’égalité et la diversité ».
    Est-ce que quelqu’un peut définir ce qu’est la diversité et ensuite me prouver que la diversité (façon socialiste) apporte quelque chose ?
    D’avance merci.

    Olivier

  5. Je suis assez choquée de voir vos commentaires. Si des gens sont assez cons pour acheter volontairement un jeu qui dégrade l’image de la femme je vois plus ce qu’on peut faire pour les aider. Quand je vois que ma fille ne veut plus jouer en ligne à ses jeux préférés parce qu’on lui envoi sans arrêt des messages humiliants et dégradants ben ça me rend juste triste…

    1. Bonjour

      @Fire
      Chacun est libre d’acheter et de jouer aux jeux qu’ils veut quand même !
      Le sexisme est une liberté de penser et d’exprimer cette pensée.
      En France on aime bien s’imaginer qu’en pénalisant une pensée et l’expression de cette pensée on va la faire disparaître :-)
      C’est d’une naïveté touchante.
      Concernant le fait que ta fille subisse certaines remarques cela n’a rien à voir avec le jeu en lui-même ! Cela relève de l’éducation.
      N’importe qui pourra faire des commentaires qui ne plairont pas dans un jeu certifié « Parti Socialiste »…

      A+

      Olivier

      1. « Le sexisme est une liberté de penser et d’exprimer cette pensée. »
        Remplacez « sexisme » par racisme » (je prends cet exemple car le racisme est en France beaucoup plus condamné que le sexisme) et vous devriez comprendre le problème de votre phrase (à moins que vous ne soyiez raciste également ? auquel cas je crains ne plus rien pouvoir faire pour vous).
        Le sexisme comme le racisme, en France (mais pas que), ce ne sont pas des opinions, mais des délits.

    2. « en ligne » tu as dit. C’est donc pas le jeu qui est sexiste mais les joueurs.
      Ils ont surement son age. C’est sans doute pareil à l’ecole sauf que derriere un ecran les jeunes se lachent un peu plus.
      Donc un label ne changerai rien. Contrairement à la realité, les filles peuvent jouer à la formule 1. Mais si elles font de la compétition virtuelle et qu’elles sont peu nombreuses, elles devront comme dans tous les domaines ou les femmes ne sont pas nombreuses lutter contre des clichés expulsateurs.
      Les hommes veulent souvent rester entre eux. Mais les femmes aussi. Si je suis un mec et que je joue à un jeu avec 99% de femmes, ne croyez pas qu’elles vont me faire des bisoux 😉
      On dirai que l’humain ne connait plus sa nature. Repensez à votre enfance, on ne change pas beaucoup en devenant adulte.
      Je ne dis pas que la separation est une bonne chose : elle est dejà determiné par nos gouts differents, donc l’equilibre n’est deja pas égalitaire. Mais le jeu n’est pas responsable : ce sont les joueurs qu’il y a derrière qui agissent souvent comme des gamins ou gamines et rejettent l’autre pour rester entre couilles ou boobs. Et ça ce n’est pas près de changer ou alors il faudrait nous conditionner dans notre enfance. Conditionnement qui pourrait creer l’effet contraire de celui voulu car il n’existe pas vraiment de conditionnement parfait. Il y aura toujours des rebels, et surtout, on ne veut pas ressembler aux robots qui eux seront parfaitement conditionnés. Etre comme eux sera sans doute honteux, d’ou un côté rebel anti-conditionnement et programmation humaine qui nous poussera à faire l’inverse de l’ideal parfait robotique.

  6. le « test de Bechdel » :

    Y a-t-il au moins deux personnages féminins portant des noms ?
    Ces deux femmes se parlent-elles ?
    Leur conversation porte-t-elle sur un sujet autre qu’un personnage masculin ?

    ….

    mouarffffffffffff, intellectuellement j’en donnerais même pas à mon chien.

    les suédois sont en train de devenir le peuple le plus idiot d’Europe.

  7. Je ne comprends pas les réactions.
    Au pire, ce label sera inefficace (comme malheureusement beaucoup de labels de type Pegi). Pourquoi et comment cela dérange-t-il autant ?
    C’est justement la virulence des réactions qui montre à quel point les produits culturels ont besoin de ce genre de labels (et OUI, je pense que ce serait une bonne idée de les appliquer aux films, aux séries, aux BD, aux albums de musique etc.)

    Quelqu’un a mentionné la pub Axe. Croyez-moi, quand je vois une pub aussi sexiste que celles pour les produis Axe, je la signale au Jury de Déontologie publicitaire. Il existe un formulaire en ligne très pratique, « déposer une plainte relative au contenu d’une publicité ». Et parfois, ça marche. Heureusement tout ne va pas de travers dans ce monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité