La nouvelle berline à pile à combustible de Toyota s’appelle Mirai

Toyota Mirai

Si les constructeurs automobiles sont nombreux à s'être lancés sur le marché du véhicule électrique avec une batterie classique, d'autres ont choisi de se lancer dans une technologie plus moderne, la pile à combustible à hydrogène. C'est le cas notamment de Toyota. Le géant japonais dévoile le nom de sa nouvelle berline...

C’est Akio Toyoda, président et directeur général de Toyota Motor Coporation, qui a annoncé en personne le nom de sa nouvelle berline à pile à combustible à hydrogène. Cette Toyota Mirai sera lancée officiellement aujourd’hui. Et l’on comprend mieux ce nom lorsque l’on sait que « mirai » signifie « futur » en japonais.

Avec une pile à combustible à hydrogène – qui pourrait tout de même être capable d’alimenter une maison durant près d’une semaine -, cette nouvelle voiture possède l’autonomie d’une berline traditionnelle – 500 km dans le cas présent -, nécessite à peine 5 minutes pour un plein et ne rejette que de la vapeur d’eau. Tous les avantages sans aucun compromis – mis à part malheureusement le peu de bornes de recharge -… Tarif du véhicule : un peu moins de 50 000€, le prix de ce « tournant dans l’industrie automobile ».

 

Quelques photos de la Toyota Mira

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Reste à savoir si la production de piles ou d’H2 (je ne sais pas trop comment ça fonctionne exactement) n’est pas plus consommatrice de ressources que l’équivalent pétrole.

    1. Le H2 reste un vecteur de transport, et la façon la plus « verte » de le produire (hydrolyse) n’a pour l’instant pas de très bon « rendement » ! Ces perte de rendement s’additionne aux pertes lié aux transports , à la compression et enfin, à la pile elle même , ça donne des cycles actuel de rendements médiocres….

      …mais ça reste un faux problème car l’industrialisation de ces processus peut grandement améliorer la donne ! Et même à très faible rendement, avec l’utilisation de ressource renouvelable là ou il faut (exemple du solaire dans les pays chaud), ça peut grandement équilibrer les choses !

      1. Le problème majeur sera celui du stockage de l’hydrogène.
        Le seul moyen est une double enceinte avec l’hydrogène dans le réservoir central, et un gaz plus lourd et à même pression (ou supérieure) entre les deux enceintes de façon à ce que l’hydrogène ne se diffuse pas à travers le matériaux des enceintes.

  2. cette nouvelle voiture possède l’autonomie d’une berline traditionnelle – 500 km dans le cas présent ???? heu ma berline traditionnelle a 1400 Kms d’autononie

        1. Non, mais c’est pas grave : je suis pété de thunes, et je me fiche de polluer.
          Les solutions économes, ça n’intéresse que les prolos sans dents.

    1. Moi aussi, si j’installe un réservoir additionnel dans le coffre, j’ai une autonomie de folie.
      Ce n’est pas tant la distance parcourue avec un plein qu’il faut regarder, mais la consommation moyenne aux 100 km.

  3. Moi j’ai une Toyota qui roule au charbon. Je pollue a mort et suis content!
    En safr/2014/11/18/toyota-mirai-nouvelle-berline-pile-a-combustible.html#YcHoPja4x35ITz54.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité