Vraiment ? Utiliser les données Fitbit dans le cadre d’un procès… ?

Fitbit 2

Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'un avocat tente d'utiliser les données d'un bracelet connecté Fitbit pour tenter de défendre une de ses clientes cherchant à être dédommagée à cause de blessures. Ce qui est proche du ridicule...

L’affaire est celle d’une coach personnelle qui tente de démontrer qu’un accident de voiture et ses conséquences physiques l’ont diminuée au point de devoir recevoir une compensation financière. Apparemment les avocats vont utiliser l’analyse de son bracelet connecté pour prouver qu’elle est désormais devenues moins efficace et active que ses confrères…

Une nouvelle qui ne plaira que très peu à Fibit, l’entreprise affirmant qu’elle n’a nullement l’intention de dévoiler les données personnelles des utilisateurs, mais elle y sera contrainte devant un tribunal.

Les cas de fraude sont particulièrement fréquents dans les affaires d’indemnisation pour cause de dommages corporels, qui plus est, il est souvent délicat de prouver que la personne est réellement touchée. Un examen médical n’est pas une valeur sûre, au regard de la simulation ou bien, de graisser la patte du Docteur.

Si les trackers Fitbit sont de qualité et donnent une bonne estimation de votre niveau d’activité, ce ne sont guère que des gadgets et non des dispositifs médicaux reconnus. Par ailleurs, quiconque s’inquiète au niveau de la fraude ne peut que douter du Fitbit (Et de toutes les autres marques s’entend). Il suffit de ne rien faire quelques heures pour  être inactif ou encore de l’accrocher au collier de votre chien pour faire croire que vous courrez le marathon les doigts dans le nez…

En conclusion, les Fitbit sont d’excellents outils pour vous encourager à avoir un mode de vie plus sain, mais de là à les utiliser au tribunal, en tant que preuve tangible… Pour l’heure, c’est encore une hérésie.

Tags :Sources :forbes
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité