Un taureau gay échappe à l’abattoir grâce au créateur des Simpson

Taureau

C'est une histoire finalement heureuse que celle de Benjy, un taureau gay irlandais. Il aura fallu toute l'énergie du co-créateur des Simpson, Sam Simon, pour que la bête échappe à un sort tragique, l'abattoir. Récit d'une aventure pas comme les autres, sur fond de réseau social et d'"amour vache".

Durant la seule semaine dernière, ils étaient plus de 300, en plus de Sam Simon, à avoir effectué une donation à la campagne Crowdfunder mise sur pied pour réunir les 5 000£ (6 250€) nécessaires pour envoyer Benjy dans le petit havre de paix où il termina sa vie.

La campagne #SaveBenjy a vu le jour sur Twitter après l’article d’un journal local, relatant l’histoire de Benjy, un Charolais – comme celui dans l’image ci-dessus – davantage porté vers ses congénères mâles que femelles et donc voué à l’abattoir. Le « Animal Rights Action Network », le « Hillside Animal Sanctuary » de Norwich et le magazine britannique TheGayUK se sont alors associés pour lancer cette campagne de levée de fonds.

Très engagé dans la protection de la vie animale, Sam Simon a entendu parler de cette histoire via la célèbre association PETA et immédiatement effectué une donation de 5 000£, il manquait alors moins de 1 000£ pour atteindre l’objectif. Benjy pourra donc couler des jours (très) heureux. « Tous les animaux ont déjà un destin horrible avec le commerce de la viande, mais tuer ce taureau parce qu’il est gay aurait été une double tragédie », a déclaré Sam Simon.

Tags :Sources :Campagne CrowdfunderVia :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Heu … « mise sur pied pour réunir les 5 000£ nécessaires » => « (il a) effectué une donation de 5 000£, il manquait alors moins de 1 000£ » … calcul/cours de primaire … 5000-5000 … gniiii … non vois pas … 1000 ? un peu moins ? … non ? ^_^

    1. Sam Simon a vu la campagne alors qu’il restait encore 1000£ à mettre, et comme il a des sous (enfin, qu’il lui en reste encore pas mal), il ne s’est pas contenté de mettre les 1000 mais carrément de faire un don de 5 000, d’ailleurs pas en passant par la campagne Crowdfunder.

  2. moralité : en 2014 si tu n’es pas gay tu peux bien aller crever tout le monde s’en fout.

    c’est exactement le message du PS depuis son élection qui a paupérisé l’ensemble de la population tout en perdant 8 mois sur le mariage gay qui n’était en fait que le cheval de Troie a peine déguisé pour amener la GPA et la marchandisation du vivant.

    le retour de bâton d’une population hétérosexuelle (+ de 95 % de la population mondiale, l’homosexualité étant une déviance, un phénomène marginal surmédiatisé et non la norme) considéré comme des sous citoyens par le mépris permanent que les gouvernements et médias leuradressent au quotidien, risque d’être super violent.

    a bon entendeur

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. quelle preuve de lucidité éclairée l’ampoule, tu portes bien ton nom mais je pense qu’avec un tel éclairage sur la vie, ton filament à du griller depuis un moment ! vive la différence, allé j’éteins la lumière !

      1. après les insultes mon cher Tim vient les coups, médites un peu là dessus toi qui dénigre autrui plutôt que d’argumenter.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. Si ca peut te rassurer il y a énormément d’homosexuels qui sont socialement mieux placés que toi et bien plus influents mais étant donné que les sans dents se complaisent à vivre comme à l’époque de l’inquisition , les « déviants  » comme tu les appelles préfèrent rester dans l’ombre .
      Je n’en dirai pas plus , question de vie privée .

  3. Je parie que les mêmes qui ont financé cette campagne n’hésiteront pas à abattre tout taureau « homophobe » (i.e. qui refusera son rond de gite au niveau venu) dans la nouvelle maison de retraite de leur protégé.

    1. Avant la négation de la nature hétérosexuelle de la reproduction humaine (« il faut sortir des archaïsmes »), quelle belle cause que la sauvegarde des animaux gays et, peut-être, leur discrimination positive par la procréation médicalement assistée : on pourra peut-être bientôt constater que « la nature aussi est gay sans le savoir  » et prendre exemple sur une nouvelle race de bovidés pour légiférer.

      1. Cela dit, s’il est déjà politiquement incorrect d’étudier le patrimoine génétique des humains en fonction de certains critères (alors que des méthodes de duplication sont en passe d’être employées sans tenir compte de l’impact à long terme), peut-être qu’on peut continuer à le faire pour les taureaux encore quelques mois.
        Si on doit légiférer davantage sur la PMA, on ferait bien de légiférer aussi sur la PMA hétéro : c’est un non-sens total de favoriser les naissances assistées dans les cas où il n’est pas prouvé, sans aucun doute, que le problème surmonté par la PMA n’ont aucun facteur génétique : ça rend petit à petit l’homme dépendant de sa médecine.

  4. Non mais c’est un Charolais, une race à viande quoi, gay ou pas ils finissent à l’abattoir parce qu’on les mange, pas parce qu’ils sont homos…
    Ça pagaie sec dans l’argumentaire là.
    Enfin bon, ce taureau a eu la chance de s’en sortir et donc vient à l’esprit la question suivante: « pourquoi protéger ce taureau plus que les autres? » Parce que s’il était passé à l’abattoir il aurait fallut gérer des associations qui auraient dénoncé le fait qu’il a été tué parce qu’il était homosexuel et par un savant sophisme auraient calqué ce fait divers sur la société actuelle?
    Les humains sont vraiment des veaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité