Un documentaire qui révèle le côté sombre de Tinder

Tinder

L'incontournable application de rencontre Tinder voit sa réputation étrillée par France 4, qui vient de lui consacrer un documentaire qui transpire le vécu.

Tinder passionne, Tinder fonctionne (du tonnerre de Dieu), parce que Tinder offre de faire des rencontres en moins de deux. Surtout si vous êtes une femme : dans ce cas, vous n’aurez aucun mal à enchaîner les rendez-vous (à moins d’habiter dans un coin paumé).

C’est cette tendance à faciliter les rencontres qui fut traitée par « Love Me Tinder », le documentaire diffusé sur France 4 un peu plus tôt dans la semaine. La drague virtuelle est toujours aussi populaire, et l’avènement des smartphones n’aura fait que renforcer son aura auprès des millions de gens à la recherche de l’âme sœur. Ou d’un plan d’un soir.

Partis chasser sur Tinder, France Ortelli (32 ans) et Thomas Bornot (41 ans) nous font part de leur conclusions dans ce documentaire passionnant, teinté d’une pointe de désillusion. Parce que la plate-forme de rencontre les facilite, plus rien n’empêche les gens de zapper les profils sélectionnés, et d’écourter les rendez-vous au feeling, quitte à passer pour des indélicats – il fait allusion à un homme qui s’est levé au bout de quelques minutes après avoir rencontré France parce qu’il a compris qu’il n’arriverait pas rapidement à ses fins ! -.

Et dans un sens, le service pousse à se dire qu’on aura toujours la possibilité de rencontrer quelqu’un d’autre si ça ne fonctionne pas avec le RDV du moment. « On devient nous même des produits » comme le précise France Ortelli. Où est l’amour ? Pas forcément sur Tinder, si l’on se fie à ce documentaire, que vous allez pouvoir (re)voir en cliquant ici.

Tags :Via :lebonbon
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Finalement on se rend compte que même avec un bon concept, le problème n’est pas le rateau car en tombant face à un libertin dont la majorité vont utiliser cette appli, c’est toujours un rateau de tomber face a quelqu’un qui ne cherche pas du serieux.
    Est-ce que les libertins, pour augmenter leur chances, se feraient passer pour sérieux ?
    C’est sans doute là que le bas blesse puisqu’on ne peut pas prouver qu’on cherche du sérieux. Toutes ces applications sont donc généralement à l’avantage des libertins. La relation à long terme etant presque devenue une utopie donc finalement les seuls à ne pas prendre de rateaux sont les libertins. L’application anti-rateau n’est donc pas prete d’exister à moins d’avoir un système de contrat sous obligation comme… le mariage. Tu cliques : hop trop tard tu es marié lol.

  2. juste une appli pour tirer un coup, faut pas s’attendre à plus.
    C’est un 3615 ulla, mais bon comme si les autres appli étaient differentes…
    Adopte un mec, juste le nom fait penser plutôt à choisi ta …
    Après les gens vont là bas soit pas désespoir soit pour se vider ( ou se remplir çà dépend ou on se trouve )
    Ceci dit jamais testé.

      1. C’est le cliché de l’annonce glauque de dernière page du TV 7 jour des années 90 que tout le monde à connu… pas de quoi jeter des pierres pour çà..

  3. C’est un peu la même chose que d’aller chercher des contacts au bar du coin, sauf qu’avec Tinder les personnes affichent leur disponibilité un peu à la manière des hindoues qui se parent du tilak, ce point rouge sur le front qui précise leur statut marital.
    Qu’après il y ait seulement contact sympa d’un moment, simple partie de jambes en l’air, ou échange de numéros de téléphone, revoyure et même mariage, dépend, comme pour les rencontres au bar du coin, des désirs et recherches de chacun…
    Pour Tinder par contre c’est l’assurance d’avoir votre (vos) photo(s) à vendre à la galaxie des marketeurs web Google-Facebook-Yahoo-Apple-Microsoft-etc , toujours en recherche d’applications qui leur permettent de compléter leurs fiches de renseignements des données personnelles de chacun…

  4. À nouveaux usages, nouveaux problèmes : ici, la rapidité de l’appli Tinder pour susciter des contacts ne fait que faciliter muflerie et indélicatesse.
    Somme toute on pouvait s’y attendre…
    Voir le sketch de Golden Moustache : https://www.youtube.com/watch?v=MM7WUO8wnA4

    Et pourtant, les sites de rencontre proposent encore des alternatives originales : Meetserious, Voyons-nous, Geek me more… Nous on en a testé plein aussi, y’en a qui sont originaux et encore tentants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité