Les portes de l’enfer s’ouvrent de nouveau en Russie !

Portes de l'Enfer

On croyait, à tort, que les portes de l'enfer avaient été définitivement détruites à Sunnydale. Mais le mal est plus résistant que jamais, et a désormais élu domicile en Russie. A nouveau !

Nous avions déjà découvert la porte d’entrée vers l’Enfer dans la ville de Mirny, une ville de la République de Sakha, qui apparemment, n’est pas venue toute seule. Une mine de potasse (terme trivial désignant plusieurs composés du potassium) située dans la région de Perm, en Russie, s’est effondrée, laissant derrière elle un gouffre gigantesque au milieu d’une ville abandonnée. Les images sont particulièrement impressionnantes et les mauvaises nouvelles ne s’arrêtent pas là… Une autre mine connectée se trouve quelques kilomètres plus loin et menace également de s’écrouler, emportant cette fois-ci maisons et habitants.

Un peu plus tôt dans la semaine, Solikamsk-2, propriété d’Uralkali, a été évacuée en raison d’un afflux soudain d’eau salée. Les responsables ont pris une excellente initiative car le sol est tellement instable qu’un gouffre conséquent de 20 à 30 mètres s’est formé. C’est là tout le problème, car Solikamsk-1 se trouve justement sous une ville habitée. A bien regarder ces clichés, il est clairement temps de mettre les voiles…

Tags :Sources :sploidrt
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. dans l’Est de la France (département du Nord et de la Moselle), des maisons ont été rasées car elles commençaient à s’effondrer à cause des mines mais ça reste très loin des trous de l’enfer

    1. Oui, dans l’est, certaines régions sont sous haute surveillance, voir quelques quartiers sont progressivement désaffectés parce que les sols ne sont pas assez stables. On parle ici de fissure dans les maisons, qui, au pire, mettent en péril la structure de l’habitation, on est loin de l’effondrement total avec un trou façon gouffre de Padirac.
      Dans le nord, à Lens, par exemple, pour creuser le sol, faut une autorisation dans certains quartiers.
      Bref, j’ai surtout l’impression que les russes ont privilégié l’interet de la mère patrie au détriment des habitants. Donc pas surprenant qu’il arrive des « bricoles »…

      1. Le problème bien souvent c’est que ces mines doivent êtres vidées en permanence de l’eau qui s’y accumule, sinon elles se détériorent et les galleries s’écroulent, et donc affaissement. Tant qu’il a des thunes pour payer la facture de pompage le risque est limité…

  2. Pas étonnant dans un pays de communiste ex-pro stalinien adorateur du marteau et de la faucille.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. L’objet qui lui est destiné se trouve place Vendôme à Paris soit une erreur de quelques milliers de kilomètres.
      On aurait pu se marrer si les deux évènements n’avaient pas raté leur rendez-vous commun…

  3. un problème qui arrive souvent quand on ne rebouche pas les mines abandonnées. année après année l’eau s’infiltre et grignote la roche, l’argile ou autres et voilà le résultat.
    sinon le phénomène peut être aussi naturel, une poche de gaz qui se vide au fil du temps, laissant une cavité proportionnelle à la taille du trou.

    ça a dû être impressionnant et même traumatisant pour les témoins de la scène, voir 5-6 terrains disparaitre d’un seul coup.. en espérant qu’il n’y ait pas eu de morts :

  4. Je suis justement de cette région. Le nord-est de la france, la Moselle plus précisément. Je passe souvent devant ces maisons fissurées, et presque effondrées si elle n’étaient consolidé.en réponse les mines ont été obligés de renflouer les galeries minières avec du sable.mais comme la superficie de ces galeries est immense, ils sont dans l impossibilité de tout comblé.mais surtout, de ce que j ‘ai pu entendre, les habitants de ces demeure n’ont toujours pas été indemnisé, apres que l affaire soit passé en jugement. Et ca c’est bien le pire dans ces histoires.

  5. Ce n’est pas ça qui a fait la grosse lumière jaune ?
    Ces trous sont fréquent depuis quelques années j’entends souvent parler de ces effondrements circulaire. Je ne sais pas si c’est nouveau ou si c’est le fait qu’avec internet on en parle un peu plus mais c’est assez mysterieux.
    Pourquoi sont-ils toujours circulaires et si bien écroulés ?
    On dirait comme un cylindre de matière qui se serait transformé.
    Et puis c’est toujours une coupe nette, pas comme les gouffres anciens dont les parois ne sont pas coupées aussi proprement.

  6. C’est incroyable: ils prennent une photo en hélico se qui doit coûter la peau du gland mais la photo est prise avec une camera offert par les 3 suisses avec une définition bâtarde de 1000×508 pixels. A moins que se soit une retouche par un « professionnel » ce qui serait assez étrange de baisser volontairement à se point la qualité de l’image. C’est donc surement les camera Russes qui sont des left-overs de 1990 pour rentrer dans le budget.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité