Voici le détecteur de fumée le plus geek et le plus beau

Détecteur de fumée NEST Protect

Le 8 mars 2015, tous les logements devront être équipés d’un détecteur de fumée. Si vous êtes locataire, votre propriétaire doit mettre votre logement en conformité avec la loi. Si vous êtes propriétaire, vous devez aussi  en installer un chez vous. Sinon, en cas d’incendie, les assurances pourraient ne pas faire leur travail. Tant qu’à y être, et si vous installiez un détecteur de fumée connecté ?

J’ai pu tester le Nest Protect : Smoke + Carbon monoxide. Il s’agit d’un détecteur de fumée et de monoxyde de carbone fabriqué par NEST, une société fondée par un ancien employé d’Apple et rachetée en début d’année par Google. Et quand on voit le NEST Protect pour la première fois, on pense immédiatement à un Mac Mini ou une Apple TV.

Je vais vous passer les efforts en packaging pour me concentrer sur le détecteur de fumée. La bonne surprise : les piles sont fournies. Dès qu’on le sort de la boîte, il est presque prêt à l’emploi. Il faut d’abord le connecter à son smartphone, le tester avant de l’installer avec les vis qui sont également fournies.

NEST protect détecteur de fumée et monoxyde de carbone

Pour interagir avec le NEST, il suffit d’appuyer sur le gros bouton rond avec écrit NEST qui se trouve sur le dessus. Et là, c’est magique. Votre détecteur de fumée parle ! Mieux encore, il vous guide ! Il vous guide dans les tests à effectuer avant de l’installer afin que vous soyez certain d’avoir un appareil qui fonctionne. Et c’est là que vous découvrez la lumière !

Même si la plupart du temps, le NEST sait se faire oublier bien attaché à son plafond, une lumière autour du bouton apparait et vous donne des informations sur l’état de fonctionnement. Ainsi, chaque soir, quand vous éteignez la lumière, votre NEST va se tester tout seul. Une lumière verte va indiquer que tout fonctionne bien, sinon il y aura une lumière jaune. Pour savoir ce qui ne va pas, vous n’avez qu’à prendre votre téléphone portable ou appuyer sur le bouton NEST.

Le NEST intègre également un mode « veilleuse ». Quand ses capteurs détectent un mouvement la nuit, le NEST va alors éclairer d’une lumière blanche votre passage.

Nest Protect détecteur de fumée et de monoxyde de carbone

L’alarme du NEST Protect est puissante et vous pouvez la tester en appuyant sur le bouton. Si vous fumez chez vous, il ne devrait pas se déclencher. Mais si la fumée devient plus dense ou si la quantité de monoxyde de carbone devient importante, la lumière  vire alors à l’orange pour vous laisser un peu de temps pour réagir en cas de fausse alerte. Et si vous n’appuyez pas sur le bouton, il vire alors au rouge et se met à sonner.

Si l’alarme se déclenche, le NEST vous envoie une alerte sur votre smartphone. Vous saurez alors de quel problème il s’agit (fumée ou monoxyde) ainsi que le lieu où se trouve le problème (fonction utile si vous avez installé plusieurs NEST Protect chez vous). De plus, le NEST peut communiquer avec les autres NEST de votre maison. Ainsi, s’il y a le feu dans le garage et que vous êtes à l’étage, le NEST Protect à l’étage sonnera également et vous dira qu’il y a de la fumée dans le garage, ce qui peut aussi vous éviter de courir vers le danger.

Alors j’achète ?

Le NEST Protect coûte 130€ (mais on le trouve à 100€ sur Internet) alors que les packs détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone coûtent 50€. Mais le NEST Protect apporte plus de sécurité qu’un détecteur de fumée classique. N’oubliez pas qu’il dispose d’un mode veilleuse, qu’il vous prévient du lieu où se trouve le problème, qu’il vous alerte sur votre portable même quand vous n’êtes pas chez vous (cette fonction peut sauver des vies), qu’il peut communiquer avec d’autres NEST Protect…

C’est à vous de décider si le NEST Protect est adapté à vos besoins, mais si vous avez le budget, c’est un détecteur de fumée dont vous serez fier… ce qui est en soi assez insolite. Et si vous hésitez, je vous recommande vivement de lire le test complet du Nest Protect : Smoke + Carbon monoxide.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. autonomie des piles? car vu la technologie embarquée j’ai des craintes sur son coût mensuel..

    et de plus si j’ai bonne mémoire, il faut un détecteur de fumée par pièce de la maison et à 100€ le détecteur, plus les piles…. ça revient plus cher que l’assurance maison et voiture réunies.

    va falloir rentabiliser.

    1. L’autonomie des piles du NEST Protect est prévue pour 5 ans. Et dès que les piles commencent à être faible. Vous êtes aussi prévenus sur votre smartphone ou par la lumière émise. Les autres détecteurs ne font pas ça, il me semble.

      Et d’après la loi, il n’est pas nécessaire d’installer des détecteurs dans toutes les pièces, un seul suffit par habitation. Il y a le lien en début d’article.

      Il s’agit ici d’un détecteur différent et plus performant que les autres… donc plus cher.

      1. la loi dit (de façon floue.. sont toujours aussi doués nos politiciens) que l’on doit installer minimum un détecteur par foyer voire plus en fonction de la taille de ce dernier.

        d’ici mars 2015, il nous est vivement recommandé d’installer un détecteur dans chaque pièce à vivre (où l’on trouve tv/radiateur/spot halogène/électroménager/climatiseur)… enfin ça ce sont les assureurs et surtout les constructeurs qui le disent.

        un seul NEST sera parfait au centre d’un studio ou dans un petit appartement si placer dans le couloir qui communique avec chaque pièce. mais dans bien des cas deux-trois seront nécessaires..

        la vie du compte en banque du geek va devenir difficile avec cette domotique devenue obligatoire ou avec d’autres qui apportent un confort de vie très appréciable ^^’

        1. Le texte (arrêté du 5 février 2013) dit ceci :
          « Dans les parties privatives des bâtiments d’habitation, au moins un détecteur de fumée normalisé est installé dans chaque logement, de préférence dans la circulation ou dégagement desservant les chambres. »

          Pour moi, en appartement, 1 seul détecteur est normalement suffisant : dans beaucoup cas, c’est le même couloir qui dessert toutes tes chambres…
          J’en mettrais plusieurs dans les cas suivants :
          – si tu vis dans un logement sur plusieurs niveaux avec des chambres à des niveaux différents (donc certains duplex ou certaines maisons)
          – si tes chambres sont desservies par des couloirs différents
          – si tu as dans ton couloir une porte, une retombée de poutre ou une imposte ou autre chose qui pourrait former un canton de fumées entre des morceaux de couloirs qui desservent les chambres (ce qui empêcherait la fumée d’arriver au détecteur)

      2. Les piles justement, quel est le format ? parce que si ce n’est pas exotique, et qu’elles tiennent environ 5ans c’est quand même bien sympa.
        Surtout avec la possibilité d’être informé quand elles sont hs.
        C’est peut être 100€ donc le double, mais si c’est fiable, « intelligent » (par exemple la fumée de clopes) c’est vraiment pas hors de prix je trouve.

        1. Sans mettre aussi cher, certains détecteurs sont recommandés par les sapeurs-pompiers de France et ont une autonomie de batterie de 10 ans! faites votre choix….

        2. Les détecteurs de fumée et monixyde stantmdards ont des piles qui durent 10 ans! Reveillez-vous les geeks. Devenez pas des nerds!

  2. si , ils sont certifiés !

    Nest Protect est conforme à toutes les normes de détection de fumée et de monoxyde de carbone suivantes :

    BS EN-14604 – Détecteurs de fumée.

    EN-50291 – Appareils électriques pour la détection de monoxyde de carbone dans les locaux à usage domestique.

    BS EN-50271:2010 – Appareils électriques de détection et de mesure des gaz combustibles, des gaz toxiques ou de l’oxygène.

    BS EN-50292 – Appareils électriques pour la détection de monoxyde de carbone dans les locaux à usage domestique.

    1. oui mais aucun ne te préviens sur ton smartphone qu’un incendie a lieu chez toi, de plus, il faut aussi veilleuse et a un desing bcp plus jolie que ses confrères.

      1. Me prévenir qu’il y a un incendie chez moi … Si je ne suis chez moi le temps que j’arrive ma maison flambe et les voisins appellent les pompiers .
        C’est sûr que si on vit dans une cahute à pétaouchnok coupé du monde ça a son utilité , enfin bon , faut voir , car le temps d’arrivée sur place , le feu aura bien entamée l’intérieur .

  3. Etant moi même un des installateurs agrée Nest pour les bouches du rhones, et connaissant très bien la gamme Nest, il proposent aussi bien en thermostat qu’en détecteur de fumée /co2 les produits les plus haut de gammes de leur catégories respectives.

    De plus le DAAF Nest couplé au thermostat, et en cas de danger, coupe automatiquement la chaudière du logement, il dis à intelligible voix quel est le risque, propose un système de détecteur avec veilleuse pour la nuit , et j’en passe… Bref il n a pas d équivalent pour le moment, et le prix s’en ressent…

    1. Vous proposez des détecteurs de CO2 ?!!! Il doit tout le temps déclencher ton détecteur !!!
      Sérieusement, merci de ne pas confondre CO et CO2, ça n’est pas pareil…

      1. Monoxyde de carbone = CO

        Erreur de frappe désolé

        Et calmes toi c’est juste un commentaire , pas la réécriture de la constitution…

        1. Bonjour
          Je suis pro en travaux de rénovation , je cherche ou acheter le nest pour le proposer a mes clients , avez vous des adresses et des contacts ? Merci

  4. Bonjour,
    possesseur du NEST depuis mars 2014 (version US), j’en suis très satisfait, je n’ai pas encore changé les piles pour le moment, il existe aussi une version filaire sur secteur. Je ne sais pas si c’est en vente en France, le paramétrage et facile et se gère aisement sur tablette ou smart. Ils sont désactivés récement la fonction wave, qui permettait de désactiver le détecteur quand il détecté de la fumé (cercle orange) par un simple geste de la main à la place d’appuyer sur le bouton central

    Le + : c’est qu’il vous avertit avant de sonner pour vous laisser le temps d’agir si besoin (voyant orange pour l’alerte puis rouge pour la sonnerie) avec réception de notification, design, vielleuse

    Le – : Un peu sensisble sur la fumée parfois. mais bon c’est que des avertissements qui peuvent s’éteindre.

  5. Il faut reconnaître que le principe de te contacter sur ton mobile et intéressant mais le prix risque de repousser une large clientèle. Sans parler des bailleurs sociaux qui ne vont certainement pas équiper l’ensemble de leur logements avec de tels DAAF.

    1. D’un autre coté, est-ce que les gens qui ont des moyens réduits ont un smartphone pour se faire prévenir de prolème dans leur logement ?
      La seule vraie feature essentielle, c’est la sirène. Le reste, c’est plus annexe.

  6. un peu cher tout de même.
    Chez moi, c’est 2 détecteurs (chambres sur 2 niveaux), ce qui amène le prix vers les 200-260€.
    Pour quasiment prix, vous avez une box domotique (type homewizard), complété avec 2 détecteurs de fumée (18€ le pack de deux chez amazon) qui vous donne le même niveau de fonctionnalité (à part la veilleuse); et qui est en plus extensible avec d’autres produits (commande d’interrupteur, détecteurs divers, camera IP type FOSCAM, volets roulants, etc etc).
    Franchement, Nest fait des trucs sympa, mais le rapport prix/fonctionnalités, faudrait peut-etre revoir tout ça…

    (Petit hors sujet )
    Là, c’est pas les plus « geeks » que ça va ravir, mais les plus technophiles. Y’a rien de « geek » dans le fait de mettre 2 piles dans un boitier et 2 vis dans le mur ou appuyer sur une appli smartphone.
    Les geeks sont des gens spécialisés et pointus dans un domaine technique précis. Alors ça fait peut-être cool de dire qu’on est « geek », mais c’est pas parce qu’on s’est payé le dernier smartphone à la mode qu’on l’est…
    (fin du hors sujet – Mais ça m’énerve que tout le monde se dise « geek », genre « j’ai fait cuire un steak, alors je suis boucher » – )

  7. Ici au Canada la loi oblige un détecteur de fumée par étage et les piles doivent être changé 2 fois par année au moment du changement d’heure.

    Par contre je m’interroge, la fumée monte ok je mets le NEST au plafons mais le monoxide de carbone est plus lourd que l’air on a le temps de mourir avant qu’il monte au plafond non?

    1. Plus lourd que le dioxyde de carbone, mais l’air, c’est essentiellement de l’azote (N²) et de l’oxygène (O²).
      En ordre de poids (du moins lourd au plus lourd, tu as : C<N<O (ils se suivent)
      En terme de masse atomique, c'est 12, 14 et 16 (environ)
      donc CO : ~28, N² : ~28 et O² :~32
      Dans les faits, le CO serait donc en mélange égal avec l'azote, sous réserve qu'on les laisse se mélanger sans intervention extérieure (genre laisser reposer en bocal clos). Donc on devrait le retrouver aussi bien en bas qu'en haut. (d'autant qu'on parle ici de gaz, cad d'un fluide qui s'agite beaucoup à température ambiante)
      Cependant, comme ce que l'on cherche à repérer, ce sont des gaz issus de combustion plus ou moins imparfaites, ce sont donc des gaz qui sont plus chauds que l'air ambiant, qui auront donc tendance à se trouver plus haut que l'air "normal".

  8. j’étais partie pour acheter ce détecteur, mais le vendeur m’a dit qu’il y avait un problème d’homologation et de conformité avec les assurances car la norme impose une installation à 30cm maximum du plafond pour le détecteur de fumée et 1.2m max du sol pour le détecteur de CO, donc l’installation ne peut pas être compatible pour les 2….
    Peut-être est-ce l’explication de l’exclusivité de NEST sur les détecteurs CO+fumée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité