27 fois plus de bactéries avec les sèches-mains à air pulsé

Sèche-main

Si vous aviez déjà eu la vague impression que les sèches-mains des toilettes publiques se contentaient de pulvériser seulement quelques bactéries dans l'air, alors vous devriez regarder cette photo.

Un trio de scientifiques s’est attelé à tester les sèche-mains et leur façon de propulser les bactéries, les résultats sont assez consternants. L’expérience en elle-même était assez simpliste, des bénévoles ont eu pour mission de se laver les mains après les avoir salies de peinture. Trois moyens étaient à leur disposition, des serviettes en papier, un sèche-mains à air chaud et un sèche-mains à air pulsé.

L’image que vous pouvez voir ci-dessous n’est pas un Jackson Pollock, mais l’oeuvre d’un sèche-mains à air chaud. Voilà qui permet de parfaitement visualiser la façon dont les gouttelettes sont dispersées et surtout, les bactéries qui les accompagnent.

séchoir

Par ailleurs, ils ont enduit les mains des cobayes de bactéries lactobacilles afin de simuler des mains mal lavées pour ensuite analyser des échantillons d’air ambiant ! Verdict ? Les séchoirs à air pulsé sont évidemment les pires, ceux à air chaud s’en sortent un tantinet mieux. Quant aux serviettes en papier, elles emprisonnent les bactéries qui ne sont donc pas relâchées dans l’air. En comparaison, utiliser un séchoir à air pulsé conduit à libérer 27 fois plus de bactéries qu’avec une bonne vieille serviette en papier…

Tout ceci serait sans doute de moindre importance si nos mains étaient propres au moment de les sécher. Toutefois, dans le doute, mieux vaut opter pour le papier !

Tags :Sources :sciencedirectnymag
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je comprends mieux pourquoi il y a autant de gens qui ne se lavent pas les mains après la [petite ou grosse, de toute façon apparement pour eux c’est pareil] commission…

  2. Dyson est une marque géniale qui a réussi à vendre des aspirateurs ultra bruyant et moins puissant que ceux avec sacs, ces très sales sacs qui font tellement 20eme siècle et aussi ce merveilleux sèche main qui pulvérise sur votre visage et vos poumons le caca de vos collègues. Je ne parlerai pas de leur ventilateur, lowcost à 300 euros. Ahhh joie du marketing !

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. « N’en déplaise aux « antisac », toujours plus nombreux, nos tests prouvent année après année que les modèles classiques aspirent mieux. Et ce, quel que soit le type de sol sur lequel ils s’escriment (carrelage, moquette, parquet) ou de saleté qu’ils doivent affronter (miettes, poussières, poils d’animaux…). Ils sont aussi plus hygiéniques. En effet, une fois plein, un sac – qui s’obstrue lors du retrait – a juste à être jeté, alors qu’un réservoir a besoin d’être nettoyé, ce qui expose l’utilisateur à respirer de la poussière. Un argument auquel les allergiques seront sûrement sensibles… Et, si à raison de 15 euros de sacs de rechange par an, les aspirateurs traditionnels peuvent sembler plus chers à l’usage, en réalité leur principal défaut se trouve ailleurs. Il réside dans la multitude des références de sacs disponibles. Alors, notez bien celle de votre modèle dans votre agenda ; au moment de renouveler votre stock, vous vous épargnerez le doute qui étreint tout consommateur face aux linéaires… »

        http://www.quechoisir.org/equipement-de-la-maison/electromenager/petit-electromenager-ustensile/guide-d-achat-aspirateurs-bien-choisir-son-aspirateur

  3. Pour info, c’est avec les seches mains traditionnels (celui avec le sang dans l’article)
    mais PAS avec ceux utilisés pour la couverture de votre article

  4. Article et expérience aussi inutiles que stupides je trouve.
    Quand on se sèche les mains, c’est justement qu’on s’est lavé les mains et débarrassé des bactéries « dangereuses ». Alors à quoi ça sert de simuler la projection de bactéries à partir de ces sèches mains, si on a pas de bactéries ?

  5. Mais le papier tue les arbres…
    Quand je vois au bureau les poubelles remplies de kilos papier (nous avons des séchoirs à papier), ça fait mal au coeur.

    1. Le papier est recyclé et les arbres replantés. L’électricité nécessaire au sèche main est beaucoup plus nuisible: déchets nucléaires dont personne ne veut près de chez soi, électricité produite par le gaz ou le charbon. Au final, la filière papier si elle est maitrisée (recyclage, pas d’agents blanchissant) est plus respectueuse de l’environnement que l’électricité.

  6. Pour répondre à Hydrome « Ils sont aussi plus hygiéniques (les aspirateur) heu oui et non. En réalité les modèles vendus sont proposés avec des filtre HEPA. Neuf ils sont plus hygiéniques. Mais si vous ne les changez pas alors le filtre HEPA ne sert plus a rien donc plus hygiéniques. plus d’info ici comment choisir un aspirateur

  7. Moi je ne les sèche pas, je fais des moulinets rapides avec mes bras puis j’attend que mes mains sèchent toutes seules. On a l’air d’un con mais c’est éconologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité