Et si le Parlement européen faisait scinder Google…

Google

Aussi utile puisse être Google, nombreux sont ceux à voir d'un mauvais œil la mainmise qu'a le géant de l'Internet sur nos données. Et les hautes instances partagent aussi pour la plupart ce constat. En Europe, un projet de motion envisage de séparer les moteurs de recherche des autres services sur Internet. Sans le nommer, Google est le premier visé.

Limiter la domination de la firme de Mountain View, voilà un vieux projet de l’Europe. Aujourd’hui, le Parlement européen opte pour l’approche la plus extrême qui soit, en appeler à la Commission – puisqu’il n’a pas l’autorité d’imposer pareille scission de sociétés -, en lui demandant d’envisager une séparation pure et simple des moteurs de recherche des autres services sur Internet. Cela aurait comme mérite d’établir des règles « équitables » entre les services.

Et s’il ne le cite pas précisément, ce projet de motion vise clairement Google, avec sa part de marché estimée à 90% en Europe, une position qui inquiète les régulateurs européens. La commissaire européenne à la Concurrence a ainsi déclaré vouloir prendre encore du temps pour décider de la prochaine étape de cette enquête qui court depuis maintenant plus de quatre ans. À suivre !

Tags :Via :La Tribune
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je ne comprends pas très bien la partie qui parle de la séparation de google des autres services du net, mais pour moi ce combat est futile Google est aujourd’hui ,pour ainsi dire, l’autorité d’Internet ne pas se « plier » a ses règles est synonyme de ne pas exister sur le net

    1. Ah oui ?
      Je n’existe pas alors.
      Tout le monde ne gagne pas de l’argent avec internet, ce doit moins de 1% des internautes.
      Il existe d’autres moteurs, d’autres boites mail, d’autres maps, d’autres navigateurs aussi puissants. La seule chose exclusive pour le moment c’est peut etre street view. Car ils ont été assez fou pour etre les seuls à le faire. Ils ont aussi scanné des livres à gogo mais la concurrence l’ont suivi dans cette folie.
      Quant à Youtbe, bien qu’il existe des alternatives pour la video, il faut de gros moyens pour faire tourner des serveurs de HD et il sera difficile de détroner le colosse et son systeme de visionnage et creation par la pub.
      C’est devenu leur base principale, et rien qu’avec ça ils ne sont pas prets de couler.
      Mais les autres applications restent sujettes à la concurrence. Y compris Android.
      Ils seront aussi certainement plus tard l’un des premiers à modéliser le monde en 3D puisque les scanners fonctionneneront par avion ou sattelite il faut aussi de gros moyens. Mais une fois que le matos sera à prix resonnable, des geek feront des alternative grâce aux drônes.

      Ce qui est bien avec ggl, c’est qu’ils sont riches et osent faire des trucs délirants voir utopiques. Mais il est vrai que leur gigantisme fait peur.

  2. @beer, si tu ne comprends pas, le mieux reste que tu t’abstienne, ça t’evitera de dire qu’il serait legitime qu’une entreprise avec des fonds privés puisse n’avoir ne serait ce qu’une once d’autorité sur l’espace, faut il le rappeller, de neutralité et de libertés qu’est internet.
    Quand on laisse le droit de vote à des gens comme ça, faut pas s’etonner que les politicards en profitent.

    1. Je pense que ce qu’il veut dire c’est que c’est trop tard, google est bien trop gros pour que l’europe puisse la faire plier. Et le mieux c’est quand meme de laissé le choix à l’utilisateur, et ci celui-ci veut passer par un moteur de recherche alternatif qui ne regroupe aucun autre service, libre à lui d’aller sur duckduckgo ou autres.

      Perso je n’ai pas envie qu’une commission européenne oblige google à des-unifier ses services, ils me conviennent très bien comme ça

      1. C’est trop tard ?? Google à a peine 15 ans et c’est trop tard ? Grâce à internet des gens comme Mark Zuckerberg ont pu devenir multimilliardaires en moins de 10 ans et c’est trop tard ??

        L’âge d’internet ne fait que commencer, tout reste encore à faire !!

        1. Trop tard ou tout simplement pas possible. Internet est mondiale, l’europe ne peut pas faire plier et scinder un groupe multinational. Les européens ont du mal à comprendre qu’ils ne maîtrisent pas internet, le réseau est très largement dominé par la nation qui l’a crée. Seul la chine ou la russie ont réussi à créer de réels concurrents pour leur propre marchés, les européens sont complètement à la masse, si il veulent faire quelque chose c’est en créant des alternatives pas en proposant des résolutions à la con dans leurs hémicycles à la con.

  3. Je ne sais pas pourquoi ils perdent leur temps (et notre argent) sur cette affaire… si les gens veulent utiliser d’autres logiciels que ceux de Google, rien ne les interdit! Par exemple, bon nombre d’entre nous ont des boites mail venant de concurrents à google.
    Et pour ceux qui utilisent les services de Google tels que Agenda, Traduction, etc; le fait que Google soit scindé en deux ne les fera pas changer de programme puisqu’ils y sont habitués

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité