Seraient-ce les véhicules autonomes du futur ?

Design voiture autonome

S'il ne fait aujourd'hui quasiment plus aucun doute que les voitures autonomes remplaceront un jour nos véhicules actuels, la question du design est encore entière. Que faire de toutes ces fonctions dont nous n'aurons plus besoin ? À quoi ressembleront les véhicules du futur ?

Le cabinet de design IDEO s’est posé cette importante question et livre aujourd’hui sa vision de la chose. Voici donc trois concepts, tous trois servant des buts bien distincts et arborant de fait des allures bien différentes. Pourquoi trois ? Parce qu’il y aura, selon IDEO, les voitures autonomes – évidemment -, mais aussi les véhicules de livraison autonomes et les véhicules-bureaux autonomes.

Design voiture autonome

Voitures autonomes

Si nous luttons aujourd’hui contre cette exécrable relation que nous avons avec nos voitures et les infrastructures en place, de nouvelles capacités et une meilleure utilisation des ressources existantes arriveront bientôt. Les transports quotidiens s’amélioreront pour que nous puissions en faire davantage, faisant paraître ce qui est lent rapide.

Design voiture autonome

Véhicules de livraison autonomes

Si on regarde dans le futur, nous voyons des engins de livraison autonomes – nous les appelons nos mules du XXIème siècle -, capable de livrer un jean comme un repas chaud et ce quasiment instantanément. Une fois la notification reçue que « Cody » est arrivé, il suffit de descendre sur le trottoir, de s’identifier avec un scan biométrique et de récupérer son colis. Pas besoin de pourboire.

Design voiture autonome

Bureaux mobiles autonomes

Puisque la confiance envers les moyens de transport autonomes s’installe, on assiste à une troisième vague d’innovation. Et celle-ci offrira des trajets inverses, les espaces de travail se rapprocheront de là où les gens habitent, ce ne sont plus les gens qui iront dans des endroits prévus à cet effet.

Selon IDEO, ces trois concepts sont tout à fait envisageables. D’après vous, est-ce à cela que ressemblera le transport urbain du futur ?

Tags :Sources :Site OfficielVia :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. d’après les humains non, mais d’après les voitures oui.
      En effet jusque là les voitures étaient obligées d’utiliser un pilote humain pour se déplacer. En devenant autonomes, elles s’affranchissent de ce support animal.

  1. On est plus de 7 milliards sur cette planète, soit plus de 2 fois trop, arrêtez donc de vouloir sans cesse sauver des vie. Les morts sur la route c’est comme les pandémie, ça régule.

      1. Ma foi, si tu veux que tes enfants et petits enfants crèvent de faim et de soif plus tard parce qu’on sera bien trop pour pouvoir nourrir tout le monde, cautionne donc la croissance exponentielle de l’espèce humaine.

        C’est peut être horrible ce que je dis, mais il faut mettre en place une politique de limitation des naissances. On vit de plus en plus vieux et on consomme de plus en plus. Personnellement, je ne suis pas prêt à sacrifier mon mode de vie et retourner au moyen âge sous prétexte qu’on est trop sur cette planète et qu’il faut donc se rationner.

        Je ne parle pas de sacrifier des vies, mais de laisser faire la sélection naturelle, la nature et limiter l’augmentation de la population (soit des gens qui n’existent pas encore !).

        1. Ouai enfin mourir à cause d’un ivrogne au volant qui provoque un accident, j’appelle pas ça forcément de la sélection naturelle.

          Et puis cela fait bien longtemps que l’homme ne se limite pas à son environnement, il s’adapte en premier lieu à celui-ci, puis le refaçonne. Donc l’histoire du on est trop sur terre, si l’Homme veut le régler, il le fera, sans liquider tout le monde. On a un cerveau développé, faut juste s’en servir.

          Bref c’est sur que c’est facile de dire derrière son écran au chaud qu’il faut laisser mourir les autres car sinon on risquerais de perdre son petit confort… C’est triste de voir la bêtise humaine et les limitations de certains..

        2. Faux et usage de faux, on produit déjà assez de nourriture végétale, (uniquement végétale) pour nourrir 9 MILLIARDS de personnes. Seulement, toute cette nourriture est gâchée par les éleveurs et la production de viande en masse. S’il y a un problème, c’est la mauvaise répartition des denrées dans le monde, et surtout la surproduction et consommation de viande, sans quoi nous pourrions nourrir plus de 25 milliards de personnes (si on remplace les terrains bovins par des champs).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité