Encyclopaedia Universalis est en faillite !

Encyclopaedia Universalis

Si certains medias papier parviennent à tirer leur épingle du jeu, d'autres font malheureusement les frais d'une concurrence numérique omniprésente. La société qui édite la très célèbre Encyclopaedia Universalis, par exemple, est en faillite, et son futur s'annonce plutôt sombre.

Depuis le 30 octobre dernier, l’entreprise qui emploie tout de même 45 salariés est en redressement judiciaire et ce, jusqu’au 24 mars. Six mois, donc, pour tenter de corriger le tir, soit en se restructurant, soit en attirant de nouveaux actionnaires.

Encyclopædia Universalis, c’est pourtant un premier volume paru en France en 1968, un virage tout numérique en 2012 après 46 ans de publication et plus de 700 000 collections vendues. Depuis cette date, elle s’achetait en ligne sur abonnement, en DVD ou CD-ROM.

Malheureusement, l’avenir semble très incertain pour l’éditeur. Sa maison mère, Britannica, a elle aussi fort à faire face à Wikipédia, par exemple, qui devrait atteindre le milliard d’utilisateurs en 2015. Espérons que la société parvienne à commercialiser davantage son encyclopédie auprès des collèges et lycées en élargissant le partenariat noué en 1999 avec le ministère de l’Éducation nationale.

Pour autant, selon l’administratrice judiciaire, Isabelle Didier, « Il n’est pas question de liquider la société », Universalis a « une marque forte, une base documentaire de qualité, des clients. Cette procédure peut constituer un bon outil pour réussir la transformation nécessaire ». À suivre !

Tags :Via :La Tribune
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Le virage numérique était déjà une première réponse à leur faillite. Le pire c’est que le responsable de leur faillite est médiocre et également dans la tourmente financière (wikipedia)

  1. « un virage tout numérique en 2012 après 46 ans de publication et plus de 700 000 collections vendues. »

    Oui tout est dit : en 2012 ils etaient déjà dans les paquerettes.

    1. D’après d’autres articles mieux documentés, Encyclopaedia Universalis a édité son premier CD-Rom en 1995 et mis sa version numérique en ligne dès 1999 (deux ans avant l’apparition des premiers articles de Wikipédia en français).
      Le virage tout numérique en 2012 signifie donc l’abandon des éditions papiers en 2012 pour ne garder que la version numérique qui existait déjà depuis longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité