Pour le PDG de Netflix, la télévision traditionnelle sera morte et enterrée dans 16 ans

TV

Après Tim Cook, c'est au tour de Reed Hastings, le PDG de Netflix, de prédire la mort de la télévision traditionnelle, telle qu'on la connaît (et qu'on la consomme) actuellement.

La télévision actuelle, avec ses grilles de programmes, ses émissions et films imposés à heures fixes, n’aurait même plus 20 ans à vivre selon Hastings. The Hollywood Reporter, qui l’a croisé lors d’un évènement organisé à Mexico City, rapporte ses propos :

« La télévision « broadcast » devrait durer jusqu’en 2030. […] la télévision est un peu comme le cheval qui était acceptable jusqu’à ce qu’on ait la voiture. »

Hastings est de ceux qui prédisent la mort de la télévision traditionnelle depuis des années. Déjà, en avril 2013, un document de 11 pages laissait poindre cette prédiction du PDG, qui tablait sur l’arrivée d’un monde sans pack de chaînes payantes, et dans lequel la télévision classique serait remplacée par la télévision par Internet. Depuis la publication de ce document, le trio HBO, Showtime et CBS – des chaînes d’ampleur aux États-Unis – ont tous fait le pari d’une application mobile proposant leurs programmes à la demande.

On pourrait prendre le PDG de Netflix pour un fou, si seulement Cisco Systems n’avait pas interrogé 50 experts en télévision en 2011, qui prédisaient exactement la même destinée à la télévision traditionnelle : sa mort d’ici à 2030 ! Qu’en pensez-vous ?

Tags :Via :digitaltrends
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Il faut vivre dans les grandes villes pour avoir la fibre. Pourquoi un opérateur devrait payer des millions juste pour trois-quatre charlots des campagnes?

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  1. Pouvoir regarder ce qu’on veut quand on veut (sauf les news et les match en direct … hein) est une demande pas très utopique de la part des téléspectateurs. Le service s’adapte aux envies/programme de chacun et pas l’inverse. Au rythme ou vont les choses : full TVonDemand avant 2025 !

  2. Vous oubliez qu’en 2030, un habitant sur trois serait âgé de 60 ans ou plus…. donc l’argent sera la. la pub sera là. La télé va évoluer et se mixer au net, mais certainement pas disparaître d’ici 15 ans. On avait droit au même discours sur la 3D relief il y a 5 ans….

  3. Je viens de m’abonner à Canal Plus… Et mis à part quelques matchs de foot que je regarde en direct, je ne regarde que Canal à la demande ! Tout simplement parce que c’est devenu archaïque de se mettre en famille devant la télé à telle heure en attendant le début d’un film, ou pire, d’attendre chaque semaine, même jour même heure, la diffusion de sa série préférée. Canal à la demande, Netflix et tous ces services sont évidemment l’avenir de la télé, mais jusqu’à preuve du contraire, il y aura toujours des écrans et des retransmissions en direct, au moins d’événements sportifs…

  4. Encore un tocard qui essaie de se la jouer visionnaire.
    Tout ça pour qu’on paye 30€ de plus par-ci pour du sport, 30€ de plus par là pour des séries et 30€ ailleurs pour des films. A part essayer de faire peur vendre sa camelote, j’y crois pas un instant. La télé évoluera mais ne s’éteindra pas…

  5. Faire disparaître la télévision !!??
    Mais comment vont ils continuer à manipuler les masses??
    Non la télévision ne disparaîtra pas, elle va évoluer… pour mieux nous isoler.

    1. On joue sur les mots: ce n’est pas la télé, ni les programmes qui vont disparaitre, mais simplement le flux continu d’émissions tel que nous le connaissons.

      Il y aura toujours des programmes, des émissions, des chaines, de l’actu (qui existera toujours en flux continu, puisque par définition elle ne saurait être différée), seul le support, les services et l’interactivité évoluera. La télé n’est qu’un contenant qui ne change rien à la création d’un contenu.
      Et pour reprendre l’analogie du cheval, lui comme la voiture ont la même fonction: aller d’un point A à un point B, ici c’est le voyage et la destination qui sont importants, pas le véhicule. La télé, c’est pareil.

  6. Et la radio ne devait-t-elle pas mourir il y a 20 ans ?

    Que les audiences baissent et que la télé évolue je n’en doute pas, en revanche qu’elle meurt dans un délai aussi cours, j’ai beaucoup de mal à l’imaginer.

  7. Il a raison, ca fait 15 ans que je sais que ca se passera comme ça avant même que Netflix existe.
    D’ici la on aura tous plus ou moins une connexion convenable même en pleine campagne.
    Il y aura encore des événements en direct mais on passera par de la SVOD streaming live.
    Apres donné une année specifique de 16 ans précisement c’est un peu gros mais ca arrivera. La nouvelle génération consomme déjà différemment la tv

  8. IL prend trop ses rêves pour de la réalité. La moitié des contenus sont produits grâce à la télé et grâce aux financements obtenus par la pub. L’internet n’est qu’un support supplémentaire qui apportera des avantages supplémentaires mais pas la suppression de la télé directement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité