Les villes sous-marines, réalité en 2030 ?

Ville sous-marine

Pour résoudre la délicate situation de la surpopulation dans certaines régions du monde, toutes les idées sont bonnes à prendre. Si la superficie du Japon est restreinte, le pays offre de nombreuses possibilités avec la mer. Une entreprise de construction a d'ailleurs un concept de ville sous-marine qui pourrait voir le jour dès 2030.

Shimizu Corporation est persuadé que sa ville sous-marine pourrait devenir réalité dès 2030. Baptisée « Spirale de l’Océan », cette ville aurait la forme d’une dôme flottant, lequel renfermerait magasins, logements et hôtels. En cas de mauvais temps, le dôme pourrait plonger sous la surface pour se protéger.

Sous le dôme principale, un structure hélicoïdale de 15 km construite grâce à des imprimantes 3D industrielles et des composants en résine. Jusqu’aux niveaux les plus bas, cette spirale servira d’« usine de la terre » pour produire les ressources nécessaires. Des micro-organismes pourraient être utilisés pour transformer le dioxyde de carbone en méthane, les variations de température de l’eau pourraient servir à produire de l’énergie et la pression pourrait transformer l’eau de mer en eau potable.

Si tout se déroule selon le planning établi, la Shimizu Corporation pourrait commencer à travailler sur le projet en 2025 et l’achever en 2030. Coût total de cette ville sous-marine, 20 milliards d’euros.

Ville sous-marine Ville sous-marine Ville sous-marine

Tags :Via :Huh Magazine
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. le simple fait qu’ils illustrent leur bouzin avec des dauphins et des baleines montre à quel point leur projet est une vaste blague : en 2030 les japonais auront terminé de bouffer tout ce qui vit dans l’océan, et stérilisé le reste grâce à la radioactivité.

  2. Je rigole! rien qu’en lisant « un structure hélicoïdale de 15 km construite grâce à des imprimantes 3D industrielles » Shimizu Corporation a perdu toute crédibilité à mes yeux:

    Elle surf sur la mode de l’imprimante 3D sans savoir ce que c’est; L’impression 3D c’est bien pour la fabrication de pièces en petite séries dès lors, il est plus interessante et rentable de passer par d’autre procédé de fabrication dès que le nombre de pièces est important.

    ,

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Il existe aujourd’hui des imprimantes 3D permettant de fabriquer de grosses pièces, et on peut très bien concevoir des imprimantes permettant d’imprimer des structures de plusieurs mètres, rien ne l’empêche.

    2. Ils impriment bien des maisons en beton en Chine.. Alors pourquoi pas avec d’autre materieux plus resistant et plus souple ?

      L’impression 3d n’en est qu’as ses debut :)

    3. Pour information, l’impression 3D est intéressante pour le cas que tu as cité, pour les prototype aussi, mais également pour des pièces industrielle conséquente qui n’ont pas la vocation d’être réalisé en série, la NASA, ITER etc… utilise ce type de technologie.

      De nos jour l’impression 3D n’est plus un simple outils de pré conception / maquettage, ca va bien plus loin en termes de possibilités (matériaux, concave, jointure etc…)

    4. Je suis tout ok avec vous:
      Les maisons: elles sont unique ou presque, selon le choix de l’emmenagement, la souplesse d’utilisation d’une imprimante est alors super utile
      Je n’ai jamais parlé de dimension de pièces, oui on peut imaginer des imprimante géante pour des pièces tout autant géante, je suis tout à fait d’accord
      Je n’ai non plus pas parlé de prototype ou de maquettage mais de petite séries, j’en use dans le cadre de mon boulot.

      Je suis donc bien conscient de ce que vous dites, les matériaux utilisés, le process (couche par couche, fil, frittage, ..) plein de chose sont encore à venir dans ce procédé mais je reste persuadé que ce n’est pas la solution pour de le construction de pièce de séries (des pi?ece identiques), le rapport cadence, cout, investissement… ne me parait pas encore pertinent ( le moulage par exemple est super efficace selon ces critères)

  3. Pour un Center Park c’est une chose, pour une ville … Le temps qu’une population accepte l’idée d’aller y poser ses valises, l’humanité aura peut-être colonisé deux ou trois planètes …

  4. 15km de hauteur? impossible le max c’est 11km de profondeur… et. comment faire avec les plaques tectonique qui bouges sans cesse? et comment faire pour la lumière à des kilomètres de la surface?

    1. C’est 15 km déplié, le but n’est pas d’habiter la structure Hélicoïdale, ni d’ancrer la bulle au sol, mais de produire des ressources.

  5. Si cela arrive, la science fiction est proche,
    à quand le code barre comme pièce d’identité (ou de permis de conduire) pour tous, la pensée unique, etc..etc..
    Après avoir abîmé la surface de la terre, c’est maintenant au tour des océans.
    L’homme est le plus gros prédateur sur
    terre.!

  6. Il est plus facile d’aller habiter sur la Lune que sous les océans.
    Sel et corrosion, pression, manque de lumière, rendent ces jolis concepts inapplicables dans la réalité. Et quel touriste sera assez fou pour prendre une chambre à 15km sous les eaux ?

    J’adore les dates et le prix. N’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité