L’offre légale de BD numérique est-elle moins bonne que l’offre pirate ?

BD numérique

Cela fait quelque temps maintenant que nos livres se sont invités sur nos appareils numériques. Et la lecture passe aussi par la BD - classique, comics, manga, etc -. L'offre légale de BD numérique existe bel et bien, mais si on la compare avec ce qu'offrent les pirates, on ne peut qu'être embarrassé.

BDZ Mag – le site à l’origine de l’opération Pirate Ta BD proposant aux créateurs une diffusion gratuite, avec leur accord- a tenu à comparer une offre légale, celle d’izneo en l’occurrence, à ce que l’on peut trouver sur les plates-formes pirates. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est vraiment pas rose : « Ce qui serait acceptable pour une diffusion gratuite est inacceptable compte tenu du prix proposé, tant pour la location que pour la vente.« 

Il faut dire que si l’on scrute les scans proposés – et l’inventaire a été fait dans les règles, « la quasi totalité des nouveautés du mois dernier » -, on se compte que les erreurs sont nombreuses : pages manquantes pour des séries complètes ou des intégrales, textes pixélisés, effets de flou – particulièrement prononcé d’ailleurs sur les manga -.

BD numérique

De nombreuses quatrièmes de couvertures manquent également à l’appel – probablement la faute au logiciel qui se base uniquement sur des standards et est incapable de prendre en charge davantage de pages -. Résultat des courses, certains albums sont même impossibles à lire.

Ce contrôle qualité qui paraît bien laxiste chez izneo est bel et bien renforcé chez des services comme AVE COMICS : images d’environ 1 500 pixels de large, rendu des couleurs sympathique. comiXology fait même mieux en qualité, tout en assurant un débit impressionnant.

BD numérique

Alors certes, izneo est agréable à utiliser, son site notamment est très bien conçu, mais « il a un contrôle de qualité qui n’est pas au rendez-vous et c’est dommage ». La conclusion de cette comparaison de BDZ Mag va plus loin : « Allons-nous vers une dégradation de qualité liée au numérique ? Nous en avons bien peur. » En cause, le mode de consommation en lui-même. Sur tablette ou smartphone, l’utilisateur ne recherche que quelque chose de lisible, et pourtant, les éditeurs ont les fichiers HD…

Sur les réseaux pirates, par contre, on peut trouver quantité de fichiers HD d’une qualité égale et souvent supérieure à l’offre légale !

Tags :Via :ActuaLitté
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité