Le vote électronique de l’UMP victime de cyber-attaques, le parti porte plainte

Le piratage et Hollywood, toute une histoire

Si le vote électronique est malheureusement si peu implanté, c'est que le risque de cyberattaque - et par extension de trucage - est grand. Ce week-end, les membres de l'UMP élisent leur président, via un site Internet spécialement prévu pour l'occasion. Et comme c'était à prévoir, le site a été victime de plusieurs attaques.

Hier soir, la Haute autorité de l’Union (HALU) a constaté « une attaque extérieure » visant précisément le scrutin, des attaques DDOS de grande envergure. Pour autant, « il s’agit de l’un des risques anticipés et les dispositions prévues ont été mises en œuvre ». Résultat des courses, quelques ralentissements pour accéder audit site mais ce matin, plus « aucune attaque ou anomalie significative » n’était à déplorer.

L’UMP a évidemment déposé une plainte « cette nuit auprès du commissariat du XVe arrondissement. Et les services de police en charge des cyber-attaques enquêtent déjà (…) » mais malgré un manque de sécurité évident de la part des prestataires techniques – comme remarqués par Reflets.info -, il semblerait que le vote en lui-même n’ait pas été touché. Selon le secrétaire général de l’UMP, « il y a eu un ralentissement, il y a des gens, moi le premier, qui n’ont pas pu voter hier soir, mais c’est rentré dans l’ordre. » Le résultat du vote, attendu ce soir, ne devrait donc pas être remis en question.

Tags :Via :Next Inpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « que le site n’est pas été touché »… niveau CM2.
    Ca me rapelle un article l’autre jour où morgan parlait de lui comme êtant un journaliste, celle ci etait deja pas mal dans son genre, mais se reactualise et devient à chaque fois un peu plus drole, ou triste pour le journalisme, c’est selon.

    1. Ça* rappelle* étant* celle-ci* était* déjà* réactualise* drôle*
      Ça n’excuse pas les fautes commises dans l’article, mais lorsqu’on cherche à faire la morale à quelqu’un, il vaut mieux être soi-même irréprochable 😉

        1. J’espère que tu parlais du point et non pas de la position des virgules, sinon tu as tort.
          Mais puisqu’on parle de ponctuation, tu sembles ignorer qu’en français on ne place pas d’espace devant les points de suspensions…
          Mais sinon ton jeu de mots était sympa. 😉

  2. @Rasoir, sauf que d’une, je ne me pretend pas journaliste, de deux, je suis sur qwerty et tente de faire au mieux, de trois, je ne confond pas le verbe etre et le verbe avoir, de quatre, je ne sais même pas pourquoi je suis entrain d’essayer de me justifier face à quelqu’un qui ne connait visiblement pas la définition de la critique, je ne suis pas realisateur, je sais reconnaitre quand un film est un navet. Faut dire, pour avoir de l’esprit critique, il faut déjà avoir de l’esprit 😉

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Ahem.. Risques de trucages ?? LOL. Risque de trucage = intrusion dans la base de données et modifications des données dans les tables. Une attaque DDOS ne permet que de saturer le serveur de requêtes pour qu’il crash.

    Je sais pas mais si une entité met en place un système de vote c’est qu’avant tout s’il y doit y avoir trucages tout se passera par le backend 😉 mais pas par le frontend..

  4. Attention la police de l’orthographe est dans la place. Ouf! qu’est ce qu’on ferait sans eux!? On parlerait du sujet? Ah oui bon…

  5. « Le résultat du vote, attendu ce soir, ne devrait donc pas être remis en question. »
    HAHAHAHAAHHAHHAHAAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAAH
    attends je reprends mon souffle … HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA

    je veux pas jouer les conspirationiste mais purée qu’elle est drôle celle là, quand on vois qu’à l’époque des urnes déjà ils faisaient voter « des morts  » pour faire basculer la balance, à l’heure du numérique ils doivent …. remercier dieu que l’être humain puisse être aussi naïf …

  6. Victime d’une cyber attaque lors du vote, ou comment faire passer leur incompétence en matière d’informatique et de gestion de vote électronique… ptdr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité