Des yeux bioniques, c’est pour bientôt ?

bionic-eye

Vous avez vu la série "L'homme qui valait trois milliards" En fait, c'était assez drôle, et il semble que ce soit une impossibilité à prendre en considération, car de nos jours, on ne va pas très loin avec 6 millions de dollars dans le domaine de la bionique pour le corps humain. Quoi qu'il en soit, des recherches de l'Université Monash sur une interface directe sans fil capteur-cerveau espèrent contourner les dommages du nerf optique, et ils ont reçu des donations d'un total de 2 millions de dollars australien afin que la technologie soit préparée pour des essais sur les humains.


Marc Besen et le président de Monash, Alan Finkel ont mis sur la table 1 million de dollars australien, tandis que l’université apportera un autre million, afin que le montant soit suffisant pour gérer le développement des coûts pour le projet.

Le projet de Monash Vision Group (MVG) veut délivrer des capteurs de vision externes tels que les APNs dans les lunettes via une connexion sans fil à un implant dans le cerveau. En d’autres termes, l’implant va stimuler directement les récepteurs du cerveau au lieu d’utiliser le nerf optique, afin que le système apporte une aide aux personnes qui ont des lésions oculaires, ainsi qu’aux patients qui souffrent de dégénérescence nerveuse. Espérons qu’un tel projet sera un jalon à de prochains développements.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité