Le YotaPhone 2, le téléphone à deux écrans débarque en Europe !

YotaPhone 2

Yota remet le couvert avec son Yota Phone, un smartphone à deux écrans !

Le concept de Yota est parfait : nos amis Russes ont conçu un téléphone avec deux affichages différents. On retrouve au dos un écran doté de la technologie E-Ink à 16 niveaux de gris et à l’avant, comme tout smartphone actuel, un grand classique : un AMOLED de 5 pouces Full HD (1920 x 1080 pixels).

Les progrès sont nombreux en comparaison de la première version du YotaPhone, qui tenait plus du prototype. L’écran E-Ink dorsal de 4,7 pouces offre une définition qHD de 960 par 540 pixels. C’est peu, mais il a le rôle de liseuse, ce n’est donc pas l’écran principal. Pour ce qui est de la protection, comme on ne peut lui fournir de coque, ces écrans disposent du Gorilla Glass 3 de Corning pour les protéger.

Par ailleurs, le E-Ink est extrêmement peu gourmand et fait  donc la part belle à l’autonomie. Il a pour but d’être un relai peu énergivore en cas de manque de batterie, tout en conservant toutes les fonctionnalités d’un téléphone typique. Au quotidien,  l’utilisateur peut à loisir visualiser des informations sans avoir à allumer son smartphone, et ce de façon personnalisable : heure, météo, Facebook, mail, etc.

Il ne faut cependant pas voir cet écran comme un simple liseuse, il reprend l’écran d’accueil Android 4.4 Kit Kat du téléphone et tout le contenu est accessible (vous pouvez tout aussi bien jouer que regarder une vidéo, mais en noir et blanc). Par ailleurs, son taux de rafraichissement est de 0,012 seconde, ce qui est bien plus rapide que les liseuses.

Dans les entrailles de ce Yota 2, on retrouve un Snapdragon 800 de Qualcomm couplé à une mémoire vive de 2 Go. Le joujou dispose d’un APN principal de 8 mégapixels et flash LED ainsi qu’un autre en façade de 2 mégapixels. 32 Go de mémoire interne sont proposés, hélas, l’ensemble est non extensible via microSD. L’ensemble est alimenté par une batterie de 2500 MAh.

Les mauvaises nouvelles ? Il sera certes disponible en Europe, mais pour la somme de 700 euros…

Tags :Sources :yotaphone
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. mouais…avec une batterie de seulement 2500 mAh dans le bouzin, j’ai quand même des doutes sur l’autonomie..!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Qu’est-ce qui est le p[lus énergivore dans un portable? L’écran, le e-link ne consomme quasiment rien (les liseuses ont une autonomie de 1 mois). Donc plus tu utilises le e-link plus tu augmente l’autonomie. Autre gros avantage: une parfaite lisibilité en plein soleil!

      1. L’E-ink consomme énormément quand l’image change, et quasiment rien en statique. Pour ça que c’est idéal pour une liseuse, mais une catastrophe pour un affichage dynamique.

        1. Tu te trompes… l’E-Ink est également économique lorsque l’image est rafraîchie (comparée à un écran rétro-éclairé classique)

          Son gros défaut est uniquement son mécanisme de rafraîchissement et sa latence.

          Du coup, c’est nul pour des vidéos mais pour de nombreuses applications c’est génial.
          Cela fait longtemps que je rêvait de voir débarquer cette innovation dans la téléphonie.

          Le fait que ce soit parfaitement lisible en plein soleil est également un atout… Par contre, dans le noir, il faudra un rétro-éclairage!

          Espérons que d’autres marques vont s’en inspirer et que l’autonomie de nos smartphone pourra enfin augmenter!

  2. 700€ pour un truc qui vaut pas un yota…
    Sérieux quel est l’interet a part le coté geek?
    sur l’amoled tu baisse la luminosité, tu le passe en noir et blanc et hop 400€ d’économiser…
    et par la même occasion, on en profite pour mettre une baterie de 3000+ mAh.
    Sinon news interressante, prix pas du tout et interet : se la péter mais ne pas avoir de coque donc un modèle difficellement « personnalisable ».
    Au moins si il tombe, sans protection, on peut se dire qu’il restera un écran xD

    1. Toi tu n’as pas de liseuse.
      Lire sur un écran, même luminosité baissée ce n’est pas aussi confortable que le e-ink.
      L’avantage pour moi c’est d’avoir sur le même appareil le téléphone que tu peux switcher en reader et ainsi avoir dans la poche son téléphone, appareil photo et sa bibliothèque (dans des conditions un peu plus confortable qu’un écran rétro-éclairé) dans 200 Grammes.
      Et à ceux qui crient : LE PAPIER c’est mieux!!! Oui le papier c’est chouette mais je n’ai jamais autant lu que depuis que j’ai des ebooks. Les revues papier aussi c’était bien. Mais aujourd’hui il y’a des blogs/sites.
      Bel objet que j’accepterai de me payer (un peu moins cher quand même quand la nouveauté sera passée) plutôt qu’un IPhone ou Samsung ou consors.
      Là on a quand même une vrai « révolution/innovation » que je trouve utile (pour mon usage)

      Se la péter ? Il y’a encore des gens aujourd’hui qui utilise le téléphone portable comme un signe extérieur de richesse/ralliement/appartenance ? Pas dans mon entourage tout du moins.

      Personnaliser ? Perso je ne regarde pas les téléphones des autres et je n’exhibe pas le mien.
      Au pire, il y aura des « bumper » je pense, ca aidera peut être en plus à capter le réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité