Le hack de Sony Pictures était encore pire qu’on ne le pensait

Hacker

Il est temps de faire une minute de silence pour Sony Pictures. Les révélations sont de plus en plus étonnantes concernant le dernier piratage et le fuite d'informations qui en découle. Les employés sont touchés et commencent à paniquer.

Les hackers ne se sont pas contentés de récupérer des superproductions à venir… Selon le blogueur spécialisé Brian Krebs, ils auraient récupéré plus de 25 Go de données sensibles concernant les employés de la firme, qui commencent tout naturellement à paniquer.

Parmi le panel d’infos dénichées, on en retrouve des tout à fait confidentielles comme des numéros de sécurité sociale (celui de Stallone…), les antécédents criminels, les négociations salariales, les lettres de médecins, etc. Brian Krebs affirme avoir eu accès aux codes d’identification, noms d’utilisateur, salaires et dates de naissance de plus de 6 800 personnes.

Cette attaque apparaît aujourd’hui comme totalement destructrice, le FBI alerte les cadors américains de la présence d’un virus, apte à effacer les données ainsi que les secteurs de boot des disques durs. Ce qui explique la décision drastique des dirigeants, qui ont intimé aux employés d’éteindre leurs postes de travail et de ne même pas connecter leurs mobiles au WiFi.

L’enquête du FBI poursuit son cours, et les experts ont déjà pu confirmer que certaines parties du code avaient été compilées en Corée… Revancharde, la nation ne supporterait pas la sortie d’un film, dont le pitch relate de deux journalistes recrutés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un.

Le pire dans cette histoire, c’est qu’il ne s’agit que de 25 Go dévoilés : apparemment les pirates détiennent aujourd’hui 100 To.

Tags :Sources :fusion
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. 100go de données pour mr tout le mode c’est gros et inutile (qui ira perdre son temps a télécharger des fichiers random de clients ?). A la limite, vendre aux journalistes des potins et fait interne a la boite comme la fait Snowden ouai.

    Mais vu que Sony a des brèches de tous les cotés, autant passer en open source a ce niveau la, plus rapide comme ca, lol.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. « Cette attaque apparaît aujourd’hui comme totalement destructrice, le FBI alerte les cadors américains de la présence d’un virus, apte à effacer les données ainsi que les secteurs de boot des disques durs. Ce qui explique la décision drastique des dirigeants, qui ont intimé aux employés d’éteindre leurs postes de travail et de ne même pas connecter leurs mobiles au WiFi. »

    Sérieusement, c’est quoi le rapport avec l’article ?

    1. Que le programme qui a permis de s’introduire dans le réseau chez Sony peut aussi détruire les données, donc tant qu’il n’a pas été entièrement retiré de tous les ordinateurs de chez Sony mieux vaut pas les utiliser et minimiser l’infection avec des ordinateurs extérieurs qui se connecteraient sur le réseau de sony.

    1. D’abord ce n’est pas 100To mais 11To. Ensuite le vol n’a pas été fait que par internet, ils ont bien expliqué qu’il y a eu des complices internes (porte non fermée physiquement, chantage employés, voir employés corrompu…) et sortir avec des disques durs ne semblait pas poser de problème chez Sony.

  3. Maintenant les données sensibles d’une entreprise c’est comme les clés d’une voiture… tu ne les laissent pas dedans.
    En tout cas chez nous c’est comme ça que ça marche.

  4. Je sais pas si beaucoup se rendent compte que derrière un grand groupe il y a plein de personnes qui bossent, qui en bavent, qui triment, qui sont passionnés par leur job… Pour moi c’est pas vraiment une occasion de se réjouir de voir ce type d’acte bien trop souvent perçu comme un acte rebelle presque valorisant.

    1. Justement ce genre d’attaque montre bien que clairement, quelqu’un (secu) ne fait pas son taf chez Sony (après peut être faute de moyen). La plus part des pirates font ça pas par rebelion mais pour démontrer le risque. Il y a encore trop de sociétés qui malgré l’argent qu’elles brassent, ont la tête haute alors qu’elles ne prennent toujours pas aux sérieux leurs données…
      Les gens qui bossent chez Sony devraient être énervés non pas contre le/les pirates, mais contre Sony.

  5. « […] les antécédents criminels, les négociations salariales, les lettres de médecins, […] »
    Heu … c’est normale pour un grand groupe ce genre de pratique ?
    Des données personnelles aussi précises servent à quoi à part faire du chantage ou pression sur les employés ?

  6. Bah, Sony nous force à lire ses DRM sur ses DVD, Ils font presque de la vente forcé de nos jours.
    On nous brise avec des loi comme Hadopi et le devoir de sécuriser son accès internet.
    Le numérique est une passoire. Tant qu’ils n’auront pas compris ça, on avancera pas.
    Sony ferait d’abord lui même ce qu’il demande aux gens de faire (être le plus sécurisé possible / Ce qui est impossible) le scandale ne serait pas aussi énorme.
    L’arroseur arrosé quoi.
    Bien fait. Ils veulent centraliser, ils veulent du Big Data ? C’est ce qui les détruira.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je te décerné la palme du com le plus con de l’année mes félicitation

      PS;Je te conseille de revendre ton PC si tu veux être cohérent avec toi même

  7. En fait, il ya un problème dans l’écrit de cet article. Plutôt que râler, dite pourquoi cet article est « étrange ». L’auteur, soit robotique :-) soit humain risque de perdre son emploi bêtement. Il a peut être peu de temps pour l’écrire, ou réaliser une synthèse… Ici, on voit clairement le lien du sujet virus, et piratage…

  8. De toute façon ce qu’il faut retenir de tout ça, c’est les faits car l’histoire reste la même il n’y a que les pensées et les avis qui évoluent pour le reste ça restera toujours une question de point de vue…

  9. Il n’y a plus de saison, tout comme il n’y a plus de respect pour les gamers ! Ceux-là sont actuellement handicapés par le hack des plates-formes PSN et Xbox Live, offrant l’accès au jeu en ligne sur les PlayStation 4 et Xbox Live. Point de Call of Duty ni de FIFA ce matin, les hackers en ont décidé autrement, et si vous vous rendez sur le site de Sony, vous pourrez constater ce triste message : « The PlayStation Network is currently: Offline. » Même son de cloche sur le site de Microsoft, qui nous confirme encore, à l’heure où sont écrites ces lignes que l’accès au Xbox Live est « limité ».

    Revendiquées par le groupe Lizard Squad – dont on ne sait pas grand chose… -, les attaques prennent une forme connue, celle du Distributed Denial of Service, qui se résumer à surcharger une infrastructure en la harassant de requêtes, jusqu’à ce qu’elle ne soit plus en mesure de les gérer.

    En attendant, Sony et Microsoft affirment travailler activement à la résolution de ce hack d’ampleur. Peut-être même réalisé par des ados un peu taquins ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité