Sony : le hack dû à un film sur Kim Jong-Un ?

Sony Pictures hack

Les investigations à destination de l'affaire Sony poursuivent leur cours et le FBI avance. Il serait temps, vu l'ampleur du piratage et des menaces de mort qui pèsent sur les employés et leur famille ! Les enquêteurs auraient découvert la source de la fuite des informations,  un hôtel cinq étoiles installé dans la capitale de la Thaïlande.

Direction un établissement de luxe situé à Bangkok en Thaïlande, les experts ont déniché des indices en décortiquant le Wi-Fi de l’hôtel Saint Regis. Les « empreintes numériques » sont présentes. Ceci étant, rien ne dit que les pirates n’ont pas simplement profité d’un réseau Wi-Fi ouvert pour libérer leurs données. Cela ne prouve en rien que c’est de ce lieu qu’est partie l’attaque à proprement parler.

Starwood Hotels & Resorts possède et exploite cet hôtel et n’a pour l’heure fait aucune déclaration officielle. La chambre a simplement pu être un simple lieu de passage. Les méandres de cette affaire sont bien flous, il semblerait que les hackers n’aient pas l’intention de faire de l’argent, il s’agit plutôt d’humilier Sony, de régler une histoire de convictions personnelles. On laisse désormais entendre que le groupe à l’origine de l’attaque, GOP, aurait ciblé Sony Pictures afin qu’il annule la sortie du film The Interview, dans lequel Kim Jong-Un se verrait traqué par la CIA…

De ce fait, les premières conclusions laissaient à entendre que la source serait Nord-Coréenne, même si les autorités ont officiellement annoncé n’avoir aucun lien dans cette histoire. Il est encore difficile de savoir quels impacts aura cette fuite paralysante, que ce soit pour Sony et l’avenir même de la cybersécurité.

The Interview

Tags :Sources :bloomberg
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité