Uber sait déjà comment contourner la loi Thévenoud !

uberPOP

La guerre fait rage au coeur de Paris, à l'heure où les chauffeurs de taxi font tout pour empêcher l'ascension de uberPOP. La décision est désormais  tombée, le tribunal de commerce de Paris ne suspend pas le service de covoiturage... Mais la fermeture aura lieu au 1er janvier 2015. Toutefois, Uber a quelques solutions dans sa besace.

Des chauffeurs de taxi excédés…

Assignée en justice pour concurrence déloyale, la société Uber a été accusée par des organisations professionnelles de taxis, ainsi que LeCab, GreenTomatoCars et Transdev Shuttle. Les tensions sont loin d’être laissées à l’arrière du front et si Uber perd une victoire, personne ne peut confirmer que la hache de guerre sera enterrée. Les taxis Français escomptent bien protester contre la société californienne de VTC (Voiture de Tourisme avec Chauffeur) !

En effet,  le service uberPOP entre en infraction avec la loi Thévenoud. Toutefois, bien que votée le 18 septembre 2014, elle n’est pas encore entrée en vigueur, ce qui laisse 15 jours de répit aux VTC. La conclusion de cet épisode est « heureuse » pour Uber, mais la situation ne pourra durer en l’état. Ce n’est pas une surprise puisqu’en Espagne et au Pays-Bas, le service de covoiturage a été récemment interdit par voie de justice. En effet, personne ne tolère l’usage de services de particuliers et non de conducteurs possédant une vraie licence de taxi, particulièrement onéreuse.

…qui ont le soutien du gouvernement !

Le lundi 15 décembre à 5h00, on a eu droit à des perturbations orchestrées par les collectifs de taxis. Ce qui ne devrait pas durer bien longtemps, au regard de la réponse du porte-parole du ministère de l’intérieur :

« Cette application sera-t-elle interdite à brève échéance ? » « Absolument ».

Pour ceux qui espèrent faire une entorse au règlement, la mise en relation de particulier avec UberPop (et services similaires) sera alors passible de deux ans de prison et de 300 000 euros d’amende. Pour l’heure, à compter du 1er janvier, il ne sera plus possible de compter sur Uber…

Mais tel le phoenix, Uber pourrait renaître de ses cendres !

Effectivement, La loi Thévenoud enterrera le service uberPOP, qui n’est donc qu’un service et non l’entière entreprise Uber. Si celui-ci entre en infraction car les chauffeurs ne sont pas des professionnels reconnus et qu’ils pourraient mettre en danger la vie des passagers. La solution est simple.

Aux Etats-Unis, il existe donc le service UberPool qui passe par un réseau de chauffeurs pros ! En admettant qu’une course soit partagée à plusieurs, le coût serait même de 5 à 10% moins cher qu’un Uber traditionnel ! Annoncer la fin des Uber est donc sans doute un peu trop précoce.

Tags :Sources :lefigarolemonde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Malheureusement pour votre information les licences de taxi sont onéreuses que par le fait que certains les ayants acquis gracieusement auprès de la Préfecture les revendent à prix d’or face à la rareté du nombre distribuées par la préfecture (moins de 100 par an).
    Les prix sont onéreux c’est parce qu’il y a beaucoup d’acheteurs peut être aussi parce que le métier est plus que rentable !!!

  2. Vous êtes mal renseigné, UberPool existe déjà depuis un moment sur Uber France. Uber renait de ces cendre de rien du tout…
    Par contre aujourd’hui les UberPool sont des particuliers (UberPop) demain ce sera donc les Uber avec licence VTC (UberX).

    Autant je ne prends plus le taxis depuis que j’ai l’application Chauffeurs Privé et Uber, autant la fonction UberPop pour les chauffeurs particuliers est vraiment déloyale. La décision d’arrêter UberPop est plus que normal. Concurrence oui mais mesurée.

    Les taxis ont vraiment trop abusé et joui de leur monopol trop longtemps. La concurrence à du bon, meilleurs voitures, meilleurs services et plus de disponibilités pour un prix équivalent ou moins cher! Sans commune mesure.

    Si vous voulez testé Uber, rentrer le code CDGXH lors de l’installation, vous aurez 10€ gratuits (et moi aussi 😉

    1. Mais tu crois qu on va te ramener de l argent en rentrant ton code a deux balles
      ?! Leve ton cul et va bosser

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Chauffeur de taxi n’est pas une profession, mais un job.

    Les chauffeurs de taxis ont longtemps bien profité d’une aberration, mais j’espère qu’ils disparaitront tués par le progrès comme ont disparu les allumeurs de réverbère et les gardes barrières.
    Sans regrets, aucun…

    1. et toi tu as un travail, un job,une profession ou encore un emploi?
      Il n’y a pas de sous métier et c’est souvent eux qui ont plus de mérites que les grattes papier, le cul deriière le bureau, a brasser du vent.
      ps, j’ai un job qui est mon emploi, ma profession, mon travail même si il est ininterressant et pas reconnu j’emmerde ceux qui pètent plus haut que leur cul 😉

      Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    2. Et cela risque d’arriver plus vite que les chauffeurs de taxi ne l’imaginent : imaginez la convergence naturelle entre « Auto-lib », les voitures à louer la durée d’un trajet et les les technologies développées par audi ou Google de coduite sans chauffeur …
      Une société de taxi moins archaïque que les autres risque de se lancer massivement dans l’aventure : pas de plaques de polices, pas de chauffeurs, et une disponibilité 24/24 d’autant plus alléchantes que la flotte sera conséquente ; bref imaginez ce que devient un chauffeur de taxi mal embouché qui refuse la CB et te fait peur en conduisant face une autolib qui vient te chercher, te déposer, te connecter, t’attendre et même te faire une conversation agréable … et accepte même le paiement sans contact ou les monnaies étrangères … Oui imaginez … Et pendant ce temps là ils s’evertuent à faire interdire la géolocalisation aux VTC juste pask’ils sont infoutu de s’organiser et la proposer eux même …

    3. Le taxi est une profession et le vtc est un job car les taxis passe une formation alors ne dit pas n’importe quois et a ton grand regret les taxis ne disparetront pas car le taxi charge direct dans la rue ce que n’a pas le vtc

  4. Exact IT Manager, et c’est incompréhensible que les journalistes ne le rappellent pas systématiquement que la licence est gratuite!!! Et d’ailleurs ce n’est pas une dépense cette licence, car elle sera revendue (plus chère) lorsque le taxi voudra arrêter son activité et donc récupérera une très grosse somme.

  5. … Je suis bien content, et ça profite a nous les utilisateurs, grâce à la concurrence, on ne peut que s’aligner. Fini le monopole, quand je vois les prix des billets sncf c’est vraiment abusé, eux aussi ils mériteraient une bonne concurrence ça leur piquerais un peu.

  6. UberPop N’EST PAS DU COVOITURAGE !

    Le covoiturage implique un trajet déjà planifié pour l’usage du conducteur. Ici c’est juste du travail de taxi déguisé et au black.

    Donc OUI à la commande d’un VTC par téléphone, mais NON à uberpop.

  7. Le covoiturage fait partie de la culture allemande, tout le monde l’utilise la bas. Mais bizarrement la presse ne parle que des quelques pays où il a été interdit.

    L’équivalent français semble etre http://www.carpooling.fr/
    Pourquoi ne serait ce pas possible en France?

      1. Le site que j’ai présenté (que tous les allemands connaissent http://www.mitfahrgelegenheit.de) prend 0 euros de commission. Il mets juste en contact les gens mais il n’y a aucune garantie.

        Je parlais du covoiturage de manière générale. Le chauffeur peut ainsi diminuer ses frais, même si ce n’est pas obligatoire, certaines personnes peuvent ne pas payer, au choix: amener des boissons, des sandwichs, etc…

  8. Il n’a JAMAIS été question d’interdire UBER pour le gouvernement qui n’a pas les moyens légaux, ni même l’envie peut être, de le faire. C’est d’UBER POP un des services d’uber qui n’a même pas un an (lancé en France en février) dont on parle.

    La conclusion de l’article dans sa tournure est donc stupide. Ba oui on pourra toujours utiliser uber puisque c’est qu’une de ses petites branches récentes, même pas la principale, qui est coupée… Merci on s’en doutait…

    Et l’eau ça mouille aussi t’es au courant? Le feu ça brûle, se brûler ça fait mal.. Attends j’en ai une autre : se renseigner correctement avant de faire un article, c’est utile…
    Remarque que celle ci, visiblement, est pas évidente pour tout le monde.

  9. Ne pas oublier dans tout ça que:
    Les taxis sont soumis à une réglementation et une fiscalité d’entreprise, bien plus lourde qu’un particulier qui fait ça « au black » (ou tout comme) et qui passe sous les radars du FISC.
    Les questions d’assurance des passagers se posent également. Cela devient beaucoup plus lourd quand on est un vrai professionnel plutôt qu’un chauffeur occasionnel, aux yeux des assurances.
    MAIS : Que seuls les « vrais » taxis, avec licence et enseigne sur la galerie peuvent emprunter les voies de bus en ville, ce qui leur laisse un atout indéniable (beaucoup plus discutable pour les taxis de province, mais qui eux, se font l’essentiel du chiffre sur la prise en charge médicale).
    Que les taxis sont exonérés d’une partie des taxes sur le carburant (professionnels).
    Que les taxis marchent beaucoup avec une clientèle d’affaires, qui se fiche bien de payer au forfait ou au compteur.
    Après, bin oui, il faut bien reconnaître qu’il est parfois difficile d’avoir un taxi aux heures de pointe, et que vu parfois la faible disponibilité, Uber peut présenter une alternative intéressante.

  10. Les taxis sont hors de prix. Point barre.
    Quand ils pratiqueront des prix honnêtes, et décents, on reparlera de concurrence déloyale.

    Pour l’instant, ce qui est déloyal, c’est les prix qu’ils pratiquent, pas le fait qu’uber jette un pavé dans la marre et remue un peu la merde. Faut les remettre à leur place un peu ces chauffards de taxi.

    1. Ce n’est pas qu’une question de prix, mais de service et de respect du client!

      VTC = Costard, bouteille d’eau, belle voiture neuve propre, il t’ouvre la porte, ne fume pas ou ne telephone pas dans leur voiture, mette que la radio que tu souhaites, etc…

  11. Trop cher le taxi.

    Plus jeunes pour aller en boite on en réservait souvent un avec les potes : 12 minutes de trajet, 17 km : 50€ par tête. Non mais ho !

    Mais valait mieux ça que rentrer avec un connard bourré au volant. Nos vies n’avaient pas de prix dira t-on.

    1. C’est un taxi au black et il a senti les pigeons à 100 m.
      A Londres, j’ai eu le même genre: Le mec qu’arrive avec son vieux Chrysler Grand Voyager, qui me dit £40 pour aller là où je vais, je lui ai dit d’aller se faire voir. Le cabbie officiel, déclaré, j’en ai eu pour £15…

  12. Que cette profession crève, j’irai pisser sur sa tombe (désolé pour les quelques chauffeurs honnêtes et intègres qu’ils restaient).
    Qu’ils se mettent où je pense leur licence, gratuite à la base, dont le prix de revente va inexorablement chuter.
    La revanche des clients face à ces voleurs va être terrible et Uber mérité.
    On ne vous regrettera pas…

  13. Vous rigolez ? Ce qui est déloyale c’est d’interdire la concurrence, au nom de quoi ils manifestent ? Vue les prix et les techniques que les taxis pratiques pour toujours faire payer plus au consommateurs c’est normal que ce genre de services apparaissent.

  14. Toujours la même rengaine..
    La jalousie et la clochardise qui parlent..
    C’est malheureux, mais vous voyez qu’on gagne bien notre vie, souvent au détriment d’une vie saine et de nos familles, et vous marronez parce que vous n’êtes pas foutu de gagner votre vie correctement.
    Sérieux, si vous voulez mieux vivre, bougez vous ….

  15. Les examens taxis
    Uv1,UV2 une dictée de CE1 avec un QCM
    Super dure comme teste

    UV3 un teste d’itinéraires parisien hyper dure bien sûre… C’est de l’ironie

    UV4 un teste de conduite dépars rue des morillons

    Alors pour les détracteur c’est a dire les taxis inculte qui on mis plus de 3 mois pour passée c’est testes ridicule je dis bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité