Ce chien gambade pour la première fois avec ses prothèses imprimées en 3D

Derby the dog

L'impression 3D peut réaliser bien des miracles. On l'a déjà vu maintes fois avec un canard, une tortue, un chien, un chat, etc. Aujourd'hui, c'est un chien, "Derby the dog", qui bénéficie de cette formidable invention. Une preuve de plus que la technologie peut servir bien des desseins.

Tara Anderson travaille comme directrice produit chez 3D Systems. Elle avait adopté Derby, mais le pauvre n’avait jamais pu marcher, la faute à une malformation congénitale de ses pattes avant. Pour soulager sa peine, Tara lui aura même fabriqué une sorte de fauteuil roulant, mais la solution n’était pas des plus optimales.

Alors, avec l’aide de son équipe chez 3D Systems, elle décide de concevoir des prothèses imprimées en 3D. Et pour lui simplifier la vie au maximum, ces membres artificiels sont courbés à leur extrémité et non pointus, de quoi éviter que Derby ne se retrouve coincé dans le sol.

Ainsi équipé, Derby a pu gambader presque aussi naturellement qu’il l’aurait fait s’il n’avait pas eu cette satanée malformation. La séquence émotion du jour, c’est juste ci-dessous :

Tags :Via :BGR
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ok c’est super comme truc. Mais des gens aussi balèze se rendent pas compte que les prothèse sont trop petite et que ça donne une mauvaise posture au chien, qui a l’avant du corps bien plus bas que l’arrière

    1. ce chien a toujours eu l’habitude d’être basculé vers l’avant, je pense qu’ils n’ont pas voulu le perturber en le relevant d’un coup.

      1. ce chien a toujours eu l’habitude d’être basculé vers l’avant, je pense qu’ils n’ont pas voulu le perturber en le relevant d’un coup.
        de plus sa colonne vertébrale a du se déformer…

    2. « Beaucoup d’entre vous ont fait remarquer que les prothèses de Derby semblent trop faible. Nous avons commencé cette façon de lui donner une chance de se habituer à ses nouvelles jambes. Mais avec l’impression 3D, il est facile de parcourir la conception, de sorte qu’il est équipé progressivement plus les jambes jusqu’à ce qu’il atteigne sa taille optimale. Les travaux se poursuivent et nous sommes sur le point d’impression 3D la version 4 de ses prothèses. » 3D systems

      C’est le premier commentaire sur youtube 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité