Curiosity découvre du méthane, synonyme de vie sur Mars ?

Curiosity selfie anniversaire

Philae et Rosetta font certes les gros titres des nouvelles venues de l'espace, mais il convient de ne pas oublier Curiosity qui poursuit sa mission sur Mars. Le petit est à la recherche de méthane depuis son arrivée, et il en a justement trouvé grâce à une nouvelle série d'expériences ! Les scientifiques n'ont aucune idée de ce qui a provoqué ces "pics" de méthane, toutefois l'explication la plus intrigante serait "la vie sur Mars".

Auparavant, d’autres missions ont permis de trouver des traces de méthane dans l’atmosphère martienne, mais ce fut une affaire plus complexe pour Curiosity. Ses compétences ne sont pas remises en cause, mais on sait aujourd’hui qu’il ne pouvait pas déceler le gaz, car les niveaux de détection de ses capteurs étaient trop faibles. Pour y parvenir,  il devait dépouiller les échantillons de leur dioxyde de carbone, pour lui laisser une chance de capter le niveau de base pris en compte par ses instruments.

En voyageant deux mois sur la planète, le rover a déniché 4 pics de méthane, 10 fois supérieur au seuil de base.  Ces pics suggèrent donc une source, et bien que nous soyons loin d’une conclusion catégorique. Si l’on s’attarde sur les mécanismes de la planète Terre, une grande partie du méthane provient des microbes rejetant le gaz dans l’atmosphère…

Les chercheurs de la NASA mettent cependant le holà, il y a encore des explications non biologiques à la présence de ce gaz sur Mars. Citons notamment les rayons ultraviolets provoquant des réactions chimiques à la surface de la planète rouge ou encore du méthane piégé dans la glace, finalement libéré.

Aux vues des capteurs « obsolètes » de Curiosity, nous pourrions avoir à attendre le prochain rover martien en 2020 pour obtenir plus d’informations.

Tags :Sources :nasaVia :scientificamerican
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Et provient aussi du cul des vaches ! Moi je suis sûr que les martiens font un concours de pets à coté de Curiosity d’ou ces « pic » de méthane…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité