Les oiseaux ont perdu leurs dents il y a 116 millions d’années !

Oiseau

Les oiseaux d'aujourd'hui n'ont pas pas de dents, c'est bien connu... Mais cela n'a pas toujours été le cas ! Les spécialistes de l'évolution ont pendant longtemps tenté de déterminer quand précisément ils les ont perdu. Aujourd'hui, une nouvelle étude pourrait enfin avoir daté l'événement, ce serait il y a 116 millions d'années.

Il existe environ 10 000 espèces parmi les oiseaux, et certains sont très différents. Pourtant, ils ont toujours un trait en commun, l’absence de dents. Selon les scientifiques, cela pourrait s’expliquer de deux manières : une évolution convergente – plusieurs espèces un peu partout dans le monde développent indépendamment une même particularité – ou un ancêtre commun. Cette étude fait pencher la balance pour la seconde option.

C’est en utilisant les séquençages du génome de 48 espèces différentes d’oiseaux, ainsi que celui de l’ordre des crocodiliens, créatures vivantes les plus proches des oiseaux, que cette découverte a pu être faite. On savait déjà que les oiseaux descendaient d’animaux ayant des dents comme l’Archaeopteryx. Et en l’étudiant de plus près, on s’aperçoit que cette espèce est typiquement une espèce de transition. Après la séparation entre oiseaux et dinosaures théropodes il y a 150 millions d’années, certains ont évolué avec un bec plus prononcé et moins de dents.

Mais pour parvenir à dater précisément cet événement, il fallait cibler les gènes responsables du développement des dents chez les vertébrés. Six ont été identifiés. Et si ces gènes venaient à être retrouvés, non fonctionnels, dans les 48 espèces étudiées, cela pourrait indiquer une perte via un ancêtre commun. Et bingo ! Cette désactivation génétique aurait même eu lieu il y a environ 116 millions d’années.

Aussi importante soit cette découverte, il y a de grandes chances qu’elle ne vienne pas seule. Avoir séquencé les génomes d’autant d’espèces devrait permettre de percer à jour de nombreux mystères de l’évolution, de classer plus finement encore le vivant et de peaufiner davantage notre connaissance du monde. Merci l’ADN !

Tags :Via :Geek
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce qui m’a toujours fait rire dans la théorie de l’évolution ce que l’approximation se compte en millions d’années, on parle de 116 millions d’années mais si c’était plutôt 117 millions ou 115 millions d’années ça fait tout de même une marge d’erreur de 1 million d’années, un détail quoi…

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. 116 millions d’années ça fait beaucoup.
          je connais un vieux qui n’a même pas 100 ans et qui n’a déjà plus de dents. Alors dans 116 millions d’années il n’en aura pas plus. Et sa femme qu’il appelle « ma poule » n’en a pas non plus. Donc quand les poules auront des dents, les vieux en auront aussi.
          D’ailleurs son oiseau à lui, ça fait un bout de temps qu’il ne chante plus …

  2. Merci anus-bis,

    Visiblement Rambo a pris trop de plomb dans la tête…
    Retourne au Vietnam et restes-y, ça nous fera des vacances 😉

    Quant à Albanet, crois ce que tu veux et laisse aux autres leur propre choix, sans rancune!

    1. T’es créationniste ? Tu rejettes la génétique et ses conclusions ? Ok, alors sois cohérent et soustrais-toi de toutes les découvertes faites en cohérences avec la théorie de l’évolution.
      Rejette la physique des isotopes. Rejette la génétique puisque pour toi, la maladie, c’est une malédiction divine.
      On continuerait aussi sans toi dans les blog technologiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité