Hack de Sony, des menaces terroristes contre les cinémas !

Sony Pictures hack

Le groupe pirate GOP a effectivement des griefs envers le film produit par Columbia Pictures, The interview (L’interview qui tue !) et à l'aune de sa libération, la pression se transforme en menaces terroristes.

Pour rappel, le film traite de l’assassinat du dirigeant nord-coréen, Kim-Jong Un, grâce à un complot organisé par la CIA. L’ONU avait déjà été saisie par la Corée, les réalisateurs du film étant accusés de « terrorisme et acte de guerre ». Sachant que le film est censé sortir le 25 décembre aux Etats-Unis, les menaces ne sont pas prêtes de se tarir.

Certaines sont gênantes pour la firme, comme de nouveaux extraits de correspondance électronique émanant de Michael Lynton, CEO de Sony Entertainment. D’autres nettement plus inquiétantes, assimilables à des actes terroristes.

« Nous allons vous montrer clairement dans tous les lieux où L’interview qui tue! sera diffusé, notamment lors de l’avant-première, à quel destin tragique sont voués ceux qui cherchent à se moquer de la terreur. Bientôt le monde verra quel film indigeste Sony Pictures Entertainment a pu faire. Le monde sera plein de craintes (…)

Rappelez-vous du 11 septembre 2001. Nous vous recommandons de vous tenir à distance de ces endroits [des cinémas, ndlr]. Et si votre maison est à proximité, vous devriez partir. Tout ce qui va se passer dans les prochains jours sera dû à la cupidité de SPE. Le monde entier dénoncera Sony. » lit-on  dans le communiqué de GOP se trouvant sur Pastebin.com.

La Sécurité intérieure a déclaré dans un communiqué : « Nous sommes en train d’analyser la crédibilité de ces déclarations, mais pour le moment il n’y a aucun renseignement crédible indiquant un complot actif contre les salles de cinéma aux États-Unis ».

Tags :Sources :pastebinVia :variety
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le principe du terrorisme c’est justement d’inspirer la terreur et pour le coup ça a marché.
    Vivement qu’ils les chopent ceux-là n’auront pas volé la peine qui va leur tomber sur le coin du nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité